Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ahmed Ouyahia : La situation en Algérie ne nécessite pas "un changement de système politique".

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Ahmed Ouyahia : La situation en Algérie ne nécessite pas "un changement de système politique".

    Lors de son passage mercredi soir à l'émission "Hiwar Essaâ" de la télévision nationale, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a estimé que l'Algérie "ne connaît pas de crise politique". "L'Algérie ne vit pas une crise politique mais plutôt des crises sociales qui ne nécessitent ni la dissolution du parlement ni un changement de système politique", a-t-il souligné à ce sujet.

    Après des semaines de silence intriguant qui a nourri de nombreuses rumeurs, Ahmed Ouyahia, le Chef du gouvernement, est intervenu mercredi soir sur l'ENTV pour évoquer la situation politique, sociale et économique du pays. Et à ce propos, Ahmed Ouyahia n'a pas hésité à faire savoir qu'il s'oppose à ceux qui appellent à un changement de système politique en Algérie.
    Et pour cause, selon le Premier ministre, l'Algérie ne connaît aucune crise de nature politique. Dans ce contexte, le recours à une assemblée constituante n'est nullement justifié selon Ahmed Ouyahia qui a déclaré que la Constituante "ne ressuscitera pas les victimes de la tragédie nationale ni les morts de 1963".
    En plus, aux yeux d'Ahmed Ouyahia, une assemblée constituante ne pourra aboutir à un "consensus sur un régime politique à adopter dans la situation et la composante politique actuelle du pays", affirme-t-il.
    Sur un autre chapitre, l'invité de la télévision nationale a reconnu l'existence de tensions sociales en Algérie. Mais ces tensions sont, explique Ahmed Ouyahia, causées par un "manque de transparence dans la communication" et un "problème de transmission" . Pour le Premier ministre, l'Algérie ne souffre pas "d'un déficit de réalisations".
    "Il faut laisser le temps au temps et chaque chose viendra au moment opportun car il y a une réalité politique connue de tous en Algérie, qui a besoin de panser ses blessures", a-t-il relevé encore
    Ahmed Ouyahia a, par ailleurs, démenti catégoriquement les rumeurs faisant état de sa démission après les protestations violentes qu'a connus le pays début janvier et qu'il attribue, en grande partie, à des "gens hostiles à des mesures d'assainissement économiques et bancaires comme l'utilisation du chèque dans les transactions commerciales".
    Ainsi, à en croire le Premier ministre, les émeutes de janvier dernier ont été provoquées par une "alliance entre la mafia financière avec les barons du commerce informel". Enfin, Ahmed Ouyahia a révélé qu'une série de mesures à caractère social et économique seront prochainement annoncées. Ces mesures s'inscrivaient en prolongement de celles déjà arrêtées par le conseil des ministres lors de sa réunion du 22 février dernier, a-t-il précisé.

    Abderrahmane Semmar (El Watan).
    Il y a des gens si intelligents que lorsqu'ils font les imbéciles, ils réussissent mieux que quiconque. - Maurice Donnay

  • #2
    "Il faut laisser le temps au temps et chaque chose viendra au moment opportun car il y a une réalité politique connue de tous en Algérie, qui a besoin de panser ses blessures", a-t-il relevé encore

    il reste à savoir si le temps, qui est temoin du pillage de l'algerie, a encore une aptitude d'attendre sans reaction !

    le moment opportun semble être pour ceux qui gouvernent en algerie : l'atteinte d'un age trés avancé qui les fait echapper au jugement populaire ou au tribunal penal international.....ils s'accrochent et resistent parce qu'ils savent que c'est la seule solution !

    des blessures qui font de l'algerie, du fait du regime qui l'ecrase , la plus ancienne nation blessée qui n'arrive pas à guerir ....ou qui refuse de guerir !

    Mr Ouyahya...pour une fois soyez lucide....

    Commentaire


    • #3
      Ahmed Ouyahia : La situation en Algérie ne nécessite pas "un changement de système politique".
      L'Algérie traverse une crise sociale, pas politique, dit Ouyahia.
      une autre façon pour dire, on veux rester sur place, et la crise sociale on s'occupera
      en gelant les prix d'huile et de sucre (dernier decret),
      trouvant de l'emploi au chaumeurs sinon des pateras

      Commentaire


      • #4
        jamais dans un pays et cela depuis que Adam soit descendu avec sa femme un Type a osé dire qu'il n ya pas un probléme politique.....

        ouyahia el miskine soit il ignore la définition de la politique soit il parle dans sa propre logique....
        si réelemnt il connait la définition et ils faut que les décideurs le verifient, il ya un constat d'entente. c'est a dire que l'opposition c'est réunis et c'est fusionner. donc ouyahiya viend de reveler un cas dangerueux dans la politique '' une entente entre opposition dans un but de dominance''
        ils doivent passer en justice et cette entente brisée

        Commentaire


        • #5
          C'est un homme fatigué et las qu'on a vu à la TV, ses réponses n'étaient pas spontanés. Le pouvoir use, c'est pour ça que l'alternance est si importante.

