Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ALGERIE > Trois kamikazes éliminés en Algérie

Trois kamikazes éliminés en Algérie

jeudi 8 janvier 2009, par Rédaction

Trois terroristes kamikazes ont été tués à Tadmaït en Algérie par les éléments de la gendarmerie nationale.

Trois kamikazes neutralisés en Algérie. Moins d’un mois après le coup de filet qui a permis la neutralisation de deux kamikazes à Relizane dans l’ouest de l’Algérie, les forces de sécurité ont réussi un exploit, hier, en mettant hors d’état de nuire trois autres candidats aux attentats suicide, a-t-on appris de source sécuritaire. Circulant à bord d’une petite voiture (une Maruti), loin de tout soupçon, les trois individus se dirigeaient probablement vers leur cible lorsqu’ils ont été arrêtés par des gendarmes, à un barrage fixe qui filtre la circulation routière sur la RN12, au niveau de Tadmaït, wilaya de Tizi Ouzou (nord de l’Algérie). Pris de panique, un occupant du véhicule a ouvert le feu avant même que l’un des gendarmes ne lui demande ses papiers. La riposte a été fatale pour les trois terroristes. Ces derniers ont été abattus après un court échange de coups de feu. A l’issue de cette opération, les forces de sécurité ont découvert trois ceintures d’explosif prêtes à l’utilisation ainsi que des pistolets automatiques.

Pour nos sources, cette opération a été permise grâce à des informations très précises, fournies par des repentis fraîchement descendus du maquis faisant état de la préparation de plusieurs opérations suicide aux alentours de la capitale et même dans d’autres wilayas d’Algérie et devant être commises soit à la veille des fêtes de fin d’année, soit à la date fatidique du 11 janvier, pour rééditer les précédents scénarios tragiques des attentats kamikazes. Fort heureusement, le premier groupe, composé de trois éléments dépêchés sur la ville d’Oran dans l’ouest de l’Algérie, a été intercepté à Relizane, avec à bord du véhicule qui les transportait, des ceintures d’explosifs plus faciles à dissimuler, et le second a été neutralisé, hier à Tadmaït, avant qu’il ne passe à l’action. Pour l’instant, aucune information n’a filtré sur l’identité des trois kamikazes, sauf que l’un d’eux réside dans la région est de la capitale et que les trois ne font pas partie des nouvelles recrues du GSPC ou Al Qaïda pour le Maghreb.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après El Watan