Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Les constructeurs de véhicules s’intéressent à l’Algérie

Les constructeurs de véhicules s’intéressent à l’Algérie

mardi 1er décembre 2009, par Rédaction

Plusieurs constructeurs étrangers de véhicules industriels ont exprimé leur intérêt pour l’Algérie où ils pourraient investir dans les prochaines années.

Les constructeurs de véhicules changent de vision sur l'Algérie. La loi de finances complémentaire de 2009 a changé positivement les intentions de certains constructeurs automobiles et de véhicules industriels vis-à-vis de l’Algérie, selon le président de l’Association nationale des concessionnaires automobiles, Mohamed Baïri. « Au-delà des opérations commerciales, certains constructeurs ont exprimé leur ferme intention de réaliser des investissements au niveau local, notamment dans l’industrie des véhicules lourds », a-t-il déclaré hier lors d’un point de presse tenu à l’issue de l’inauguration du troisième Salon international du véhicule industriel. Outre les représentants de marques automobiles, cet événement, qui se déroule jusqu’au 6 décembre au palais des Expositions des Pins Maritimes à Alger, regroupe également des carrossiers et des équipementiers d’engins et de camions, selon M. Baïri.

Le représentant du constructeur japonais Nissan, M. Sefiane Hasnaoui, a précisé pour sa part que les concessionnaires s’intéressaient initialement aux opérations de montage et d’assemblage des véhicules utilitaires, mais il s’est avéré qu’il est « plus simple de le faire avec des véhicules industriels ». « Nous allons entamer un travail de fond avec les équipementiers en développant d’abord les pièces de rechange disponibles en Algérie à travers une meilleure intégration des entreprises sous-traitantes », a-t-il affirmé. Il a expliqué que le travail consiste à dispenser une meilleure formation aux techniciens algériens, à aider les entreprises nationales à fabriquer un produit irréprochable et à créer des emplois. « Nous comptons pour cela sur la qualité des investissements des grandes marques », a-t-il conclu. Le représentant de Nissan Algérie a assuré, par ailleurs, que l’essor de l’industrie automobile algérienne est prometteur. « Nous travaillons avec de nombreux équipementiers locaux en bennes, frigos et citernes, dont les produits sont de meilleure qualité que ceux importés d’Asie ou de Turquie », a-t-il argué.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après Le Jeune Indépendant