Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Les flux des IDE vers l’Afrique en baisse de 19 % en 2009

Les flux des IDE vers l’Afrique en baisse de 19 % en 2009

dimanche 25 juillet 2010, par Rédaction

Les flux d´investissement étranger direct (IED) vers l’Afrique évalués à 59 milliards de dollars ont diminué de 19 % en 2009.

Les flux des IDE vers l'Afrique en baisse de 19 % en 2009. C’est ce qu’a indiqué le « World Investment Report 2010 » de la Cnuced (rapport sur l´investissement dans le monde). Ce fléchissement des IDE vers l’Afrique qui survient, après une décennie de croissance ininterrompue, est dû principlement à une contraction de la demande mondiale pour les produits de base exportés par l´Afrique et de leurs prix, selon les explications du rapport onusien. Ce sont les régions exportatrices qui ont été les plus touchées par ce recul des investissements. Notamment l´Afrique de l´Ouest et l’Afrique de l´Est, qui les années précédentes avaient surfé sur l´envolée des cours internationaux des produits de base.

Les flux vers l´Afrique du Nord non plus n’ont pas été épargnés en dépit de l’effet tampon de la diversification de leurs secteurs et de la poursuite de programmes de privatisation. Et la partie australe du continent n’a pas connu meilleur sort, même si elle est restée la principale sous-région bénéficiaire des investissements non générateurs d’endettement réalisés en 2009 en Afrique. L’industrie minière continue de « magnétiser « le gros des capitaux investis sur le continent améliorant la fortune de certains pays dans ces différentes sous-régions. L’Egypte en Afrique du Nord, le Nigeria en Afrique de l’Ouest et l’Angola en Afrique du Centre, pour n’en citer que ces trois, s’en sont tirés à bon compte en 2009. Mais, dans bien des cas « le secteur des services, tiré par l´industrie des télécommunications, est le principal bénéficiaire de l´IED, attirant maintenant la plupart des fusions-acquisitions internationales en Afrique « , notent les auteurs du rapport.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant