Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Fêtes du nouvel an : Taghit manque de structures d’hébergement

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Fêtes du nouvel an : Taghit manque de structures d’hébergement

    Fêtes du nouvel an : Taghit manque de structures d’hébergement

    le 21.12.13 | 10h00


    Comme à l’accoutumée, l’oasis de Taghit (80 km au sud de Béchar) s’apprête à accueillir ses nombreux visiteurs pour fêter le début du nouvel an 2014.


    Toutefois, la grande déception pour les visiteurs est malheureusement déjà annoncée : l’hôtel de Taghit de 60 chambres n’ouvrira pas ses portes avant juin 2014 à cause des travaux de sa réhabilitation en cours et qui accusent un retard d’au moins une année. Avec la fermeture de l’hôtel, le déficit en matière de structures hôtelières dans l’oasis s’accentue naturellement malgré l’existence d’une auberge de jeunes d’une capacité d’accueil de 200 places à Zaouïa Fougania (3 km de Taghit) et d’une nouvelle pension d’une dizaine de chambres gérée par un privé.

    Sur place, nous avons appris que la location de chambres (nouvelle formule) chez les familles résidant à Taghit, au prix fort d’ailleurs, est déjà saturée. Néanmoins, la solution qui se dessine pour ceux ou celles qui débarquent dans la région réside dans la réservation de chambres dans les hôtels à Béchar durant une semaine et, de ce fait, les visiteurs pourront, par navette quotidienne, rejoindre Taghit.

    Au chef-lieu de wilaya, la situation en matière d’accueil et d’hébergement n’est guère reluisante puisque les structures hôtelières sont aussi insuffisantes et le déficit devient nettement évident en particulier au moment de l’arrivée massive de touristes qui débarquent en fin d’année.
    Dans la wilaya de Béchar, le parc hôtelier est constitué de 16 hôtels dont 3 appartenant au secteur public et répartis entre Béchar, Taghit et Béni Abbès et sont, au total, d’une capacité d’accueil de 545 chambres, un nombre jugé nettement en deçà des besoins réels exprimés, des besoins qui tiennent compte de l’expansion urbaine de la wilaya.

    Dans une situation de pénurie, on l’imagine, les clients sont peu exigeants sur les conditions d’hébergement et de l’hygiène. En outre, durant toute une semaine, où l’oasis de Taghit sera l’agglomération phare, les activités touristiques et annexes sont peu développées et vont, comme chaque année, se limiter aux déplacements vers les gravures rupestres dont certaines sont abîmées ou mal entretenues, à la grande palmeraie et au plaisir de grimper au sommet des dunes de sable et s’exposer au soleil si toutefois il sera au rendez-vous cette année. Seuls quelques propriétaires de gargote en tireront profit et imposeront des prix exorbitants des repas aux clients qui vont se mettre, comme l’an dernier, à la recherche d’une baguette de pain car la boulangerie communale de la localité était fermée et le sera aussi cette année, a-t-on appris sur place.

    M. Nadjah

    El Watan
    " Celui qui passe devant une glace sans se reconnaitre, est capable de se calomnier sans s'en apercevoir "

  • #2
    Faux, archi-faux

    Ce que dit ce correspondant d'el watan est faux.

    Bien que les structures d'accueil fassent défaut, les citoyens qui louent u_ne chambre ou deux dans leur propre maison, font le maximum pour le bien-être des visiteurs.

    1.400 da par jour et par personne , petit déjeuner compris, au milieu d'une famille , est-ce trop chére ?

    Ils peuvent meme manger avec la famille moyennant un supplément.
    Que dire lorsque vous vous reveillez le matin , et que vous sentez l'odeur de la coriandre dans la h'rira, qui n'attend que votre reveil, le rob, le pain farci, ( khobz ch'ham ou m'khal3) , du thé à la menthe ou du café.

    Il ya un gite trés accueillant également , avec toutes les commodités , pension compléte à 3400 da par jour, avec en prime des vadrouilles à dos de dromadaires à travers les dunes et la palmeraie .

    Je connais une famille qui posséde une maison de 3 piéces-cuisine - salle de bain , 2 courettes eau chaude, télé, complétement meublée, qu'elle loue à des familles avec enfants , ou des couples sans enfants , (qui se connaissent et qui viennent ensemble à Taghit) pour la somme de 10.000 da jour .

    Les clés leur sont remises le jour de leur arrivée, et ils deviennent les maitres de maison .


    Je ne sais pas ou ce correspondant d'El Watan( car c'est un correspondant qui habite Béchar) puise ses informations, mais ce qu'il dit porte atteinte, à la gentillesse et à l'accueil des Taghitis .

    Il ferait mieux de demander aux touristes, qui reviennent chaque année à la même époque, ce qu'ils pensent de leur séjour .

    Excusez du coup de gueule, mais j'ai horreur de tant de mauvaise foi .
    " Celui qui passe devant une glace sans se reconnaitre, est capable de se calomnier sans s'en apercevoir "

    Commentaire


    • #3
      Est ce que Nadjah est de Kénadsa je crois que je le connais

      Commentaire


      • #4
        Bjr Iska!

        Le correspondant n'est pas de mauvaise foi, je crois, car Taghit manque tjrs d'un grand hôtel au moins. Que les habitants se debrouillent pour louer á titre familiale, c'est bon, amis ce n'est pas la bonne solution pour un grand site touristique comme Taghit!

