Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Le chômage demeure élevé en Algérie

Le chômage demeure élevé en Algérie

mercredi 20 mai 2009, par Rédaction

Le gouvernement doit agir pour réduire le taux de chômage en Algérie qui demeure élevé notamment auprès des jeunes diplômés.

Le chômage en Algérie. Sans aucune comparaison avec le chômage des pays développés, il s’avère que notre pays souffre d’un déficit de postes d’emploi pour les personnes qualifiées ou non. Les jeunes n’arrivent pas à le pardonner aux politiques et se plaignent de la loi « du coup de pouce » qui en recrute quelques-uns et en écarte beaucoup. Dans un pays où même les plus satisfaits savent qu’il reste encore énormément de choses à faire pour relever le niveau de vie de la population, un tel degré d’inoccupation des ressources humaines est une aberration. Une anomalie du développement artificiel qui voudrait châtrer le système économique au profit d’un marché infécond qui se contenterait d’importer des produits finis ou ferait venir des travailleurs étrangers en renonçant à ses propres compétences nationales. Or, les gouvernants ont été clairs à ce sujet. Il n’est pas question d’offrir à des investisseurs ou à des travailleurs étrangers des richesses dont on priverait les Algériens.

C’est une politique de préférence nationale légitime face à d’autres politiques, comme celle des frontières fermées qui a participé aussi, rappelons-le, au drame des harraga en Algérie. Cette préférence nationale se confirme par les 30 % de parts obligatoires réservées à l’associé algérien et exigées comme une minorité de blocage pour les entreprises étrangères désirant se conformer à leur condition sine qua non pour leur installation sur notre territoire. Un protectionnisme légitime et garant de la cohésion sociale qui n’a rien de xénophobe. Les étrangers bien intentionnés seront toujours les bienvenus chez nous, à condition qu’ils comprennent qu’ils doivent concourir à l’essor de l’Algérie. Pourvu que nous puissions créer ces trois millions de postes de travail promis par le plan d’action du gouvernement présenté hier à l’APN.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant