Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Lexmark crée une filiale en Algérie

Lexmark crée une filiale en Algérie

jeudi 5 mars 2009, par Rédaction

L’américain Lexmark a annoncé la création d’une filiale en Algérie où il espère s’approprier une grosse part du marché de l’impression.

Lexmark s'installe en Algérie. Lexmark, l’un des leaders mondiaux dans le marché de l’impression, a annoncé hier l’implantation officielle d’une filiale en Algérie, un marché considéré comme porteur dans la région de l’Afrique. Lors d’une conférence de presse animée à Alger, les responsables de la compagnie sont revenus sur leurs ambitions qu’ils nourrissent pour l’Algérie et sur les raisons qui ont poussé la marque à y créer une filiale, alors qu’elle y vend des imprimantes depuis 1997. M. Lionel Dumas, directeur Maghreb et TOM au niveau de Lexmark International, a indiqué que « le marché algérien, par sa taille, est le premier en Afrique du Nord en matière de vente d’imprimantes. En Afrique, il est classé troisième derrière l’Afrique du Sud et l’Egypte ». Avec un chiffre d’affaires de 70 millions de dollars par an, l’Algérie « est un marché stratégique pour nous », a-t-il dit, en précisant qu’il est « plus important que certains marchés d’Europe du Nord ».

L’Afrique représente avec l’Asie « les deux zones stratégiques dans le monde actuellement, puisqu’il y a des potentialités de croissance même avec la crise », a encore souligné le conférencier. On estime que la vente d’imprimantes en Afrique devrait connaître, d’ici à 2012, une progression de 12,2 % en volume et de 7 % en valeur, avec un chiffre d’affaires qui devait augmenter à 639 millions de dollars. Pour Lexmark, a indiqué M. Dumas, l’Algérie « a une économie qui riposte très bien à la crise et devrait, selon les prévisions, continuer à connaître de la croissance en 2009 ». Ces raisons justifient la création d’une filiale algérienne. « Depuis douze ans, nous avons développé un marché important en Algérie et il y avait une demande de nos clients et de nos distributeurs pour que nous soyons présents sur place », a affirmé M. Dumas. Il s’agit donc, à travers cette filiale, de « donner un meilleur support et un plus grand accompagnement localement ».

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant