Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Assez de vos humiliations. Dégagez, bande de malfrats!

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Assez de vos humiliations. Dégagez, bande de malfrats!

    N’y a-t-il plus d’homme en Algérie pour qu’une bande de malfrats se moque du peuple en leur affichant un vieillard malade incapable de prononcer deux mots façon de dire qu’il est toujours en vie ?
    Durant plus de 15 ans de règne Bouteflika n'a jamais fait appel à Lakhdar Brahimi pour servir l'Algérie. Aujourd'hui il le sollicite pour la desservir en l’associant à un macabre scénario qui fait de l’Algérie la risée du monde. Pourquoi ces visites répétées (la première avant l’élection présidentielle) d’un homme qui n’a aucune fonction officielle ni en Algérie ni à l’étranger ? Une visite pour présenter ses vœux de l’Aïd, comme l’a affirmé Lakhdar Ibrahimi ? Dans ce cas les ministres, président du sénat et de l’APN sont prioritaires pour pareille cérémonie.
    Du moment que ce président a été capable de converser avec Lakhdar Ibrahimi pendant deux heures, comme annoncé dans le JT de la télé algérienne, pourquoi ne recevrait-il pas les représentants du corps diplomatique musulman accrédités en Algérie pour lui présenter leurs vœux à l’occasion de l’Aïd ? Pourquoi ce président qui brille par son absence et qu’on dit capable de tenir une conversation de deux heures n’adresse-t-il pas un tout petit message à l’occasion des fêtes nationales et religieuses. Celui qui se prend pour un monarque n’a que du mépris pour le peuple algérien. Pour mémoire, depuis son arrivée au palais présidentiel d’El-Mouradia, il n’a jamais accordé d’interview à un organe de presse algérien ni reçu de journaliste algérien ni donné une seule conférence de presse. Il ne s’est jamais adressé au peuple par un message de vœux que ce soit à l’occasion d’une fête religieuse ou nationale. Même la célébration du cinquantième anniversaire de l’indépendance n’a pas eu de grâce à ses yeux pour féliciter les Algériens pour leur mémorable victoire sur le colonialisme français.
    Généraux promus dans les salons et dans l’affairisme de la petite épicerie, hommes politiques incapables n’ayant aucune crédibilité pour mobiliser le peuple comme un seul homme et le faire sortir pour dire « dégage » à un tyran qui a fait de l’Algérie ce qu’aucun ennemi n’oserait lui faire.
    Il est temps de mettre chacun de nous devant ses responsabilités. Il est temps au peuple et à ce qu’il a de forces saines pour se mobiliser et sortir pacifiquement dans la rue dire au tyran et à sa clique « Dgégage ! ». Les Tunisiens l’ont fait avant nous. Pourquoi serions-nous incapable de le faire ?

    hisham aboud

  • #2
    bah boutef l'a dis lui même....qu'il trouvais le peuple algérien médiocre a son arrivée en 1999.

    il s'en tape du peuple.tant que son clan continue a avoir sa part du gateau.

    le plus choquant c'est qu'on a voté sois disant pour boutef a 80% mais que c'est un autre qui décide....(ou des autres plutôt)

    Commentaire


    • #3
      Assez de vos humiliations. Dégagez, bande de malfrats!

      Sois patient Boutef veut partir avec les honneurs (mourir en tant que chef d'Etat )

      Commentaire


      • #4
        ça risque de durer .....Exemple Sharon ,mais c'est une autre histoire
        L’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit.”Aristote

        Commentaire


        • #5
          rah beaucoup mieux notre president

          Commentaire


          • #6
            bonne nouvelle le petrole est a 89 dollars ce jour s'il chute encore et atteint les 40 ou 30 la secte de ouajda sera lyncher par la population les usa veulent affaiblir la russie et temps mieux pour nous la fin de said l'alcoolique sera terrible il va fuir ou sera lyncher c'est sure.

            Commentaire


            • #7
              j'ai toujours été contre une chute du prix du baril mais la c'est trop et je pense que c'est une des rares solutions pour faire dégager tout ce système. un baril sous 50 dollars il tombera de lui même...

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par Hicham Aboud
                N’y a-t-il plus d’homme en Algérie pour qu’une bande de malfrats se moque du peuple en leur affichant un vieillard malade incapable de prononcer deux mots façon de dire qu’il est toujours en vie ?
                Hicham Aboud est à l'évidence un opportuniste qui parle mais n'agit pas. Pourquoi il n'applique pas ce qu'il préconise, à savoir manifester pacifiquement dans la rue algérienne jusqu'à la chute du régime algérien? Au lieu d'agir et de donner l'exemple, il préfère donner des leçons d'activisme aux Algériens à partir de son confort français!

                Les Algériens ont tenté leur révolution en 1988 et on été sévèrement réprimés par les maffieux du pouvoir algérien. Et plus de 20 ans de terrorisme ont dégoûtés la majorité des Algériens de la politique.

                Et vu la situation financière confortable de l'Algérie grâce aux revenus des hydrocarbures, le régime algérien a pu acheter la paix sociale en dépensant/gaspillant massivement l'argent public.

                Les révolutions démocratiques sont généralement causées par des conditions économiques très difficiles comme cela fut le cas en Algérie en 1988, et en Tunisie/Egypte/Syrie en 2011.

                Les conditions actuelles en Algérie ne sont pas favorables à une révolution démocratique. D'un côté, les Algériens ne sont pas affamés comme 1988, et de l'autre, il y a la peur légitime de beaucoup d'Algériens qu'une révolution démocratique ne replonge l'Algérie dans le cauchemar des années 90 d'autant plus que les maffieux au pouvoir ont démontré qu'ils seraient prêts à tuer des Algériens pour se maintenir au pouvoir.

                Commentaire


                • #9
                  @Nassim: exact. Pire, même la communauté internationale n'est plus apte à recommander des changements démocratiques à l'Algérie au risque d'offusquer cet Etat solvable et dont nombreuses nations tentent à charmer.

                  Commentaire


                  • #10
                    je crois qu'il y a ura du changement mais pas maintenant. dans qq années. si a la prochaine présidentielle, le système tente d'imposer said la ça pourrait bouger.

                    si l'algerie ne se réforme pas avant 2020 ça en sera fini. ça urge tout de même.

                    Commentaire

                    Chargement...
                    X