Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Algérie. Le mystère Khalifa

Réduire
Cette discussion est fermée.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Algérie. Le mystère Khalifa

    Algérie. Le mystère Khalifa

    Parti de zéro, il a créé le premier groupe privé algérien. Ce golden boy qui a brassé des milliards à l’origine douteuse, avant de connaître une chute aussi vertigineuse que son ascension, doit aujourd’hui faire face à la justice de son pays.

    La légende du plus célèbre homme d’affaires algérien démarre en 1998, peu de temps avant l’arrivée au pouvoir de Abdelaziz Bouteflika. Abdelmoumène Khalifa n’est encore qu’un parfait inconnu dans le petit monde des affaires d’Alger. Désargenté, ce pharmacien de 33 ans traîne son ennui dans l’officine familiale, sans panache et dans l’ombre de son père, Laroussi Khalifa, un ancien pharmacien du FLN promu ministre de l’Armement et des Liaisons générales sous Ben Bella, que Boumediene accusera d’avoir fomenté un coup d’Etat en le gratifiant de deux ans de prison.

    Un milliardaire chez les socialistes
    C’est cette année-là que Abdelmoumène décide de fonder une banque qui portera son nom, Khalifa Bank, qui compte pas moins de 74 agences. Mystérieusement, de nombreuses entreprises publiques reçoivent l’ordre d’y domicilier leurs comptes. Un an plus tard, le tout frais homme d’affaires monte une compagnie aérienne, la Khalifa Airways, dotée de 37 avions. Dans la foulée, il rachète une banque munichoise, la Erste Rosenheimer Privatbank, ainsi que la chaîne de télévision arabophone Arab News Network, ancienne propriété du frère du président syrien Hafez El-Assad. Il crée même une chaîne de télévision à son nom en France, la Khalifa TV. Son groupe devient insatiable. A Cannes, où il élit domicile quelques mois pendant l’année, il acquiert trois propriétés prestigieuses et tutoie les plus grandes vedettes internationales. Puis il se diversifie et lance une entreprise de location de voitures de luxe (devinez…la Khalifa Rent-a-car, bien-sûr !), s’offrant pas moins de 200 berlines (Maserati, Ferrari, Jaguar, Mercedes).
    Au faîte de sa gloire, en 2002, celui qui semble sortir son argent d’une besace magique inépuisable emploie plus de 20 000 personnes dans le monde. En Algérie, Abdelmoumène Khalifa est une idole populaire. Dans son entourage, on retrouve les deux frères du président algérien : Abdelghani, le conseiller juridique de l’empire Khalifa, et, surtout, Saïd, surnommé le président-bis, actionnaire aux côtés du milliardaire. Quant à ses collaborateurs, ils sont tous issus de la nouvelle génération FLNiste. A cette époque, l’Algérie socialiste entre dans une ère révolutionnaire : virage à droite, ouverture des marchés, refonte de l’économie… Un vaste projet organisé autour du groupe Khalifa, première structure capitaliste de grande envergure dans l’histoire économique du pays.

    Plus dure sera la chute…
    Mais l’année 2003 sonne déjà la faillite : le golden boy a dilapidé, en un temps record, toutes ses richesses occultes et les capitaux de la Khalifa Bank. Ses sociétés s’écroulent comme un château de cartes, avec leur lot d’épargnants ruinés et d’entreprises publiques grugées. Ses protecteurs de la nomenklatura réussissent à retirer leur mise avant la débandade. Le Quotidien d’Oran écrit alors : “Le séisme Khalifa est peut-être la plus grande escroquerie de l’histoire de l’Algérie”. Car la prolifique manne d’argent provenait, entre autres, des fonds et garanties des grands organismes publics de l’Etat socialiste.
    Abdelmoumène Khalifa part en cavale à l’étranger et disparaît pendant plusieurs années. Alger n’attend pas : en 2007, le businessman est condamné par contumace à la prison à perpétuité. Quelques mois plus tard, il est arrêté en Angleterre. Du côté du Palais d’El Mouradia, on ne parle plus que du “colis anglais” et du “kelb” traître de la nation. Les services de renseignements algériens affirment que Khalifa se serait procuré des dossiers compromettants, impliquant plusieurs personnalités du FLN que l’ex-homme d’affaires aurait manipulés pour obtenir de l’argent et bâtir son empire.
    Ce 28 avril 2010, après avoir longtemps hésité, le Home office britannique a donné son feu vert pour l’extradition de l’ex-milliardaire. Deux jours avant cette décision, le quotidien The Guardian écrivait que la vie de Abdelmoumène Khalifa serait en danger en Algérie. Le quotidien algérien El Watan, quant à lui, évoque des “personnalités qui pourraient se voir inquiétées” suite à cette décision d’extradition, allusion à la caste militaro-économique née de l’argent de la rente gazière et qui détient le pouvoir en secret depuis un demi-siècle. Pour sa part, l’accusé crie au complot politique. Son extradition est actuellement en appel, retardant encore l’épilogue de cette aventure économique algérienne qui a mal tourné.

    TELQUEL

  • #2
    tems,

    Et si tu nous racontais le scandale du CIH près de 2 milliards de dollars de gachis publique dans le lequel momo6 est impliqué? Les uns sont morts le reste encore en fuite

    Ou alors encore plus récent l ex pdg de attijari la banque du makhzen? Fine rahou?
    « Great minds discuss ideas; average minds, events; small minds, people. » Eleanor ROOSEVELT

    Commentaire


    • #3
      le scandale du CIH près de 2 milliards de dollars de gachis publique dans le lequel momo6 est impliqué?

      1er la banque aujourd'hui est une banque saine remie en etat est c'est une banque très perfomante tu peux y'avoir accée par le biaie du net ...

      2em jamais, m6 n'a rien a se reproché niveau corruption encore moins concernant cette affaire qui est un heritage de son père !.

      Ou alors encore plus récent l ex pdg de attijari la banque du makhzen? Fine rahou?

      je suppose que tu parle de oudghiri :

      1er la banque attijariwafa bank est une banque privé est non publique et desio le type en question il y'a un mandat d'arrêt international a ces bottes et il ne sagit pas de denier publique sa te va .
      Dernière modification par Tems, 29 mai 2010, 19h40.

      Commentaire


      • #4
        le premier est en fuite en espagne il à attaqué le roi en justice. La presse marocaine suit encore cette affaire? À part faire état il y à 3 mois de la condamnation des lampions? Ce sont tout de même 2 milliadrs de dollars de l époque!


        Et attijariwafa? Il est tjrs aux en fuite au states ou au golf ? Tiens comme le pauvre journaliste du journal.
        « Great minds discuss ideas; average minds, events; small minds, people. » Eleanor ROOSEVELT

        Commentaire


        • #5
          oudgiri est en arabie saoudite ....

          si tu parle de moulay zine zahidi il est en espagne ....

          justement n'essai pas de politisé l'affaire d'attijari pour le CIH la plus part ont payé il reste zahidi il paiera tot ou tard ...

          Commentaire


          • #6
            Le feuillons Khalifa est clôturé. Abd El Moumen sera extradé en Algérie.
            Dernière modification par icosium, 29 mai 2010, 20h10.
            Proverbe Chinois : "Les vérités qu'on aime le moins à apprendre sont celles que l'on a le plus d'intérêt à savoir"

            Commentaire


            • #7
              Cher Temsamani

              He bien voilà, tu as fini par le poster cet article de Telquel, pourtant je t'avais dit que sur ce forum, le sujet, a été debattu tant de fois, qu'il a même été cloturé.
              Il n' y a rien de nouveau sur ce sujet, plutot si, il va être extradé et jugé en Algérie, pour detournement ....ETC.....

              Peux-tu en dire autant avec toute la fortune de sidek et du nouveau palace qu'il va ouvrir et que même un de tes compatriotes t'a pris en flagrant delit de brossage .
              " Celui qui passe devant une glace sans se reconnaitre, est capable de se calomnier sans s'en apercevoir "

              Commentaire


              • #8
                Iska

                toi même tu passe ton temps a mettre en ligne des article de telquel qui t'arrange , alors tes conseille a deux balle tu peux te les mettre ou je pense !!!

                deuzio le roi n'a rien a se reproché sur ces sujets economique il est libre de faire ce qu'il veux de sont argent , le siens pas aux autres , contrairement a d'autres !!!!

                Iska tu me fait rire tu passe ton temps a critiqué le maroc a cherché dans les poubelle du net pour dénigré le maroc est là tu t'offusque parce que j'ai mis en ligne un article neutre sur l'affaire kahlifa ??? qui est d'ailleures toujours aussi mystérieuse !!!
                Dernière modification par Tems, 31 mai 2010, 10h49.

                Commentaire


                • #9
                  deuzio le roi n'a rien a se reproché sur ces sujets economique il est libre de faire ce qu'il veux de sont argent , le siens pas aux autres , contrairement a d'autres !!!!

                  Commentaire


                  • #10
                    TEMS

                    "toi même tu passe ton temps a mettre en ligne des article de telquel qui t'arrange , alors tes conseille a deux balle tu peux te les mettre ou je pense !!!


                    Quand tu n'as plus d'arguments à faire valoir, quand tu as la trouille de critiquer ton sidek, il ne te reste plus qu'une chose à faire :

                    tomber dans la vulgarité et les insultes, là tu es un champion.

                    Bravo pour ton exploit!!
                    " Celui qui passe devant une glace sans se reconnaitre, est capable de se calomnier sans s'en apercevoir "

                    Commentaire


                    • #11
                      Iska

                      tu le fait expré ou quoi ?

                      répond moi est ce que tu as posté plusieurs article sur le Maroc venant de TELQUEL?

                      si , oui pourquoi tu te plaint que je poste cette article venant du même journal que tu utilise ?

                      de plus je suis neutre , je critiquerais quand je ne serait plus d'accords avec le roi or là je suis tout a fait d'accords avec lui .

                      Commentaire


                      • #12
                        mais bien sur
                        « Great minds discuss ideas; average minds, events; small minds, people. » Eleanor ROOSEVELT

                        Commentaire

                        Chargement...
                        X