Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La classe politique algérienne dort

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La classe politique algérienne dort

    La vague provoquée dans le monde des affaires et de l'économie par les dispositions de la loi de finances complémentaire n'a pas peu pour effet de sortir de sa léthargie le marigot de la politique. Excepté celle du président du MSP Aboudjerra Soltani, aucune réaction ne s'est élevée dans ce milieu au sujet de ces mesures controversées et qui font polémique.

    Comme si la cause à l'origine de l'effervescence était de peu d'importance et ne mérite pas que les partis s'impliquent dans le débat. Même Louiza Hanoune, la volubile porte-parole du PT, si prompte habituellement à prendre position sur les questions d'économie, s'est portée aux abonnés absents alors qu'il aurait été intéressant de connaître son jugement sur ces mesures dont elle ne désapprouve certainement pas la logique qui les sous-tend.

    La trêve estivale n'explique pas à elle seule l'atonie dont est frappé le monde politique. Le mal est plus profond qui paralyse les partis de notre échiquier politique. Tous ou presque se débattent dans des guerres de clocher qui leur font remiser au placard des préoccupations secondaires, les questions et problèmes qui agitent la société. Les quelques évènements dont des partis ont été les théâtres ces derniers temps ont été justement ceux qui ont trait à leur dissensions internes sur fond de bataille pour le leadership et le contrôle de leurs appareils.

    Jamais la scène politique nationale n'a été aussi plate qu'elle l'est aujourd'hui après l'élection présidentielle d'avril. Tout se passe dans ce milieu comme si ses acteurs ont tiré la conséquence des résultats de celle-ci qu'il n'existerait plus d'enjeux et de causes politiques et sociétales valant la peine d'un engagement activiste.

    Le pouvoir ne peut qu'être satisfait de la déliquescence qui ronge inexorablement le monde politique. L'état des lieux de celui-ci étaye sa détermination à procéder à la recomposition du multipartisme. Opération dont il ne fait pas mystère et qu'il se chargera de faire aboutir par la refonte de la loi sur les partis et la seconde révision de la Constitution, dont les projets sont fin prêts dans ses tiroirs.

    Ce pouvoir est pour beaucoup dans la neutralisation du champ politique qu'il a miné par ruses et manoeuvres. Mais il faut reconnaître que la médiocrité ambiante de celui-ci lui a largement facilité la tâche. Le spectacle de désert qu'offre notre scène politique est inquiétant pour le projet démocratique que caresse la majorité des citoyens. Seul et sans contre-pouvoirs susceptibles de brider son penchant autocratique et liberticide, le pouvoir est plus libre que jamais de donner libre cours à celui-ci. Il y a longtemps que les citoyens ne se font eux plus d'illusion sur les partis qui sont censés être investis de leur représentation et de la fonction de médiation entre ce pouvoir et la société.

    Ce qui rend l'impasse politique dans laquelle est le pays encore plus délicate, car susceptible de déboucher sur les plus dangereuses dérives.

    Kharroubi Habib - le quotidien d'oran

    Un seul Héro, le Peuple !

  • #2
    a t'elle jamais été éveillée ?

    Commentaire


    • #3
      Bravo bouteflika.
      La guerre, c'est la guerre des hommes ; la paix, c'est la guerre des idées. V. Hugo

      Commentaire


      • #4
        De retour parmis vous..désolé ^^

        Bonsoirrrrr !

        Bon ben d'abord j'espère que je vous ai manqué ...

        Excepté celle du président du MSP Aboudjerra Soltani, aucune réaction ne s'est élevée dans ce milieu au sujet de ces mesures controversées et qui font polémique.
        Quotidien d'Oran, 13-08-09

        Alors, en 2cliques/3copier collers on a :

        l'UGTA:

        "L'Union générale des travailleurs algériens (UGTA) a affirmé, hier, à Alger son appui "total" aux dernières mesures économiques et financières contenues dans la loi de finances complémentaire." El-Moudjahid. 12/08/09

        Louiza Hanoune
        Même Louiza Hanoune, la volubile porte-parole du PT, si prompte habituellement à prendre position sur les questions d'économie, s'est portée aux abonnés absents
        :
        "Une fois n’est pas coutume, Louisa Hanoune applaudit les dernières mesures du gouvernement. Au cours d’une conférence de presse animée, hier mercredi, à Alger, à l’issue de la réunion du bureau politique de son parti, la secrétaire générale du Parti des travailleurs ne s’est pas contentée de déclarer sa flamme pour la loi de finances complémentaire 2009. Elle s’est même étonnée que le gouvernement n’ait pas fait l’effort nécessaire d’expliquer au citoyen le contenu du texte «pour une fois qu’il y a des choses positives».
        Louisa Hanoune a donc de quoi être fière : une bonne partie des dispositions contenues dans la loi de finances complémentaires constitue l’essentiel de ses revendications depuis des années"
        La tribune Online, 13/08/09

        "Mehdi Mehenni - Alger Le Soir) - Rien n’est plus vrai. Dans une conférence de presse, animée hier (ajout par GLP: à savoir le 12-08) au siège du Parti des travailleurs, Louisa Hanoune défendu bec et ongles la nouvelle loi de finances complémentaire pour l’année 2009. Reprochant au passage, à la presse nationale et certains spécialistes de verser dans l’à peu-près, de n’avoir pas bien approfondi la réflexion sur cette nouvelle loi qui ne peut, à ses yeux, que conforter l’intérêt national dans son sens le plus large. «C’est une victoire pour l’Algérie. Le gouvernement a pris des décisions audacieuses », a-t-elle déclaré." Le Soir d'Algérie. 13/08/09

