Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Les importations de voitures en Algérie en hausse en 2008

Les importations de voitures en Algérie en hausse en 2008

mercredi 19 novembre 2008, par Rédaction

La valeur des importations de voitures en Algérie devrait dépasser les 3 milliards de dollars en 2008 selon les concessionnaires automobiles.

Les importations de voitures de l'Algérie progressent. L’Algérie continue d’importer les voitures de tourisme au détriment des véhicules utilitaires et des poids lourds qui participent à l’évolution de l’économie nationale. Uniquement pour les 9 premiers mois de l’année 2008, les concessionnaires ainsi que les grandes firmes automobiles installées en Algérie ont importé pour l’équivalent de 2,6 milliards de dollars, une somme qui pourrait largement servir à financer un secteur qui peine à sortir la tête de l’eau. Pour l’année 2007, les compagnies d’assurances nationales avaient versé 26 milliards de dinars pour le remboursement des sinistres de la route. En 2006, le montant des remboursements des accidents de la circulation s’était élevé à 15 milliards de dinars. Selon le patron des assureurs, l’année dernière, entre 40 000 et 45 000 accidents avaient été recensés au niveau national et le nombre reste en nette croissance.

« On est vraiment face à une catastrophe », avertit Laâmara Latrousse sur les ondes de la Chaîne III. Le nombre de véhicules de tourisme en Algérie a explosé à tel point que le parc automobile a presque atteint le seuil de saturation. Les autorités du pays doivent d’ores et déjà songer à serrer les boulons en limitant, par exemple, le nombre de véhicules de tourisme, en imposant la formule de quotas et en octroyant plus de souplesse aux segments des utilitaires et des poids lourds. La crise mondiale qui affecte le secteur de l’automobile et une vraie aubaine pour les pouvoirs publics à l’effet de restructurer le secteur, en réfléchissant sur la meilleure façon de le booster, en injectant des sommes d’argent pour moderniser les usines de fabrication de véhicules ou en lançant de grands projets.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant