Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Temmar invite les argentins à investir en Algérie

Temmar invite les argentins à investir en Algérie

jeudi 20 novembre 2008, par Rédaction

Le ministre Hamid Temmar a invité les entreprises argentines à investir en Algérie à l’occasion d’un séminaire organisé à Alger.

Les Argentins invités à investir en Algérie. Intervenant lors d’un séminaire sur ’’les opportunités de commerce, d’affaires et d’investissements entre l’Algérie et l’Argentine", qui a réuni des hommes d’affaires des deux pays, M. Temmar a souligné qu’il souhaitait que les entreprises argentines prennent des parts "minoritaires" dans les entreprises des industries notamment pétrochimique, pharmaceutique, agroalimentaire, métallique et dans les engrais qui, selon lui, ont besoin davantage d’un meilleur management que de financements. Dans ce sens, il a expliqué que l’Algérie, qui enregistre desperformances macro-économiques et financières satisfaisantes soutenues par des réserves de change favorables, a ouvert le capital de ses entreprises publiques pour confier surtout leur gestion aux partenaires étrangers. Cette politique d’ouverture du capital des entreprises industrielles publiques à l’investissement national ou étranger s’inscrit dans le cadre d’une "stratégie nationale de croissance économique hors hydrocarbures", a souligné M. Temmar en précisant que toutes les conditions sont réunies pour un meilleur accueil des investisseurs et une régulation efficace du flux des affaires.

Selon lui, l’économie algérienne est ’’la plus ouverte" dans toute la sous-région. Intervenant à son tour, le ministre argentin de la planification fédérale, de l’investissement public et des services, M. Julio de Vido, a souhaité la mise en oeuvre de synergies pour dynamiser le partenariat et les échanges algéro-argentins. Il est à rappeler que le volume global des échanges commerciaux entre l’Algérie et l’Argentine s’est élevé à 874 millions de dollars en 2007, contre quelque 638 millions de dollars en 2006. En matière d’énergie, notamment pour le gaz, Sonatrach s’est engagée à approvisionner la compagnie argentine ENARSA sur le marché spot avec des quantitésde 140.000 m3 à compter de juillet 2008. L’Algérie a également manifesté sa disponibilité à vendre du phosphate selon la demande de la patrie argentine. S’agissant de la coopération bilatérale dans son ensemble, plusieurs accords ont été signés entre les deux pays, notamment en matière de promotion et protection réciproque des investissements (2000) et dans le domaine spatial (2002), alors que des projets d’accords ont été finalisés dans les secteurs de la pêche, des mines, de la PME et de l’information.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Echorouk