        Un autre, Djamel Ben-Abdessalam (El Islah)

        "Après Sidi-Saïd et Louisa Hanoune, c’est au tour de Djamel Ben-Abdessalam, secrétaire général du mouvement El-Islah, d’apporter son soutien au gouvernement. Profitant d’une journée d’étude consacrée à la restructuration de la jeunesse au sein de son parti, le successeur de Djahid Younsi s’est prononcé en faveur de la loi de finances complémentaire pour l’année 2009." Le Soir d'Algérie, 14/08/09

        Est-ce que c'est le fait qu'ils soient pour les dispositions de la loi de finances complémentaire et qu'ils ne soient pas "systématiquement" contre tous, que ça fait de leurs avis des avis "insignifiants" au point d'affirmer bêtement qu'il n'y a eu aucune réaction de la part de la sphère politique ?

        aya ya sidi, rien qu'avec ces trois personnages, en plus des partis qui sont "par principe" pour, qui reste de "concidérable" de cette sphère ?

        C'est bien de critiquer, mais c'est désastreux de la part d'un journaliste de critiquer d'une façon qui laisse penser qu'il n'est pas au courant du moindre fait de ce qui concerne sont sujet... un minimum d'investigation s'impose si on veut pas passer pour des "mécaniques" !
        Dernière modification par GLP, 15 août 2009, 02h47.
        ----| GLP © production 1886 - 2016 . All rights reserved |----

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par GLP
          aya ya sidi, rien qu'avec ces trois personnages, en plus des partis qui sont "par principe" pour, qui reste de "concidérable" de cette sphère ?
          Le RCD et le FFS.

          ∑ (1/i²) = π²/6
          i=1

          Commentaire


          • #6
            Le RCD et le FFS.
            voilààà, en claire, les partis qui sont par principe verrouillés en position "contre"

            Tout comme les partis dont je parlais là :
            aya ya sidi, rien qu'avec ces trois personnages, en plus des partis qui sont "par principe" pour, qui reste de "concidérable" de cette sphère ?
            Les deux extrémités n'ont rien dit, je ne juge ni les premiers ni les deuxièmes, mais je pense qu'on peut pas leur reprocher le fait de pas "parler" surtout dans la situation ou ils auront du mal à avoir des arguments ou des contre arguments assez solides et un minimum convainquants. et personnellement; je trouve que le choix du silence au lieu de dire n'importe quoi est plus intelligent .

            En tout cas, je trouve que cette article émane de la frustration d'un journaliste maitrisant mal sa mission et en manque de sujet à se mettre sous la dent, il reproche aux acteurs de tarder de danser pour sa plume...

            Faut savoir qu'il ne suffit pas de dire à tout bout de champ "noooooon" comme certains qui disent "ouiiiiiiii" ... et tout ce beau monde sans culotte "crédible"... sans argument solide.

            Bonne journée à tous
            Dernière modification par GLP, 15 août 2009, 07h47.
            ----| GLP © production 1886 - 2016 . All rights reserved |----

            Commentaire


            • #7
              Bonjour

              Plutôt : l'état végétatif et léthargique de la "classe politique" en Algérie.


              Envoyé par Tolkien
              a t'elle jamais été éveillée ?
              Si si, et même très consciente.




              @GLP

              De grâce, la mise en page de tes postes est tout simplement chaotique, toi qui faisais la remarque à propos de tes yeux dans un autres thread, ça serait sympa de penser aux yeux des autres.

              ../..
              “La vérité est rarement enterrée, elle est juste embusquée derrière des voiles de pudeur, de douleur, ou d’indifférence; encore faut-il que l’on désire passionnément écarter ces voiles” Amin Maalouf

              Commentaire


              • #8
                C’est vrai que Louisa Hanoune (PT) et Sidi Saïd (UGTA) se sont exprimés pour soutenir naturellement la loi de finance. Mais les autres partis d’opposition sont où ?
                Un seul Héro, le Peuple !

                Commentaire


                • #9
                  Bonsoir ,
                  l'imprevesible: de grâce c'est ta deuxième remarque concernant la façon dont j'écris, je ne voudrai pas être désagréable mais je te le fais signaler pour te dire que tu te focalise trop sur la critique personnel et la critique de la forme sans prendre la peine de te poser la question fondamentale: Pourquoi.

                  J'ai mis les articles en bleu parce que d'après le sujet, y'en a qui ont une vision sélective, très sélective quand il s'agit de critiquer, alors je ne voulais pas qu'on rate ces articles

                  Dans l'autre topic, l'article a été recopié directement, avec sa police source qui était très petite.

                  Mainent, si tu n'aime pas le bleu je pourrai mettre le rouge

                  t'as dis "tes postes", je verrai qu'est-ce que je pourrai faire pour les autres éventuels postes qui n'ont pas été au gout de tes yeux...

                  Salem
                  ----| GLP © production 1886 - 2016 . All rights reserved |----

                  Commentaire

                  Chargement...
                  X