Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Résultats catastrophiques dans les lycées

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Résultats catastrophiques dans les lycées

    35% DES ÉLÈVES SEULEMENT ONT EU LA MOYENNE, SELON LE CLA
    Résultats catastrophiques dans les lycées


    Le Conseil des lycées d’Algérie (CLA) a tenu hier à réitérer ses principales revendications lors d’une conférence de presse. Pour M. Idir, porte-parole du CLA, si l’année scolaire a été plutôt calme et sans mouvements de protestation, 35% seulement des élèves ont eu une moyenne de 10/20.

    F.-Zohra B. - Alger (Le Soir) - Tenant avant tout à préciser que le secteur de l’éducation a connu une année scolaire calme, le porte-parole du CLA précisera néanmoins que les résultats ont tout de même été «catastrophiques». Il a annoncé de ce fait que 35% des élèves seulement ont eu une moyenne de dix sur vingt.
    Selon les intervenants, ces résultats n’ont pas évolué par rapport au premier trimestre. Concernant l’avancement des programmes, le porte-parole du CLA notera qu’ils ont été achevés à 70% seulement. «Le ministre de l’Education nationale n’a pas à ce jour donné le seuil d’arrêt des cours.
    Il est possible donc que les élèves reprennent le chemin de la protestation du fait que leur principale revendication, à savoir l’allégement des programmes n’ait pas été satisfaite. Il s’agit là aussi de la limitation des cours par matière pour ce qui est de l’allégement des programmes», a déclaré le porte-parole du CLA.
    Il mettra par ailleurs en avant le fait qu’au niveau du secteur la gestion administrative prime sur la gestion pédagogique. Précisant, également, que le ministère de l’Education nationale a installé des commissions en vue d’étudier l’assouplissement des programmes en invitant les syndicats à y participer, M. Idir s’est interrogé sur le pourquoi de la présence des syndicats à ces réunions.
    «Le CLA refuse de participer à ces commissions et d’être tenu pour responsable des décisions qui y seront prises. Ce sont d’ailleurs les commissions pédagogiques qui doivent se charger de l’allégement des programmes», a indiqué le porte-parole du conseil des lycées d’Algérie.
    Par ailleurs, et tout en félicitant les enseignants contractuels d’avoir obtenu satisfaction concernant leur problème d’intégration, le CLA rappelle que le même problème risque de ressurgir dans quelques années. «Le problème trouvera sa solution dans la révision du statut particulier des enseignants en vue de mettre fin à la contractualisation dans le secteur de l’éducation», a expliqué l’intervenant.
    Le CLA a aussi décidé, selon M. Idir, d’aller vers une organisation plus large. Ainsi, les lycées des différentes wilayas du pays auront à organiser leurs conseils et seront coordonnés par le Conseil des lycées d’Algérie. Le porte-parole du CLA rappellera, par ailleurs, que les principales revendications du syndicat sont toujours d’actualité et concernent notamment la révision du statut général de la Fonction publique et le statut particulier de l’éducation.
    Il s’agit aussi du régime indemnitaire et de l’indemnité d’acquisition de logements. Le CLA prévoit aussi une série d’assemblées générales pour la rentrée du troisième trimestre. Il dit aussi soutenir la marche prévue le 1er Mai prochain par les chômeurs.
    F.-Z.B.
    Le soir DZ
    Mieux vaut un cauchemar qui finit qu’un rêve inaccessible qui ne finit pas…

  • #2
    incroyable résultat quand ont sait que les instituteurs ont eu comme consignes de donner le plus possible les épreuves des examens aux élèves une semaines avant
    "Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre."
    W.C

    Commentaire


    • #3
      une note ça n'a aucun sens sinon peut etre de verifier si l'éléve travaille oui non chez lui....

      sur le plan qualité l'éleve doit entamer un projet qu'il presentera soit en mensuels, biestriels, trimestre soit en semestre soit annuel....comme ça le lycée et le college jugent meiux car le projet est exposé devant tout le monde meme les gens de l'exterieur sont conviés...

      dans le projet il faut bourer l'eleve pour faire les éstimations c'est a dire
      l'utilisation des mathematique dans les estimations ....

      il ya des e,seignants de grade proffesseur a la fac qui ne savent pas encore faire une éstimation de la construction d'e leurs propres logements..ils font gréve pour que l'état leur donne un logement hchouma tbahdilla

      figurez vous encore plus grave une université qui a tout entre ces mains le geni civile, le genie mécanique, le genie electrique, le genie electronique,la chimie, la physique, la géologie, l'économie, la gestion, la comptabilité
      et qui ne sait pas comment construire des logements pour leurs propres besoins....c'est étrange

      Commentaire


      • #4
        histoir vrai

        un parent a moi était recruté comme moniteur dans une école de formation proffessionel..l'algerie venait d'acquerir son indépendance et on manquait cruelemnt de formateur...en 1964 me raconta t'il nous avons fait une courte visite avec une collegue a moi qui faisait couture pour les jeunes filles, moi dit il je faisais mécanique...Dans un salle fermé nous avons découvert emballé et entassé du materiels neuf pour les loisirs,,instrument de musique, un billard, quelques baby foot et d'autres objets de sports...l'idée nous a t'il venu d'ouvrir une salle de jeux. en exposant l'idée au directeur du centre celui n'était pas contre mais comme il n yavait de salle libre nousd étions coincé...apres quelques semaines de reflexion l'atelier de la maçonnerie a eu l'idée de genial d'integrer la construction d'une salle dans les scéances de formation. au leiu de contruire un petit mur et ensuite le détruire dans un soucis de gain, vaux mieux utiliser les materiaux de constructions...apres quelques mois de tarvail le plan était enfin pret et les étudiants de section maçonnerie sont enfin pret pour entamer le projet...mais helas et figures toi que ce passera t'ils??? Arrivant le le lendemain je ne trouve pas les éléves ou sont t'ils passées...ma collégue m'apprend qu'ils travailent dehors...figures toi ou sont t'ils étaient transférés par le directeur du centre???là j'ai déposé ma démission et je suis repartis...
        d'apres vous qu'avez fait le directeur???

        Commentaire


        • #5
          bah il a fait contruire la sale de jeux chez lui ...dans ça cour ...trop bayna
          tu tombe je tombe car mane e mane
          après avoir rien fait ...on a souvent le sentiment d'avoir faillie faire ....un sentiment consolateur

          Commentaire

          Chargement...
          X