Annonce

Réduire
Aucune annonce.

pour une meilleure lisibilité des diplômes en Algérie

Réduire
Cette discussion est fermée.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • pour une meilleure lisibilité des diplômes en Algérie

    Algérie – Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Rachid Harraoubia, a indiqué dimanche à Alger que la conférence nationale sur l’enseignement supérieur qui se tient en présence de centaines de cadres du secteur et d’étudiants abordera les questions permettant de conférer une « meilleur lisibilité » aux diplômes.

    Intervenant à l’ouverture des travaux de la conférence à l’université des sciences et de la technologie de Bab Ezzouar, M. Harraoubia a souligné que cette rencontre vient couronner un « long processus » de discussions autour de « questions relatives au développement de l’enseignement supérieur afin de conférer, a-t-il dit, une meilleure lisibilité aux diplômes universitaires ».
    Il a ajouté que la rencontre revêt également une « importance particulière » eu égard à la nature des thèmes à l’ordre du jour, notamment les correspondances et les passerelles à mettre en place pour le passage de l’ancien système d’enseignement supérieur au nouveau système (LMD). Ces deux points sont à l’origine des mouvements de protestation qui agitent l’université depuis plusieurs semaines. »Convaincu » que le dialogue est « la seule méthode pour trouver des solutions sur des bases pédagogiques et scientifiques » aux problèmes soulevés et pour « dépasser les difficultés conjoncturelles », le ministre de l’Enseignement supérieur a relevé que son département a répondu favorablement au désir des étudiants de participer à cette conférence nationale.
    M. Harraoubia a rappelé que les protestations des étudiants ont porté, au départ, sur une revendication « essentielle », à savoir l’abrogation des amendements contenus dans le décret n°10-315, du 13 décembre 2010, décret qui a été, depuis, abrogé.
    Le ministre de l’Enseignement supérieur a relevé, cependant, que la liste des revendications « n’a cessé de s’allonger », au point, a-t-il dit, de menacer de créer un fossé entre les étudiants du système classique et ceux du LMD.
    Passant en revue les différentes étapes de la réforme du système d’enseignement supérieur à partir de 1994, jusqu’à la généralisation de l’application du nouveau système LMD au cours de l’année universitaire 2010/2011, M. Harraoubia a expliqué que ce système qui met l’étudiant au centre de l’entreprise pédagogique de l’université, « réhabilite l’établissement universitaire en consolidant son rôle dans la conception des offres de formation ».
    « Le système LMD redéfinit les missions de l’université dans sa relation avec le secteur économique et social », a-t-il souligné, faisant valoir que « grâce à ce système, l’université algérienne a connu une amélioration importante et sans précédent dans son classement par rapport aux autres universités dans le monde ».
    M. Harraoubia a mis en exergue l’importance de cette conférence et le débat « large » qui a caractérisé les rencontres régionales préparatoires, précisant que les recommandations qui seront adoptées à cette occasion « seront traduites en projets de textes susceptibles pour organiser les cursus universitaires ». Il a conclu son intervention en formulant le souhait que les efforts de tous aillent dans le sens de consolider le rôle de l’université sur la base d’une vision claire et objective, au service de ses missions pédagogique, scientifique et académique.
    APS
    Dernière modification par NewYork, 28 mars 2011, 11h47.

  • #2
    au bébut j'avais du doute mais maintenant je suis presque certain...les français ou le cercle français qui avait lancer l'empire avait des donnés solide pour réorganiser le systeme de formations...en introduisant le titre d'ingenieur en fait ce n'était pas au hazard mais ce titre était important....
    une chose
    aux états unis surtout vers le sud la methode du travail était basé surtout sur lehistorique de la l'esclavagisme....lorsque un colon voulait batir une ville ou une ferme il utilise la force....toute l'équipe ouvriers comme ingenieurs doivent obeir sinon c'est la terreur....mais cette terreur n'est pas visible on peut trouvé sa trace dans la compression du personnel..c'est a dire que la société recours au bruit de la compression pour terrorisser les travailleurs ...dans ce systeme de terreur qui donne peut etre des fruits le systeme nivele les niveau et ne donne aucun titre...les revolutionnaires français eux ont choisie d'autre methode sans utilisation de la force ni de aterreur comment faire regner la hierarchi dans un chantier composer par des ouvriers, des maçons, des peintres, des electriciens, des batisseurs architectes et ingenieurs...
    question au ministère
    si tu enleves le titre d'ingenieur que se passera t'il dans ton chantier????

    Commentaire


    • #3
      conclusion
      si les français ont adopté le LMD c'est qu'ils ignorent leurs propres systeme. conclusions ceux qui ont fait la revolution n'ont pas montré comment faire et construire un empire...ils sont partis sans laisser de methodes les français actuel et nous avec
      ''On nage. on comprend rien du tout''

      Commentaire


      • #4
        laisser le systéme tel qu'il est comme il a été conçus par les emprereurs français...il est bien adapté aux réalités franco-algerienne.....
        sinon si vous voulez importer le systeme americain il faut importer leur methodes tirées de l'eclavagisme..vous n'avez pas le choix

        voici une image de l'histoire
        ''dans la réalité marches ou creves''

        Commentaire


        • #5
          Pour des Diplômes très LISIBLES !

          conférer, a-t-il dit, une meilleure lisibilité aux diplômes universitaires
          Comment rendre les diplômes algériens lisibles ?
          Ben, très facile çà !

          Il suffit de donner à chaque nouveau diplômé une photo agrandie de son nouveau diplôme, écrit en caractère latin et en grosse "Police Verdana" et plastifié !
          Et le tour est joué !

          Comme çà, il sera très lisible collé au mur de son salon, ou de sa chambre. Et puis voilà ! C'est fastoche ! Non ?!

          Et puis, même si certains diplômés ont de la chance de traverser la méditerranée, le diplôme ne subira pas d'avaries et restera toujours lisible (car plastifié) !

          Mais, est-ce vraiment çà l'objectif ?

          Désolé, mais on est complètement à coté de la plaque ! Car au lieu d'être guidé par nos besoins en compétences au niveau national, on est guidé par le besoin des autres pays !

          Mais, peut-être que çà soit le but escompté par ce ministère !

          Et auquel cas, je retire ce que j'ai dit !

          Désolé !

          Commentaire

          Chargement...
          X