Organisation du commerce intérieur

Le gouvernement prendra en charge “la réalisation du programme de 35 marchés de gros et de 700 marchés de détail inscrits dans le programme quinquennal en cours”.

C’est du moins ce qu’a annoncé hier le Premier ministre en évoquant la poursuite de son contrôle aux consommateurs. Cette revendication, pour rappel, a été formulée maintes fois par l’Union des commerçants. Le Premier ministre dira par rapport au bilan des opérations de contrôle commercial pour 2007 et 2008, que “les résultats sont encore loin d’être suffisants face aux dérives parasitaires multiples exploitant l’ouverture économique pour développer la fraude, au détriment des consommateurs et des opérateurs productifs”.

Liberté