Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > La production halieutique en Algérie en baisse

La production halieutique en Algérie en baisse

lundi 22 juin 2009, par Rédaction

La production halieutique a connu une forte baisse en Algérie ces dernières années malgré l’engagement du gouvernement pour développer le secteur de la pêche.

Recul de la production halieutique en Algérie. En dépit des investissements colossaux consentis par l’Etat pour booster le secteur de la pêche en Algérie, on assiste, ces dernières années, à un recul sévère de la production halieutique en Algérie. Le recours à l’importation de la Tunisie s’explique par les prix abordables des poissons. Le casier de 30 kg coûte 5 dinars tunisiens, soit 300 dinars. La sardine est à 10 dinars/kg au détail. Le merlan est négocié en Tunisie à 180 dinars le kilo. « L’Algérie exporte vers la Tunisie des produits de haute valeur marchande au niveau international, à savoir les mollusques (dont les escargots de Bourgogne et les céphalopodes), les poissons frais et réfrigérés (bars, poissons plats dont soles...), les sardines et les anguilles ». Les importations de l’Algérie sont constituées de produits de large consommation de moindre valeur marchande tels que les conserves de poissons (de sardines et de thons) et également les poissons frais ou réfrigérés moins nobles désignés dans le tarif douanier par « les autres poissons frais », « les autres salmonidés » et les sardines.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Financier