Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Orascom Telecom Algérie s’explique sur les investissements

Orascom Telecom Algérie s’explique sur les investissements

lundi 24 août 2009, par Rédaction

Le PDG d’Orascom Telecom Algérie a confirmé que l’opérateur de téléphonie mobile poursuivra sa politique de développement en Algérie.

Orascom Telecom Algérie s'explique sur les investissements. Le recul des investissements d’Orascom Telecom Algérie (OTA) sur le marché national de la téléphonie mobile, ces derniers temps, n’est que « rumeur », estime Tamer Al Mahdi, son directeur général. « Je ne sais pas d’où vous avez sorti ces chiffres. Mais ce sont des rumeurs », a-t-il répondu à El Watan, qui l’interpellait sur les raisons de cette nouvelle politique, lors d’une conférence de presse organisée hier à l’hôtel Hilton. Cette déclaration du patron d’OTA a étonné les représentants de la presse. Ainsi, M. Al Mahdi remet en cause la véracité des chiffres contenus dans les rapports financiers publiés périodiquement par la maison mère Orascom Telecom Holding (OTH), propriété du magnat égyptien Naguib Sawaris. Les chiffres officiels d’OTH prouvent on ne peut plus clairement une réorientation en douce de sa politique d’investissement en Algérie. L’investissement de la filiale algérienne Orascom Telecom Algérie se chiffrait à 166 millions de dollars au troisième trimestre 2008, contre 222 millions de dollars durant la même période de 2007, soit une baisse de 49%, selon le rapport financier du groupe. Il faut dire que cette réduction d’investissement de la part des responsables d’OTH n’est pas la première du genre. Djezzy avait donné un sérieux coup de frein à son élan en 2009 en réduisant ses investissements à hauteur de 39% au premier trimestre et de 54,7% au deuxième trimestre 2009.

Face à cette politique de désinvestissement, l’opérateur Djezzy demeure une sacré « poule aux œufs d’or ». Son chiffre d’affaires s’élevait à 1,5 milliard de dollars au troisième trimestre 2008, contre 1,3 milliard durant la même période de 2007, soit une hausse de 17,3%. Fait saillant, le chiffre d’affaires réalisé par OTA contribue à hauteur de 37,5% au chiffre d’affaires total de la maison mère égyptienne. Ceci étant, M. Al Mahdi rassure encore en annonçant qu’Orascom Telecom Algérie allait investir environ 500 millions de dollars durant l’année 2009. Par ailleurs, le premier responsable de Djezzy a annoncé un programme national de formation, en partenariat avec les universités et les instituts : « Nous voulons utiliser l’expérience d’Orascom Telecom Algérie marketing et commerce au service de la jeunesse algérienne. C’est un programme de longue haleine. »Le programme en question, conclu avec les universités de Constantine, Oran et Alger, vise à la mise à disposition des étudiants algériens de postes de formation durant leur cursus universitaire ainsi que le sponsoring de diverses activités scientifiques et culturelles dans certaines universités.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après El Watan