Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Libertés académiques : Les chercheurs scandalisés.

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • abdel-dz
    a répondu
    Je suis d'accord avec la décision du Ministre de l'enseignement.

    Je suis d'accord avec la décision du Ministre de l'enseignement supérieur.

    Les universitaires feraient mieux de travailler à améliorer la qualité des cours dispensés dans les universités algériennes plutôt que d'aller se faire bourrer le crâne à l'étranger.

    De toute façon, les sciences sociales n'existent pas. Ou si elles existent, ce sont les sciences du blabla.

    Quant à la liberté académique, c'est un mythe de la gauche libertaire et anarchiste. Les universitaires se déplacent et se logent aux frais du contribuable. Il est donc normal qu'ils rendent des comptes à leur ministre de tutelle.
    Dernière modification par abdel-dz, 27 juin 2010, 21h18.

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    les étudiants (et les chercheurs) auront encore plus envie de partir à la recherche d'université mieux classées.
    rien nest plus simple....il demandent un visa et sen vont...

    a leur frais bien entendu !


    financer les expatriations....cest terminé ce temps la

    Laisser un commentaire:


  • ETTARGUI
    a répondu
    Là je vois des militaires et une femme et rien ne montre qu'il s'agit d'une manifestation scientifique... Et quand bien même, ces gens étaient sensé suivre une communication scientifique, cela ne justifie aucunement les restrictions... Ya l'khaoua kounou âakline !
    Ecoutes Tam, il n'existe pas de solutions miracle, pour évoluer il faut faire de la recherche; pour faire de la recherche il faut mettre les moyens, il faut permettre aux chercheurs d'acquérir le savoir, de pouvoir échanger avec leurs collègues partout dans le monde. Pour les résultats, il faut faire comme partout ailleurs : fixer des objectifs et demander des comptes aux chercheurs.

    Laisser un commentaire:


  • Blofeld
    a répondu
    Envoyé par ETTARGUI
    Force est de constater que pas une seule fois je n'ai vu passer la moindre publication algérienne. Pourtant des chercheurs des pays du tiers-monde publient (des Indiens, des Pakistanais, des Marocains... et des Togolais)
    Dans d'autres domaines scientifiques (comme la chimie, par exemple), c'est pas mieux. C'est rare de tomber sur une publication faite exclusivement par un laboratoire algérien. Après il y a des critères assez sévères qui jugent les publis (comme le nombre de citation, le poids de la revue, ...), si on les applique, il ne reste presque rien.
    Il est évident que le nombre (et la qualité) des publications est le critère le plus facilement quantifiable pour juger une université. Si on isole nos labos, les universités perdront leur crédibilité et les étudiants (et les chercheurs) auront encore plus envie de partir à la recherche d'université mieux classées.

    Laisser un commentaire:


  • tamerlan
    a répondu
    @ettargui
    rak wsalt bit lksid...
    vois combien d'argent est dépensé par le ministère pour les colloques, congres projet de recherches médicaux etc

    tu verras comment des médecins ne maitrisant pas l'anglais ( la plupart ne le maitrise pas) et vont régulièrement assister a des congres ou on utilise uniquement l'anglais

    meditez cette image d'un colloque ou nos..

    Laisser un commentaire:


  • ETTARGUI
    a répondu
    Explication de quoi ?

    (J'attends toujours ta réponse par rapport à ma question sur Benbitour... Tu t'étais dérobé; tu te rappelles ?

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    jattends toujours ton explication....

    Laisser un commentaire:


  • ETTARGUI
    a répondu
    Hugo
    Si tu connais ce qu'est la recherche, tu dois savoir que l'aboutissement d'un projet de recherche est la publication du travail. Pour ce qui est de la recherche médicale, ne pas publier les résultats d'une étude est considéré comme non éthique. Il existe des revues qui ont une renommée mondiale (The BMJ; The NEJM; The Lancet...) qui publient les meilleures études et que je reçois régulièrement depuis plus de dix ans. Force est de constater que pas une seule fois je n'ai vu passer la moindre publication algérienne. Pourtant des chercheurs des pays du tiers-monde publient (des Indiens, des Pakistanais, des Marocains... et des Togolais)

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Ya t il des chercheurs sur ce forum qui peuvent temoigner sur la facon dont ca se passe wella on continue a dire n'importe quoi ?

    Le enseignants sont syndiques. Ils savent bien se defendre et defendre leurs interets et ils adherent a la decision du ministre.
    What else !?

    Laisser un commentaire:


  • Blofeld
    a répondu
    Ca c'est de l'argument, il ne reste pas de place à la garderie minus ?

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    complotisme : 2eme couche...

    Laisser un commentaire:


  • Blofeld
    a répondu
    Eh ben il se trouve que je connais un universitaire algérien à qui ça arrive souvent de participer à des colloques à l'étranger (généralement en Asie du Sud-Est, jamais en Europe). Si le bonhomme a besoin de participer à un congrès dont le sujet est interdit par Big Brother, il fait quoi ?
    L'idée du musellement est très claire dans l'article, il me semble même que ceux qui sont visés ne sont pas ceux qui partent faire du tourisme à l'étranger, car ceux-là sont inoffensifs. Par contre ceux qui ont des "idées" intéressantes à mettre sous le video projecteur, on leur trouvera une raison pour les maintenir dans leurs bureaux à produire des publis que personne ne lira.

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Je comprends maintenant pourquoi les Algériens (je parle de la recherche médicale) ne publient pas
    eh bien !!!

    peux tu developper un peu cette (fumeuse) affirmation...

    Laisser un commentaire:


  • ETTARGUI
    a répondu
    Les vierges effarouchées ? Tu es du mauvais coté l'ami, il faut lorgner vers le camp d'en face, tout près de toi. Quand à moi je ne suis pas soumis à ce genre de contraintes et c'est moi qui décide si je dois ou non participer à une manifestation scientifique.
    Je comprends maintenant pourquoi les Algériens (je parle de la recherche médicale) ne publient pas. Avec ce raisonnement, on n'est pas sorti de l'auberge.

    Laisser un commentaire:


  • tamerlan
    a répondu
    @ettargui

    ils sont tout simplement incapable de comprendre l'importance de la recherche dans le développement. Pitoyable !
    tu pense que c'est vraiment que c'est ça qui est en jeu???

    la plupart qui sont sur ce forum sont des universitaires et connaissent trop bien l'université algérienne..on a tous des parents des amis des connaissances qui partent régulièrement a l'etranger ( surtout la france) officiellement dans le cadre de la recherche ..de bon temps

    alors cessez de jouer aux vierges effarouchées...
    c'est juste une tentative de séparer le bon grain de l'ivraie surtout quand l'ivraie nous coute cher en devises....le bon grain n'a pas a s'inquieter d'ailleurs si c'est vraiment du bon grain il trouvera preneur

    c'est l'ivraie qui panique ..

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X