          Le pays est quasiment à l'état de paralysie, son gouvernement ne fout rien et les problèmes s'accumulent de partout. Le changement est inévitable.

          Commentaire


          • #6
            salam

            le premier changement politique qui devrait se faire chez nous, et en urgence, et le départ de cet homme, ce menteur au visage s'7hihe !!

            Commentaire


            • #7
              Cela fait peur ! Je n'espère pas que le gouvernement soit à bout de souffle ! Explique un peu plus ...

              Nous avons besoin d'un gouvernement réactif, anticipant et flexible pour accompagner la période critique que passe le pays ... l'accélération s'impose à tous ... Les analyses doivent être rapides sans négliger le long ni le moyen terme ... et sans précipitation c'est dire la forme que doit avoir le gouvernement ...

              Je n'ai pas de télé donc je n'ai pas vu Un grand merci ... si quelqu'un peut poster une vidéo ....
              Dernière modification par Aloha, 31 mars 2011, 12h43.

              Commentaire


              • #8
                bien vue Galaad

                en principe les décideurs doivnt faire passer tout le monde devant les psy et les medecins du sport...
                si t'as 40 ans en principe té en début de la crise de la quarantaine
                si tas 50 la crise est passé mais y'a plus aucune envis
                à 50 il voit 73 ans en 2x10 ans....meme la notion des années changent chez lui...si cette personne est tourmenté surtout si elle avait passé sa vie a courire en oubliant la religion...elle voit tout noir...il est entre l'enfer de l'audela et l'enfer des génerations montante qui venlent leurs parts et ces proches qui commencent a faire des calcules comment ''partager ces biens''
                dites moi svp est ce que cette personne a la tete pour faire de la politique si elle est menacée par ces proches..

                Commentaire


                • #9
                  Des propos insultants vis a vis de tout un peuple

                  Il a toujours ete inslent dans ses propos et, malgre les evenements du monde Arabe cet homme n'a pas change et ne changera pas !

                  Cet homme est et a toujours ete arrogant et c'est cette arrogance qui va lui jouer des sales tours !!!

                  Il ne perd, en tous cas, rien pour attendre !!!
                  Dernière modification par Fouad, 31 mars 2011, 12h53.
                  Le Sage

                  Commentaire


                  • #10
                    donc biologiquement parlant ou instinctivement parlant...
                    lorsque tout le monde constate un faiblissement chez l'autre chacun fera sa conclusion.....
                    donc le premier ministre fait de mauvis calcul lorsqu'il constate qu'il n ya pas un probléme politique...la politique c'est justement se préparer pour remplacer et ensuite partager le reste du défunt....
                    donc tout le monde est entrain de faire des calculs: combien de temps restera t'il pour chaque homme politique....

                    Commentaire


                    • #11
                      C'est sur que lui aussi ne sait pas faire la différence entre les lentilles et les haricots ... .

                      Commentaire


                      • #12
                        cette homme avec belkhadem et soltani sont les plus pathétiques les lamentables que l'Algérie n'a jamais connue

                        Commentaire


                        • #13
                          Ouyahia

                          Ce monsieur n'a rien compris..

                          Commentaire


                          • #14
                            Code HTML:
                            Ahmed Ouyahia : La situation en Algérie ne nécessite pas "un changement de système politique".
                            Tout va bien ... Makhasna Wallou. Plus c'est gros plus ca passe.

                            Je vais finir par aimer ce mec, qui arrive a dire le contraire de ce que le peuple a besoin, et personne ne bouge.

                            Je lui dis BRAVO il a tt compris.

                            Commentaire


                            • #15
                              En plus, aux yeux d'Ahmed Ouyahia, une assemblée constituante ne pourra aboutir à un "consensus sur un régime politique à adopter dans la situation et la composante politique actuelle du pays", affirme-t-il.
                              Là-dessus, il me semble qu'il n'a pas tort...

                              Le seul point qui semble faire consensus est la limitation des mandats. Ce qui ne demande pas une constituante mais un simple ammendement constitutionnel.
                              Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X