Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Pour réfléchir et agir ...

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Pour réfléchir et agir ...

    La différence entre les
    pays pauvres et les riches
    n'est pas l'âge du pays.

    Ceci peut être verifié au travers
    des pays comme l'Egype ou l'Inde
    qui ont plus de 2000 ans et sont pauvres

    D'autre part, le Canada l'Australie et la Nouvelle Zélande
    qui il y a 150 ans étaient inexpressifs
    sont aujourd'hui des pays
    développés et riches

    La différence entre les pays pauvres et
    les pays riches ne réside pas dans
    les ressources naturelles disponibles.

    Le Japon a un territoire limité
    80% montagneux, insatisfaisant pour l'agriculture
    et le bétail en costante augmentation,
    mais c'est la deuxième économie mondiale
    Le pays est comme une immense usine flottante
    Important la matière première du monde
    entier et exportant les produits manufacturés

    un autre exemple est la Suisse, qui ne
    plante pas le cacao mais a le meilleur
    chocolat du monde. Dans son petit
    territoire ils élévent des animaux et plantent
    le sol pendant 4 mois par an.
    Pas assez, ils produisent les produits laitiers
    de la meilleur qualité. c'est un petit pays
    qui transmet une image de sécurité,
    d'ordre et de travail, qui a fait
    de lui le coffre-fort du monde.

    Les cadres des pays riches qui commiquent
    avec leurs contre-parties dans les pays
    pauvres démontrent qu'il n'y a aucune
    différence intellectuelle significatives.

    Race et couleur de peau ne sont également
    pas importantes : les immigrés considérés paresseux dans
    leurs pays d'origine sont la puissance
    productive dans les pays européens riches.


    Quelle est la différence alors ?

  • #2
    Salut Fon fon
    Je pense que tout est dans la conception des choses les dirigeants Algériens a 90% ne savent pas être compétitive, en Algérie beaucoup d’industriels se sont mis a L’importation par ce que cela est plus facile a gérer et a faire, la seul vrai compétition en Algérie est, qui va payé le moins d’impôts que les autres, qui va avoir le meilleur Terrain industriel pour le vendre qui a le plus d’amis dans l’administration, et pour produire quelque chose qui peut être vendu partout dans le monde tu peux passer demain. :roll:

    Commentaire


    • #3
      tu as raison, je pense que la différence est
      l'attitude du peuple, acquise le long des années
      par l'éducation et la culture.

      En analysant le comportement des personnes
      dans les pays riches et développés,
      nous constatons que la grande majorité
      suivent les principes suivants dans leurs vies :
      = Ethique, comme principe de bas
      = Intégrité
      = Responsabilité
      = Respect des lois et des règles
      = Respect des droits des autres citoyens
      = Aimer travailler
      = Essayer de faire des économies et des investissements
      = Volonté de réaliser des actions positives
      = Exactitude et rigueur

      dans les pays pauvres seulment une minorité
      suivent ces principes de base dans leur vie
      quotidienne

      Nous ne sommes pas pauvres parce que nous
      manquons de ressources naturelles ou
      parce que la nature était cruelle à nous.

      Nous sommes pauvres parce que
      nous n'avons pas la bonne attitude
      Nous manquons de volonté pour satisfaire
      et pour enseigner ces principes de
      fonctionnement des sociétés riches
      et développées

      Commentaire


      • #4
        Il y’a beaucoup de travail a faire en Algérie, je pense que le jour ou au moins 50% des Algériens arrêterons de jeter les déchets n’importe ou sur leur chemin, a ce moment la nous pourrons dire que nous sommes près pour une réel avancée social et économique, tant que l’Algérien ne comprend pas que salir sa rue ou le trottoir d’en face c se salir soi même, et le pays que nous ont laissé nos martyres; nous resterons au même stade a tout les niveaux même celui de la politique
        L’Algérie est une sépulture sainte que l’Algérien doit respecter, il doit payer les impôts pour le maintien de la collectivité il doit nettoyer son cartier même si l’état est défaillant dans certains domaines; nous le devons a notre pays et cela est un gage pour le développement de la société Algérienne.

        Commentaire


        • #5
          Je pense hélas que pour les générations actuelles
          c'est déjà trop tard.
          Je pense qu'il faut investir dans l'enfance
          mais pour cella il faut des profs
          qui soient également former
          pour rendre cela possible
          les cours d'éducations civiques
          sont à mes yeux essentiels
          construisons l'algérie de demain
          car celle d'aujourd'hui est hélas
          voué à l'echec...

          Commentaire


          • #6
            Par Fantomette54

            La différence entre les
            .................................................. ....................................
            D'autre part, le Canada l'Australie et la Nouvelle Zélande
            qui il y a 150 ans étaient inexpressifs
            sont aujourd'hui des pays
            développés et riches
            .................................................. .....................................

            Quelle est la différence alors ?

            Ma réponse sera:

            La différence fondamentale, C'est la liberté! la liberté de choisir ce que l'on veut faire, quand comment et où on veut le faire! Les algériens ont toujours été des super capitalistes mais on les a privé de toute liberté, on les a brisés!

            L'échec économique de n'importe quel état dépend de ses lois économiques, fiscales et sociales

            Les USA, le Japon, l'Australie, le Canada comme Hong Kong et Singapour (et je suis tenté de croire que la Chine est sur la même voie....) c'est de laisser à l'homme honnête la libre entreprise!

            Prenez une province Canadienne de population de moins d'un million de gens et qui produit la moitié du blé canadien (28 millions de tonnes) et une quantité énorme de colza, de lentilles (qu'ils ne mangent même pas!), de pois chiches...

            En Algérie....aucune liberté d'entreprendre depuis 1962....et qui aurait les capitaux pour se lancer aujourd'hui ?

            Je parlais récemment avec un chinois qui me disait à peu près ceci:

            En Europe, quand on investit, on se demande si l'on va survivre...et si on ne risque pas de faire faillite...Alors quand Chine on calcule d'avance combien on aura en banque trois ans plus tard et c'est garanti!

            Quant à l'éducation.... oui il en faut... mais les diplômés ne sont pas ceux qui réussiront le mieux!
            L'homme parle sans réféchir...Le miroir réfléchit sans parler!

            Commentaire


            • #7
              Pourquoi importé la nourriture que l’on pouvait produire ? L'autonomie alimentaire de l'Algérie était de 70 % en 1962, elles sera de 15% en 1995.

              Pourquoi avoir acheter des usines clef en mains qui sont devenu obsolètes par incompétence où lâcheté dont une bonne partie finira à la casse si elle ne trouve pas de partenaires ?

              Le trésor public a d’autre priorité que de continuer à jeter l’argent par les fenêtres pour des entreprises malades déjà condamnès.

              Le peuple algérien intelligent et travailleur aurait pu créer un tissu industriel de petite et moyenne entreprise si le pouvoir avait respecté sa liberté et son droit à la création, 40 ans d’accumulation capitalistique et de savoir-faire de perdu.

              Pourquoi avoir choisi le socialisme alors que l’islam est pour le libre commerce, trop de pourquoi, trop de questions ?

              Sommes-nous responsables des dirigeants que l’on mérite ?
              L'Homme s'obstine à inventer l'Enfer dans un monde paradisiaque. Jacques Massacrier

              Commentaire

              Chargement...
              X