Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Recrudescence des vols de câbles téléphoniques à Oran : Le ras-le-bol des citoyens.

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Recrudescence des vols de câbles téléphoniques à Oran : Le ras-le-bol des citoyens.

    Depuis le début de l’année 2010, les vols de câbles téléphoniques ont repris de plus belle dans la wilaya d’Oran après une accalmie de quelques mois. C’est une véritable razzia à laquelle se livrent des bandes de malfaiteurs très bien organisées et qui ont leurs receleurs bien installés, à qui ils revendent pour 120 à 150 DA le kg, le cuivre qu’ils extraient des gaines des câbles qu’ils pillent. Depuis des semaines, ce sont des milliers d’abonnés qui voient leurs lignes coupées et se retrouvent isolés : Maraval, Emir Abd-El-Kader, Aïn- Beïda, Ch’taïbo, etc., le téléphone ne sonne plus.
    Pour Algérie Télécom c’est la saignée ; on parle d’une perte, en 2009, de plus de 17 millions de dinars rien qu’à cause de ces vols, et des coupures ont, la même année, touché plus de 64 000 abonnés.Le préjudice financier et technique est énorme pour cette société mais il l’est quasiment autant pour les abonnés : les commerçants, les multiservices, les sociétés et autres activités professionnelles pour qui une ligne de téléphone et la connexion à Internet sont indispensables. Cela sans compter tous les particuliers, notamment dans la daïra d’Es-Senia, qui subissent cette situation récurrente : «Je ne comprends pas comment les autorités locales et les services de la gendarmerie ou de la police n’arrivent pas à mettre un terme à ce trafic… Tout le monde, ici à Oran, sait où l’on peut retrouver les revendeurs de cuivre ; allez voir à Sid-El-Bachir et Ch’taïbo, c’est connu !» L’exemple le plus effarant de la dimension de ce trafic est la localité de Aïn-El-Beïda qui, depuis deux ans, ne dispose plus de réseau téléphonique. Tout a été systématiquement arraché, vandalisé. Algérie Télécom, les premiers temps, a bien remplacé les câbles et rétabli les lignes, mais aussitôt les pilleurs volaient à nouveau des mètres et des mètres de câbles. Finalement, Algérie Télécom a abandonné, comme nous l’a expliqué une habitante : «Ils nous ont proposé des lignes WLL une situation des plus incroyables et qui n’existe que dans ce pays !» Lâche totalement désabusée notre interlocutrice.


    Fayçal M. (Le Soir d’Algérie).
    Il y a des gens si intelligents que lorsqu'ils font les imbéciles, ils réussissent mieux que quiconque. - Maurice Donnay
Chargement...
X