Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > INTERNATIONAL > Le Polisario avertit le Maroc

Le Polisario avertit le Maroc

mardi 20 octobre 2009, par Rédaction

Le Front Polisario a averti le Maroc sur les conséquences de la répression des forces de sécurité marocaines dans le Sahara Occidental.

Le Front Polisario avertit le Maroc. Le président de la RASD, Mohamed Abdelaziz, également secrétaire général du Front Polisario, a averti le Maroc quant aux conséquences de la vaste campagne de répression que mène ce dernier contre les populations sahraouies dans les territoires occupés du Sahara occidental. Abdelaziz, qui s’exprimait au cours d’une réception en l’honneur de l’ambassadeur d’Afrique du Sud auprès de la RASD, M. Mzuvikile T. Maqetuka, qui termine son mandat, a souligné que « les foyers de résistance sahraouis sont victimes ces jours-ci d’une agressivité cruelle de la part des forces d’occupation marocaines ». L’arrestation des six militants des droits de l’homme à l’aéroport de Casablanca au Maroc et la confiscation des papiers de sept autres ainsi que la visite du ministre de l’Intérieur marocain à El-Ayoun, la capitale du Sahara occidental, constituent, selon M. Abdelaziz, la preuve d’une pression continue sur le peuple sahraoui.

« Ces comportement dignes d’une époque coloniale révolue prouvent si besoin est que le makhzen est dans l’impasse et fait dans l’agitation. Ces campagnes sont le signe d’une fin proche de ce colonialisme », a-t-il ajouté. Au sujet de la visite du ministre marocain dans la capitale sahraouie occupée par le Maroc, M. Abdelaziz a souligné que « cette visite prouve l’affaiblissement des forces de répression ». Pour lui, cette campagne vise en réalité trois objectif : imposer le fait accompli colonial, pousser les populations sahraouies à quitter leurs terres pour fuir la répression ou provoquer la population afin de justifier une terrible répression. Le président sahraoui a appelé dans ce sens à la résistance pacifique dans les territoires occupés et à ne pas céder à la pression du Maroc. Aussi, a-t-il tenu à rappeler que « l’état de guerre est toujours de mise et que si actuellement le peuple sahraoui continue à mener une guerre avec ses moyens pacifiques, le retour à la lutte armée contre le Maroc n’est pas à écarter si les choses persistent dans cet état ». Pour lui, la résistance va continuer jusqu’à l’accession à l’indépendance totale du Sahara occidental.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant