Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Le marché de la téléphonie mobile en Algérie s’assainit

Le marché de la téléphonie mobile en Algérie s’assainit

vendredi 17 octobre 2008, par Rédaction

Le marché de la téléphonie mobile en Algérie est désormais mieux réglementée avec l’obligation d’identification des cartes SIM des clients mobiles.

La téléphonie mobile en Algérie. Plus de 26 millions d’abonnés de la téléphonie mobile ont été identifiés au 10 octobre en Algérie, date butoir de la finalisation de l’opération d’identification, a appris l’APS hier auprès de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT). Au total, 26.667.867 abonnés ont été identifiés du parc de téléphonie mobile algérien au 10 octobre, dont 25.494.723 abonnés prépayés et 1.173.144 abonnés post-payés », a indiqué à l’APS, la présidente du Conseil de l’ARPT, Zohra Derdouri. Elle a précisé que le taux d’abonnés identifiés est de 91 % sur un total de 29.246.642 abonnés décomptés, post-payés et prépayés confondus à la veille du 10 octobre, ajoutant que 9% sont donc resté non-identifiés et ont été désactivés de fait.

Les cartes SIM non identifiées en Algérie ne pourront plus être utilisées en appel entrant ou sortant, souligne l’ARPT en précisant que leur désactivation consiste en « leur mise hors service définitive et irrévocable », entraînant, pour leurs détenteurs, la perte « irrémédiable » du numéro. L’opération d’identification des cartes SIM prépayées anonymes des trois opérateurs, à savoir Algérie Télécom Mobile (Mobilis), Wataniya Télécom Algérie (Nedjma) et de Orascom Télécom Algérie (Djezzy), a été initiée par l’ARPT le 27 février dernier pour prendre fin le 10 octobre, rappelle-t-on. L’ARPT a affiché, par conséquent, sa satisfaction affirmant « sans risque d’erreur » que l’opération « a atteint en grande partie ses objectifs ».

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Le financier