        Commentaire


        • #5
          Est ce qu'il y a des chambres d'hôtes comme dans tousles pays ou c'est l'anarchie ?
          je demande je ne sais rien

          Commentaire


          • #6
            Cela ne sert à rien Iska d'attaquer un journaliste
            Il faut faire ton enquête aller Béchar à Taghit et mesurer quantitativement et qualitativement les paramètres et écrire un papier à El watan ou ailleurs pour corriger
            mais si c'est Nadjah que je connais il est de la même trempe que beaucoup d'écrivains sortis de Kénadsa

            Commentaire


            • #7
              Aloha, même si tu risques de ne pas trouver des chambres libres á Taghit, la ville n'est qu'á environ 70 km du chef lieu de la Wilaya Béchar, où les hôtels ne manquent pas, avec la location d'une voiture, tu es libre de te déplacer même au delá de Taghit.

              Mais il est vrai: il manque au moins un grand Hôtel dans la ville!

              Bonne fête de fin d'année!

              Commentaire


              • #8
                Est ce que Nadjah est de Kénadsa je crois que je le connais
                Exactement

                car Taghit manque tjrs d'un grand hôtel au moins.
                Je n'ai pas dit le contraire , ya sahbi Taghiti, je parle de sa mauvaise foi envers les autochtones et leur accueil , ou l'accueil qu'ils proposent .

                Il faut faire ton enquête aller Béchar à Taghit et mesurer quantitativement et qualitativement les paramètres et écrire un papier à El watan ou ailleurs pour corriger
                Je vais trés réguliérement à Taghit Aloha, j'ai de nombreux amis,.
                De Béchar, pratiquement chaque fois que je le peux je vais à Taghit, ne serait-ce que pour m'essoufler à monter les dunes .

                Je n'ai pas besoin de faire une enquête

                sur el watan, il a d'habitude un espace pour repondre et donner son avis, cette fois -ci il n'y a rien.

                Et je t'assure que je ne me serais pas gêner pour le faire .
                " Celui qui passe devant une glace sans se reconnaitre, est capable de se calomnier sans s'en apercevoir "

                Commentaire


                • #9
                  En fait tu as des doutes sur le journal

                  Concernant l'accueil qu'il fallait honorer et bien souligner je suis parfaitement d'accord avec toi il est tacite chez les personnes du Sahara

                  je me rappelle j'avais donné l'adresse de ma mère à un groupe 10 personnes jeunes français et Algériens de mon age il y a 27 ans c'étaient des jeunes destinés à travailler par la suite pour l'aide humanitaire dans tout le monde
                  j'étais leur prof à l'époque de matières scientifiques et techniques pour j'avais en faite leur ages certains d'entre eux travaillent toujours pour les missions humanitaires médecins sans frontières... HCR et autres ils sont précipités là où il y a un besoin urgent ( ils sont infirmières, ingénieurs hydrologues ... nutritionnistes ... tout toutes les spécialités sont nécessaires ...)

                  ma maman avait reçu toute la clique ... et lorsqu'ils sont revenus ils m'ont apporté des gâteaux (des sablés) une spécialité de ma maman

                  Allah yerhamha

                  mais peut être les choses ont changé depuis je ne sais absolument rien
                  Dernière modification par Aloha, 22 décembre 2013, 17h57.

                  Commentaire


                  • #10
                    En fait tu as des doutes sur le journal
                    Non tu te trompes.

                    Je n'ai pas de doutes sur le journal, mais j'en veux à la mauvaise foi de ce correspondant( que je connais trés bien soit-dit en passant, ayant moi même grandi à Kénadsa) qui dénature l'apport des habitants de Taghit et surtout les accuser de manque d'hygiéne.

                    Ils logent chez les autochtones, qui ne sont quand même pas des porcs pour se vautrer dans leurs excréments .
                    " Celui qui passe devant une glace sans se reconnaitre, est capable de se calomnier sans s'en apercevoir "

                    Commentaire


                    • #11
                      les missions humanitaires médecins sans frontières
                      des missions humanitaires privées dans la Saoura???

                      Commentaire


                      • #12
                        1.400 da par jour et par personne , petit déjeuner compris, au milieu d'une famille , est-ce trop chére ?
                        C'est franchement donné...

                        C'est un coin que je voudrais revoir...
                        Un jour, inchallah...
                        Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

                        Commentaire


                        • #13
                          Non Taghiti !
                          ils sont venus en voyage c'est tout ils étaient encore étudiants
                          et comme il y avait des algériens parmi eux ils ont choisi de visiter toutes l’Algérie c'est un voyage sécurisé pour leur études ... être confronté à une autre culture justement balisée en allant en Algérie car rien ne pouvait leur arriver

                          Commentaire


                          • #14
                            voila une vidéo de l'année passer
                            dz(0000/1111)dz

                            Commentaire


                            • #15
                              voila une vidéo de l'année passer
                              Tourisme irresponsable ..
                              Taghit est superbe et cette dune magnifique , mais quand tu vois des centaines de jeunes comme ça amassés dessus la dune avec fumigènes et chants débiles , ca ne donne pas envie de s'y rendre ...en tous cas pas en famille..malheureusement ..
                              ارحم من في الارض يرحمك من في السماء
                              On se fatigue de voir la bêtise triompher sans combat.(Albert Camus)

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X