Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > INTERNATIONAL > Le roi du Maroc accuse l’Algérie

Le roi du Maroc accuse l’Algérie

jeudi 11 décembre 2008, par Rédaction

Le roi Mohamed VI du Maroc a accusé l’Algérie d’être l’ennemi de son unité territoriale à l’occasion du 60ème anniversaire de la déclaration des Droits de l’homme.

Le roi du Maroc s'en prend à l'Algérie. Dans une déclaration, à l’occasion du soixantième anniversaire de la déclaration des droits de l’homme, lue devant le Conseil consultatif des Droits de l’homme, tenue le mercredi à Rabat, le roi Mohamed VI du Maroc et ses conseillers n’y sont pas aller par le dos de la cuillère pour accuser l’Algérie encore une fois d’être l’ennemi de son unité territoriale. Accusant l’Algérie d’être une menace pour son unité territoriale, le roi du Maroc dénonce, ce qu’il appelle, l’exploitation par l’Algérie de la question des droits de l’homme « l’exploitation vile et ridicule de la question des droits de l’homme, de la part des ennemis de son unité territoriale, pour fuir leur responsabilités de coopérer aux efforts déployés par les instances internationales, afin d’arriver à une solution politique qui mettrait un terme au conflit régional sur l’appartenance du Sahara, à travers les dialogues régionaux basés sur la logique et l’esprit de concordance. »

A propos des camps de réfugiés sahraouis éparpillés sur les frontières sud ouest de l’Algérie, son altesse a décrit Tindouf comme étant un camp de détention secret, « malgré leur égarement, eux qui sont les pires ennemis des droits de l’hommes, et à travers leurs pratiques agressives à l’encontre des droits de l’homme dans les camps de détention secrets, malgré cela il ne pourront pas freiner notre volonté imperturbable pour la protection des libertés générales, individuelle et collective, sur l’ensemble du territoire national, et notre politique d’ouverture positive et de dialogue sérieux » a-t-il dit. Ce qui attire l’attention dans le discours du roi du Maroc, c’est sa persistance à dire que « le Maroc n’épargnerait aucun effort afin de permettre aux enfants des provinces sud de jouir de leur droit légitime au retour, en toute liberté, vers leur nation mère », insinuant par là, les réfugiés sahraouis dans les camps. Dans le même ordre d’idées, le roi du Maroc considère le conflit du Sahara occidentale comme étant une pure fabrication, et qu’il serait un handicap pour le développement de la région du Maghreb arabe, parlant de l’Algérie, sans la citée. Pour mettre un terme à ce conflit « afin de mettre fin à ce faux conflit, qui représente un handicap aux droits des peuples maghrébins dans le développement », il fait la proposition d’une autonomie du Sahara Occidental.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Ennahar