Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > INTERNATIONAL > Le Polisario menace le Maroc sur le Sahara Occidental

Le Polisario menace le Maroc sur le Sahara Occidental

mardi 19 mai 2009, par Rédaction

Le Front Polisario menace de reprendre les armes contre le Maroc en cas d’échec du 5ème round des négociations sur le Sahara Occidental.

Le Maroc menacée par le Front Polisario à propos du Sahara Occidental. Le chef du gouvernement sahraoui, M. Abdelkader Taleb Omar, a affirmé que le Front Polisario, en cas d’échec du 5e round de négociations avec le Maroc, sous l’égide de l’ONU, « n’aura d’autre alternative que reprendre les armes ». « La direction du Front Polisario est très gênée par cette situation d’enlisement dans laquelle se trouve le conflit sahraoui. Elle veut passer à une autre étape et si le cinquième round de négociations échoue, nous n’aurons d’autre alternative que la reprise de la guerre contre le Maroc », a souligné dernièrement le responsable sahraoui dans un entretien à l’agence de presse espagnole EFE. Dans ce contexte, il a rappelé que, lors du dernier congrès du Front Polisario, tenu en décembre 2007, de nombreux délégués ont exprimé leur déception à l’égard de la médiation des Nations unies « qui ne sont pas parvenues à organiser le référendum d’autodétermination du peuple sahraoui qu’elles s’étaient engagées à tenir en 1992 ».

« 17 ans sont passés déjà et pour d’aucuns cela est plus que suffisant pour conclure que le Maroc n’a pas la volonté nécessaire d’avancer et que le Conseil de sécurité ne parvient pas non plus à imposer ses résolutions et obliger ce pays à les respecter », a-t-il relevé. Le 12e congrès du Front Polisario avait donné mandat à la direction sahraouie d’établir une évaluation objective des négociations sous l’égide de l’ONU dans un délai maximum de trois ans. « Une année et demie sont passées déjà. S’il y a des avancées, nous privilégions la voie pacifique, mais si nous parvenons à la conclusion que les choses n’avancent pas, nous devons passer à la phase des préparatifs militaires afin de reprendre les armes car nous sommes prêts à tout sauf à la reddition ou accepter le fait accompli du Maroc », a averti le chef du gouvernement de la République arabe sahraouie démocratique (RASD). M. Taleb Omar a expliqué dans ce sens que la direction du Front Polisario fait face à une pression de « plus en plus grande » de la part du peuple sahraoui, particulièrement les jeunes, qui « ne supporte plus l’enlisement de la situation et exige le retour à la guerre ».

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant