Algerie-dz.com

L’Algérie moderne avec Algerie-dz.com

Accueil > ECONOMIE > Vers la reprise du marché des voitures d’occasion en Algérie

Vers la reprise du marché des voitures d’occasion en Algérie

lundi 3 août 2009, par Rédaction

Le marché des voitures d’occasion en Algérie pourrait être le grand gagnant de la suppression des crédits automobiles.

Les voitures d'occasion en Algérie. En effet, la majorité des ventes des concessionnaires de voitures neuves en Algérie se font par le biais du crédit automobile. Avec la suppression des ventes par facilités des voitures neuves, les citoyens de la classe moyenne ne seront plus en mesure de prétendre à l’achat de véhicules neufs puisqu’ils ne seront pas en mesure de payer cash leur prix exorbitant même si la baisse de la demande risque également d’amener les concessionnaires automobile à lâcher du lest en baissant lègèrement les prix. Une petite virée chez les vendeurs de voitures d’occasion nous a permis de tester l’effet des dernières mesures de la loi de finances complémentaire sur les citoyens, notamment sur ceux ayant un lien direct avec le marché des véhicules.

En effet, quelques jours après l’annonce de la suppression du crédit automobile par les pouvoirs publics, les plus perspicaces des citoyens désirant acquérir une voiture se sont dirigés vers les garages et autres parkings des vendeurs de voitures d’occasion à travers l’Algérie. De la sorte, ces derniers se prennent à l’avance avant que leurs prix ne flambent. « Je suis venu pour acheter une voiture avant que les prix n’augmentent. Vous savez si l’Etat supprime l’achat de voitures par facilités, il sera très difficile de s’offrir une voiture et les vendeurs de véhicules d’occasion risquent d’en profiter pour augmenter les prix », nous a indiqué un des citoyens rencontré au niveau d’un point de vente des véhicules d’occasion sis à Garidi (Alger). Contacté par nos soins, un autre vendeur de véhicules d’occasion a confirmé l’hypothèse de l’éventuelle flambée des prix des voitures d’occasion en Algérie.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après Le Jour d’Algérie