Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La capitale accuse un déficit de 100 bureaux de poste: Un réseau postal dépassé

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La capitale accuse un déficit de 100 bureaux de poste: Un réseau postal dépassé

    Les bureaux de poste de la capitale sont dépassés et la construction de nouveaux bureaux s’impose pour faire face aux longues files d’attente. Telle est la recommandation du ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, M. Hamid Bessalah.

    «La wilaya d’Alger accuse un déficit de 100 bureaux de poste et notre objectif est d’aller vers une meilleure densité postale avec un bureau pour 9 000 habitants, contre une moyenne actuelle de 16 000 et 18 000 par bureau», a-t-il déclaré hier lors de sa visite d’inspection au niveau des différents bureaux de poste de la capitale (Bab El-Oued, Mohammadia, Hussein-Dey et Kouba). «Nous devons gérer ces longues fils d’attente en créant d’autres bureaux de poste pour offrir aux citoyens des salles sereines et un service de qualité», a-t-il recommandé en annonçant que 25 nouveaux bureaux seront installés avant la fin de l’année. Lors de cette sortie, le ministre a inauguré deux bureaux, celui de Sidi Youcef (Beni Messous) et d’Ali Khodja (El-Biar). Le bureau de poste de Sidi Youcef, un projet réalisé en 2 mois et qui a nécessité une enveloppe de 3,8 millions de dinars, comporte 3 guichets et offrira ses services à 37 000 habitants, alors que celui d’Ali Khodja, réalisé en 3 mois, est destiné à une population de 120 000 habitants.

    Le ministre a annoncé dans ce même contexte que son département a conclu de nombreux accords avec le wali d’Alger et ses délégués pour l’acquisition de locaux vides afin de les aménager en bureaux de poste. Pour le ministre, l’avantage de cette démarche est double : en termes de délais, l’aménagement et la mise en disponibilité d’un bureau ne dépasserait pas quatre mois, contrairement à la construction qui pourrait durer plus que cela, et en termes de coût, celui-ci n’excèdera pas 7 millions de dinars, au lieu de 49 millions. En plus de l’installation de bureaux de poste, le ministre a affirmé qu’il faut accélérer le processus d’informatisation de la poste. «De nouveaux services ont été créés grâce à l’extension de l’utilisation de la carte à puce qui est un instrument de modernisation, mais, malheureusement, ce moyen est encore sous-utilisé», a-t-il déclaré en estimant que beaucoup reste à faire, notamment en matière d’installation de nouveaux guichets, d’augmentation des services offerts par la carte à puce et d’information des citoyens sur les nouveaux services d’Algérie Poste. «Le citoyen devrait savoir que la carte à puce est un instrument primordial qui sera largement utilisé. Mais cela n’exclut pas l’utilisation des chèques», a-t-il ajouté. Pour réduire le déficit en carnets de chèques, M. Bessalah a annoncé qu’Algérie Poste a acquis des confectionneuses de chèques qui seront réceptionnées à la fin du mois.

    Il a rappelé qu’une solution alternative a été mise en place dernièrement, à savoir la formule unique qui permet au citoyen qui ne dispose pas de carnet de chèques de retirer de l’argent.

    Le Jeune Indépendant

  • #2
    Le problème n’est pas dans le manque de bureaux de postes mais dans le peu d’efficacité des bureaux existants. Nos bureaux de postes fonctionnent encore avec des bordereaux papiers d’après l’indépendance. Trop d’employés affectés chacun à une tâche unique et manuelle.

    Les bureaux de postes modernes sont à guichets uniques traitants de toutes les opérations. Le client se présente fait la queue et est traiter par le premier guichet libre. Certaines opérations comme la vente de timbres peuvent être automatisés. Une opération pilote de ce genre est encours de test à Chérega. Il faut rapidement s’orienter vers ce type de modèle et former le personnel en conséquence. L'utilisation des cartes magnétiques doivent être également encouragée.
    Dernière modification par shadok, 22 août 2009, 23h48.
    Un seul Héro, le Peuple !

    Commentaire

    Chargement...
    X