Annonce

Réduire
Aucune annonce.

NESSMA TV illégale?

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • NESSMA TV illégale?

    :22:VENDRE DU VENT EN IMAGES
    Basée en Tunisie, les autorités de ce pays voisin ont enfermé Nessma TV dans un cahier des charges qui ne lui permet pas de toucher à l’actualité, sous l’angle du journalisme et de ses variantes (reportages, enquêtes, entretiens…). Elle n’est autorisée qu’à «divertir…» . De très timides voix comme celle de Hechmi Ghachem, journaliste-chroniqueur tunisien au quotidien Le Temps, désapprouvent cette option.
    Il écrit notamment : « On semble avoir oublié que les stations de radiotélévision ne sont pas uniquement faites pour le divertissement (généralement très bas de gamme) mais aussi, et tout d’abord, pour l’information, l’éducation et la vulgarisation du savoir et de l’évolution civilisationnelle… Est-ce que nous sommes réellement tombés aussi bas ?» Et divertir, entendre par là notamment : chanter, danser et blablater, les frères Karoui en savent un petit bout.
    Ils ont une idée assez précise, inspirée des Anglo-Saxons, de la manière de vendre du vent en images. Ils ont principalement l’expérience des plateaux de tournage dans la publicité (où l’on s’amuse bien) et du marketing en Algérie ou ils travaillent depuis une dizaine d’années.
    Or, dans ces deux domaines les Karoui and Karoui ont trouvé un terrain algérien complètement vierge, un secteur publicitaire sans aucune règle, un vide dont n’auraient pas rêvé les plus ultras des libéraux américains pour ramasser de l’argent à la brouette. Ils ont notamment raflé un paquet de contrats avec l’opérateur Nedjma avant d’aller chez son concurrent Djezzy ou ils exercent actuellement.
    Leur expérience reconnue dans le domaine de la publicité leur a permis de tisser en Algérie un tissu relationnel, d’apprendre comment convaincre les plus réticents, et de connaître les meilleurs annonceurs, les meilleurs vecteurs.
    En outre, toutes les études démontrent que l’Algérie est un marché extrêmement porteur en termes de consommation, tandis que celui de la Tunisie et du Maroc, à un degré moindre, sont déjà saturés. C’est en Algérie qu’il y a de l’argent à prendre.
    L’ARGENT DU FOOT
    C’est un des mobiles principaux de la tentative forcenée de débarquement de Nessma TV en Algérie pour rafler un maximum de parts de marché publicitaire, de sponsors et de dividendes par le biais des call-centers et des Sms.
    Nessma en a eu un avant-goût assez agréable avec la fameuse «Star Academy du Maghreb» qui a vu la participation téléphonique d’Algériens, souvent ignorants qu’une partie du prix de leurs communications allaient dans les caisses de cette télévision commerciale.
    L’idée basique de monter «un plateau de télévision à Alger, avec les meilleurs spécialistes du football algérien, pour commenter la prestation de l’équipe nationale algérienne au Mondial 2010 en Afrique du Sud», annoncée à Paris – comme acquise – par Tarek Ben Ammar, procède de cette objectif fondamental de collecter de la publicité.
    A Alger, cela ne sera pas possible à cause du non agrément auquel s’ajoute que plusieurs confrères ont signalé des «dépassements commis par la chaîne, qui exerce en Algérie sans autorisation des autorités algériennes compétentes», et des poursuites judiciaires qui auraient été enclenchées contre son directeur général «pour des affaires notamment de violation de droits d’auteur, d’utilisation de numéros d’Algérie Télécom dans des concours et des jeux organisés par Nessma TV».
    Malgré cela, il paraît peu probable que les dirigeants de cette télévision privée tunisienne lâchent la proie algérienne aussi facilement.
    La perspective très proche de la professionnalisation du football et ses implications financières semble stimuler davantage sa détermination à se fixer en Algérie. Elle aurait conclu un accord avec les responsables du Mouloudia d’Alger (MCA) pour un substantiel sponsoring d’environ 100 millions de dinars.
    En contrepartie, Nessma TV aurait des droits de retransmission de matchs. Mais est-ce que cela est possible sans agrément, sans l’accord préalable de la Fédération algérienne de football (FAF) ? Quid de la chaîne sportive de l’ENTV dont le lancement est annoncé pour l’après Mondial ? Comment va être financé le football algérien dans le cadre de la professionnalisation ? Autant de questions posées.
    Deux réponses pour le moment. Dans les conditions actuelles, Nessma TV, qui a piraté l’espace terrestre algérien, n’est pas concernée par ces affaires de football national. Et au niveau de la FAF, on dénonce les «personnes qui profitent des peuples et des nations afin de réaliser leurs intérêts» et on souligne qu’ils «n’auront jamais leur place en Algérie».
    Oualid Ammar

  • #2
    kabyle oran bonjour!

    Basée en Tunisie, les autorités de ce pays voisin ont enfermé Nessma TV dans un cahier des charges qui ne lui permet pas de toucher à l’actualité, sous l’angle du journalisme et de ses variantes (reportages, enquêtes, entretiens…). Elle n’est autorisée qu’à «divertir…» .
    C'est la conception de la "liberté d'expression" dans la région.
    En Algérie nous n'avons pas besoin d'avoir des stations radios ou télés privées qui appartiendraient aux seuls maitres du sérail ou de leurs protégés pour seulement paraitre "démocratiques" et "modernes" aux yeux du monde.

    A+.
    La pire chose pour l'Homme, serait qu'il meurt idiot.
    De grâce épargnez-moi la prolixe, la syntaxe et la chiffrerie à tout va
    .
    Merci.
    " TOUCHE PAS A MA NAPPE ALBIENNE "

    Commentaire


    • #3
      VENDRE DU VENT EN IMAGES ( déstruction de la vrais image du grand magheb aussi )
      aux du modernisem et fause route de liberté d'expression sen prender résper aux les un aux autre nous nous somme pas contre une TV libre mais contre tout frabrication et modification de nous valeurs :22:
      dz(0000/1111)dz

      Commentaire


      • #4
        C'est la conception de la "liberté d'expression" dans la région.
        En Algérie nous n'avons pas besoin d'avoir des stations radios ou télés privées qui appartiendraient aux seuls maitres du sérail ou de leurs protégés pour seulement paraitre "démocratiques" et "modernes" aux yeux du monde.
        en effet....

        voila a quoi peut ressembler louverture de laudiovisuel

        un sacré exemple au venezuela de chavez

        video google tourné par une equipe irlandaise au cours du coup detat :

        http://video.google.com/videoplay?do...0544320971019#

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par hugochavez59 Voir le message
          en effet....

          voila a quoi peut ressembler louverture de laudiovisuel

          un sacré exemple au venezuela de chavez

          video google tourné par une equipe irlandaise au cours du coup detat :

          http://video.google.com/videoplay?do...0544320971019#
          Franchement la video est magnifique ; en fait en regardant le "documentaire" on se rend compte à quel point les médias peuvent complètement falsifier des réalités et surtout influencer l'opinion publique c dingue ; merci pour cette video

          Commentaire


          • #6
            En Algérie nous n'avons pas besoin d'avoir des stations radios ou télés privées qui appartiendraient aux seuls maitres du sérail
            ils en ont une, l'ENTV fait l'affaire des maitres du sérail, ils n'ont pas besoin de chercher ailleurs...
            "None are more hopelessly enslaved than those who falsely believe they are free"

            Johann Wolfgang von Goethe.

            Commentaire


            • #7
              erreur .....

              Commentaire


              • #8
                Franchement la video est magnifique ; en fait en regardant le "documentaire" on se rend compte à quel point les médias peuvent complètement falsifier des réalités et surtout influencer l'opinion publique c dingue ; merci pour cette video
                merci !

                voila ce que donne louverture du champs audiovisuel

                en algerie, il y a vraiment dautres priorités que de donner le baton pour se faire battre a nos ennemis...

                Commentaire


                • #9
                  En Algérie nous n'avons pas besoin d'avoir des stations radios ou télés privées qui appartiendraient aux seuls maitres du sérail ou de leurs protégés
                  Et a qui appartiennent les teles publiques alors?

                  Commentaire


                  • #10
                    Hbibna AAnis bonsoir!

                    Et a qui appartiennent les teles publiques alors?


                    Ben voyons, quelle question?
                    Toujours les memes,les Maitres du sérail...

                    A+.
                    La pire chose pour l'Homme, serait qu'il meurt idiot.
                    De grâce épargnez-moi la prolixe, la syntaxe et la chiffrerie à tout va
                    .
                    Merci.
                    " TOUCHE PAS A MA NAPPE ALBIENNE "

                    Commentaire


                    • #11
                      arayzon, que pense tu de ce documentaire :

                      http://video.google.com/videoplay?do...0544320971019#

                      Commentaire


                      • #12
                        hugochavez59 bonsoir!


                        CNN, pour ne citer que la plus en vue, n'est que
                        l'aboutissement de la propagande Nazie.

                        Voici un article ( je l'ai posté il y'a quelques temps sur F.A) très révélateur sur la liberté "d'expression",tu comprendra pourquoi je parle de « Maitres » du sérail….:

                        Télévision: de l'info sans infos
                        La nouvelle censure

                        Le principe de base de la censure moderne consiste à noyer les informations essentielles dans un déluge d'informations insignifiantes diffusées par une multitude de médias au contenu semblable. Cela permet à la nouvelle censure d'avoir toutes les apparences de la pluralité et de la démocratie.

                        Cette stratégie de la diversion s'applique en premier lieu au journal télévisé, principale source d'information du public.

                        De l'info sans infos...

                        Depuis le début des années 90, les journaux télévisés ne contiennent quasiment plus d'information. On continue d'appeler "journal télévisé" ce qui devrait en réalité être appelé un "magazine".
                        Un J.T. moyen contient au maximum 2 à 3 minutes d'information. Le reste est constitué de reportages anecdotiques, de faits divers, de micro-trottoirs et de reality-shows sur la vie quotidienne.

                        ...et une censure sans censeurs
                        Toute la subtilité de la censure moderne réside dans l'absence de censeurs. Ceux-ci ont été efficacement remplacés par la "loi du marché" et la "loi de l'audience". Par le simple jeu de conditions économiques habilement crées, les chaines n'ont plus les moyens de financer le travail d'enquête du vrai journalisme, alors que dans le même temps, le reality-show et les micro-trottoirs font plus d'audience avec un coût de production réduit.

                        Même les évènements importants sont traités sous un angle "magazine", par le petit bout de la lorgnette. Ainsi, un sommet international donnera lieu à une interview du chef-cuistot chargé du repas, à des images de limousines officielles et de salutations devant un batiment, mais aucune information ni analyse à propos des sujets débattus par les chefs d'états. De même, un attentat sera traité par des micro-trottoirs sur les lieux du drame, avec les impressions et témoignages des passants, ou une interview d'un secouriste ou d'un policier.

                        A ces insignifiances s'ajouteront le sport, les faits-divers, les reportages pitoresques sur les villages de la France profonde, sans oublier les pubs déguisées pour les produits culturels faisant l'objet d'une campagne de promotion (spectacles, films, livres, disques...).



                        Information destructurée pour mémorisation minimale

                        Tous les psychologues et spécialistes des neurosciences savent que la mémorisation des informations par le cerveau se fait d'autant mieux que ces informations sont présentées de façon structurée et hiérarchisée.

                        La structuration et la hiérarchisation de l'information sont aussi des principes de base enseignés à tous les étudiants en journalisme.

                        Or depuis 10 ans, les journaux télévisés font exactement le contraire, en enchainant dans le désordre des sujets hétéroclites et d'importance inégale (un fait divers, un peu de politique, du sport, un sujet social, un autre fait divers, puis à nouveau de la politique, etc) , comme si le but recherché était d'obtenir la plus mauvaise mémorisation possible des informations par le public. Une population amnésique est en effet beaucoup plus facile à manipuler...

                        37 minutes sur 40 d'insignifiances...
                        J.T. 20h - France 2 - 4 Septembre 2002


                        20h01 Orages violents et inondations en Provence.

                        20h04 Orages violents et inondations en Ardèche. Mort d'un touriste après que sa voiture ait été emportée par les flots.

                        20h05 Les orages sont-ils de plus en plus violents? Interview rassurante d'un spécialiste de Météo France.

                        20h08 Progrès dans l'enquête sur les meurtres en série de jeunes filles dans la Somme.

                        20h10 Procès d'un pédophile à Melun.

                        20h11 Remise en liberté refusée pour Maurice Papon.

                        20h12 Condamnation d'un hopital pour avoir transfusé un malade contre son gré et contre ses convictions religieuses.

                        20h15 Interview de Bernard Kouchner. L'ancien ministre de la santé rappelle que l'éthique médicale interdit au médecin d'imposer un traitement contre la volonté du patient.

                        20h18 Nomination par le gouvernement d'un nouveau PDG à La Poste.

                        20h19 Annonce par le gouvernement d'une diminution du nombre de fonctionnaires, et d'une diminution des budgets de la plupart des ministères, à l'exception des budgets de la justice (+7%), de la police (+6,5%) et des Affaires Etrangères (+14%).

                        Remarque: l'une des rares "vraies" infos de ce JT est traitée en 1 minute, contre 7 minutes pour les orages. Par ailleurs, aucune raison n'est donnée pour justifier la très forte augmentation obtenue par Dominique de Villepin, le ministre des affaires étrangères.

                        20h20 Reportage sur un stage de conduite spécialisé pour échapper à une éventuelle embuscade. Interview d'un chauffeur de ministre qui participe au stage.

                        20h22 Revendications des médecins pour l'augmentation de leurs honoraires.

                        20h23 Reportage sur les vaccinations des bébés dans les maternités.

                        20h24 George W. Bush s'entretient avec Tony Blair à propos d'une nouvelle intervention militaire contre l'Irak.

                        Cette autre info importante est elle aussi traitée en une minute.

                        20h25 A Jerusalem, le Mur du Temple menace de s'écrouler à cause d'un chantier souterrain.

                        20h26 A Moscou, succès d'un groupe de chanteuses avec une chanson "glamour" sur Vladimir Poutine.

                        20h28 A Johannesburg, le Sommet de la Terre s'achève sans être parvenu à fixer un calendrier et des engagement précis de la part des états. Les Etats-Unis continuent de refuser tout effort en matière d'environnement et de réduction des gaz responsables des modifications climatiques.

                        La troisième et dernière info importante est présentée en une minute et en fin de journal, alors que ses implications auraient justifié une place en ouverture du journal.

                        20h29 Mise en service d'une éolienne géante dans la Marne.

                        20h31 A Grenoble, des bergers manifestent contre les loups.

                        20h32 A Paris, le Maire Bertrand Delannoe souhaite réglementer la présence anarchique des émetteurs de téléphonie mobile.

                        20h34 Dans les Hauts de Seine, les habitants manifestent contre les coupures d'eau chaude causées par l'insécurité d'une centrale thermique.

                        20h36 Après la rentrée des classes, la rentrée dans les crèches. Reportage.

                        20h38 Début de la nouvelle tournée mondiale des Rolling Stones.

                        20h40 Retour de Johny Halliday au cinéma, avec un rôle dans le film de Patrice Leconte, "L'homme du train".

                        20h42 Résultats de l'US Open de tennis.

                        20h43 Fin du J.T. Générique.

                        Sy.ti
                        A+.
                        La pire chose pour l'Homme, serait qu'il meurt idiot.
                        De grâce épargnez-moi la prolixe, la syntaxe et la chiffrerie à tout va
                        .
                        Merci.
                        " TOUCHE PAS A MA NAPPE ALBIENNE "

                        Commentaire


                        • #13
                          en effet, et noam chomsky resume lumineusement cet embrigadement poussif

                          et fort heureusement de moins en moins efficace

                          vive internet...

                          --------------------------

                          ceci dit, je suis completement contre toute ouverture du champs audiovisuel

                          la presse suffit deja....moins patriotique tu meurs

                          ABC, CBS, NBC crituquent les politiques menees par les USA, mais jamais les institutions en tant que telles

                          pour eux larmee est legitime, la police, le FBI, la CIA, la NSA....tout ca nest pas negociable

                          plus patriotique, tu ne peux pas...


                          tant que nos journalistes-analphabetes-commeres de hammam sont aussi prets a se vendre au plus offrant
                          (consulats divers et variés, chefs dentreprises divers et variés : sawiris et khalifa avaient beaucoup darticles elogieux....nettement moins maintenant)
                          tant que cette situation durera, pas question douvrir le champs audiovisuel a des interets clairement non-algeriens


                          on voit ce que sa peut donner.....au venezuela

                          Commentaire

                          Chargement...
                          X