Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > SPORTS > Le bilan de l’Algérie en CAN 2010 jugé positif

Le bilan de l’Algérie en CAN 2010 jugé positif

dimanche 31 janvier 2010, par Rédaction

Le bilan de la participation de l’équipe d’Algérie de football à la CAN 2010 a été jugé positif par les supporters et la presse sportive.

Le bilan de l'Algérie en CAN 2010 jugé positif. L’aventure de l’équipe d’Algérie de football dans la phase finale de la coupe d’Afrique des nations 2010 a pris fin hier avec le déroulement du dernier match comptant pour la rencontre de classement face au Nigeria. L’on se rappelle qu’avant le début de cette 27e édition de la CAN, le staff technique et tous les joueurs ne cessaient de répéter qu’ils voulaient aller le plus loin possible dans cette compétition et jouer le maximum de rencontres en prévision du déroulement du Mondial sud-africain. Même si les coéquipiers d’Antar Yahia ont quitté la compétition sur un goût amer pour avoir échoué aux portes de la finale, il n’en demeure pas moins que les supporters ont tous compris que, lors de la demi-finale, disputée jeudi dernier, les Verts avaient trouvé sur la pelouse de Benguela deux adversaires et qu’en fin de compte, l’arbitre, venu du Bénin, à savoir Koffi Codjia, s’est avéré plus redoutable que les hommes de Hassan Shehata, en leur facilitant le succès avec l’exclusion de trois joueurs.

Ce qu’il faut d’abord retenir de la participation de l’équipe d’Algérie à la CAN 2010, c’est que les Algériens ont marqué de la meilleure manière leur retour à une phase finale de la CAN, en se hissant aux demi-finales après leur dernière participation en 2004 en Tunisie. Cela n’a pas du tout été chose aisée, surtout que l’équipe a été poursuivie par la guigne des blessures depuis le fameux match Egypte-Algérie du Caire. C’est incontestablement face au super favori de l’épreuve que les camarades de Hassan Yebda ont le plus impressionné, dominant des pieds et des épaules les joueurs de la Côte d’Ivoire dans ce qui est considéré comme l’un des meilleurs matches de ce tournoi. C’est vrai que les Verts ont sombré ensuite face à l’Egypte après avoir été achevé par Koffi Codjia. Mais il ne faut pas aussi occulter que l’Algérie a été la seule équipe qui n’a pas cessé de sillonner l’Angola. En effet, après avoir joué la phase des poules à Luanda, l’équipe a dû rallier Kabinda afin de disputer sa rencontre des quarts devant la Côte d’Ivoire pour ensuite rejoindre l’autre ville de Benguela et y affronter l’Egypte. Tous ces voyages ont considérablement éreinté les joueurs, comme l’a reconnu le coach Rabah Saâdane. Toutes ces raisons ne doivent pas pour autant occulter les nombreuses lacunes constatées lors de cette compétition. Le staff technique aura, toutefois, tout le temps nécessaire pour les corriger d’ici le Mondial 2010 en Afrique du Sud.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant