Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > INTERNATIONAL > Un juif accuse Israël de crimes de guerre

Un juif accuse Israël de crimes de guerre

jeudi 8 octobre 2009, par Rédaction

L’enquêteur juif Richard Goldstone a accusé Israël d’avoir commis des crimes de guerre contre la population civile palestinienne à Gaza.

Un juif accuse Israël de crimes de guerre. Le report vendredi dernier de l’examen du rapport de Richard Goldstone sur les crimes commis par Israël dans sa guerre contre la bande de Gaza en décembre 2008-janvier 2009 a provoqué un véritable séisme au sein de la société palestinienne et dans le monde arabe. L’appui de l’Autorité palestinienne au principe du report a été très mal apprécié et par les mouvements palestiniens, qui accusent Abbas de « trahison », et par les pays arabes qui s’étonnent de voir un document aussi précieux, qui accable Tel-Aviv, bénéficier de « circonstances atténuantes » et s’embourber dans les méandres de la justice des puissants. Il est vrai que l’Autorité palestinienne a subi de fortes pressions, mais le résultat de ces pressions est simple : c’est le citoyen palestinien qui sort perdant dans ce bras de fer diplomatique, et le ressentiment est désormais grand contre les positions de plus en plus défaitistes de Ramallah.

Si le Hamas à Gaza a décidé d’ester le président Abbas devant toutes les juridictions palestiniennes et internationales pour complicité dans le report du vote autour du rapport Goldstone, cela peut faire capoter les chances de l’aboutissement du dialogue inter-palestinien tel qu’annoncé par l’Egypte. En effet, le Fatah et le Hamas négocient laborieusement une mouture de texte scellant la réconciliation entre les deux frères ennemis. A l’ONU, la Libye, seul membre arabe non permanent du Conseil de sécurité, a convoqué une session spéciale sur Gaza à propos des crimes de guerre commis par Israël l’hiver dernier. Le Luong Minh, l’ambassadeur vietnamien dont le pays préside le Conseil de sécurité, a accepté la tenue de discussions à huis clos hier à 20h, heure algérienne. Les observateurs palestiniens à l’ONU ont déclaré soutenir pleinement l’initiative. Mais l’Autorité palestinienne, soumise à une forte pression des Etats-Unis, a abandonné l’idée d’une résolution du Conseil des droits de l’homme de l’ONU sur ce sujet.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après Le Jeune Indépendant