Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Les recettes pétrolières de l’Algérie baisseront de moitié en 2009

Les recettes pétrolières de l’Algérie baisseront de moitié en 2009

mardi 24 mars 2009, par Rédaction

Les recettes d’exportations pétrolières de l’Algérie devraient fortement baisser en 2009 en raison de la baisse du prix du baril de pétrole.

L'Algérie exporte du pétrole. Selon les prévisions du ministre de l’Energie Chakib Khelil, les recettes d’hydrocarbures de l’Algérie devraient se situer entre 30 et 40 milliards de dollars, soit loin des 76 milliards de dollars de l’année 2008. La compagnie nationale Sonatrach a prévu un investissement de 63 milliards de dollars pour les cinq prochaines années et, selon le ministre, ses « projets seront réalisés à temps car nous avons les moyens financiers pour cela ». Il a notamment cité, dans ce cadre, les projets de raffinerie de Skikda et de Tiaret, en précisant que la compagnie investira 11 milliards de dollars durant l’année 2009.

Avant le ministre, le P-DG de Sonatrach, M. Mohamed Meziane, avait récemment souligné que « les projets maturés » ne seront pas remis en cause, citant notamment les projets d’ammoniac et d’engrais avec Bahwan et Orascom, le projet de cracking d’éthane avec Total et le complexe de méthanol avec le consortium international Almet. Il avait également évoqué les projets pour lesquels « il n’y avait pas de choix », comme le cracking du fuel et le cracking du naphte, qui sont toujours en appel d’offres et qui n’ont pas été retirés, ainsi que d’autres projets en cours de maturation, comme la déshydrogénation du propane, le polypropylène et la raffinerie de Tiaret dans l’ouest de l’Algérie. Sonatrach a dû revoir sa politique d’investissement depuis la fin de 2008, puisqu’à cette époque son P-DG avait affirmé sur les ondes de la radio nationale que si la baisse des cours du pétrole se poursuivait, la compagnie nationale pourrait « geler » certains projets dans la pétrochimie, citant notamment celui relatif à la réalisation d’une usine d’aluminium d’une capacité de 700 000 tonnes à Beni Saf en partenariat avec le groupe Mubadala.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant