Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > CULTURE > Le Maroc pleure Driss Chraibi

Le Maroc pleure Driss Chraibi

lundi 2 avril 2007, par Rédaction

Né au Maroc, l’écrivain Driss Chraibi, connu pour ses écrits sur l’islam, le colonialisme et la condition des femmes au Maroc, est décédé en France à l’âge de 80 ans.

Driss Chraibi du Maroc Driss Chraibi s’est éteint dimanche soir dans le sud-ouest de la France, a précisé l’agence MAP. Il était né en 1926 à El-Djadida, près de Casablanca sur la côte atlantique du Maroc. Il avait déménagé à Paris en 1945 pour y étudier la chimie et demeurait en France depuis lors. Il avait adopté le français comme langue d’écriture.

Driss Chraibi a d’abord travaillé comme ingénieur chimiste, veilleur de nuit et ouvrier avant que sa carrière littéraire ne démarre en 1954 avec la publication de son premier roman, Passé simple, composition autobiographique critique envers l’islam et la condition des femmes au Maroc dans une société pleine de tabous. Il a écrit 18 autres romans, la plupart traitant des problèmes du colonialisme et des souvenirs marocains de l’auteur.

« Il a été le premier écrivain que j’ai lu étant enfant, qui créait des personnages marocains crédibles », a déclaré l’auteure marocaine Laila Lalami, dont le livre « De l’espoir et autres quêtes dangereuses » décrit l’aventure des Marocains qui tentent la périlleuse traversée vers l’Espagne en quête de travail. Chraibi « était un trésor national et il va beaucoup nous manquer », a-t-elle ajouté. L’écrivain avait reçu de nombreuses récompenses pour ses ouvrages au Maroc comme à l’étranger.

Synthèse de Rayane
D’après AP