Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Renault demeure leader de l’automobile en Algérie

Renault demeure leader de l’automobile en Algérie

lundi 23 mars 2009, par Rédaction

Le constructeur français Renault conserve sa place de leader du marché de l’automobile en Algérie devant Peugeot.

Renault Clio se vend bien en Algérie. Face à une déprime du secteur automobile, les constructeurs européens lorgnent désormais vers l’Algérie, considérée comme un marché en croissance pour le secteur automobile. Un dernier rapport sur le secteur automobile en Méditerranée brosse un tableau peu reluisant de l’industrie automobile méditerranéenne qui n’a pas réussi à se soustraire à la crise mondiale. Tous les pays du contour méditerranéen subissent, de plein fouet, les retombées de la récession mondiale, à part l’Algérie qui, selon ce rapport, ne semble pas être affectée, du moins pour l’instant, par les contrecoups de la crise. Pour les constructeurs automobiles européens, notre pays est le deuxième client dans le continent après l’Afrique du Sud. L’Algérie importe en moyenne 200.000 véhicules annuellement. Avec les achats de pièces détachées, le secteur représente 10% des importations globales du pays, soit 2,8 milliards de dollars par an.

L’instauration d’une nouvelle taxe sur l’achat de véhicules neufs, en août dernier, n’a aucunement affecté le développement d’un marché en pleine effervescence. En janvier 2009, les ventes ont progressé de près de 50%. Selon l’AC2A (Association des concessionnaires d’automobile algériens), les constructeurs européens continuent à se placer en haut du podium des ventes en Algérie en dépit de la concurrence acharnée des constructeurs asiatiques et, notamment, celle de Toyota. Le groupe Renault arrive en tête avec une augmentation de ses ventes de 30% par rapport à la même période en 2008, talonné par Peugeot Algérie avec une progression de 49%. Preuve de cette progression des ventes de véhicules neufs en Algérie, les importations de véhicules ont carrément explosé en 2008 malgré la crise. En 2008, les importations de véhicules par les concessionnaires et les particuliers ont enregistré un bond de 49,42%, ce qui représente 352.315 nouveaux véhicules (tous segments confondus), d’une valeur globale de plus de 4 milliards de dollars (plus de 286 milliards de dinars).

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après Le Financier