Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Un Mirage F1 s'écrase en Algérie, pas de victime

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Un Mirage F1 s'écrase en Algérie, pas de victime

    Bonjour, non ce n'est pas un Mig 29.
    --------------------------------------------------------------------------

    Un Mirage F1 de l'armée de l'air française s'est écrasé mercredi au sud de Constantine, en Algérie et le pilote, qui a réussi à s'éjecter, a été récupéré sain et sauf, annonce le ministère de la Défense.

    Le pilote a été contraint "pour une raison encore indéterminée" de s'éjecter vers 11h50 locales au dessus du territoire algérien lors d'une mission de convoyage, précise-t-il dans un communiqué.

    L'appareil s'est écrasé sur une zone non habitée au sud de Constantine, sans causer de dommages.

    Il effectuait une mission programmée depuis N'Djamena, au Tchad, vers la métropole dans le cadre d'un dispositif aérien comprenant un Boeing ravitailleur C135 FR et 3 Mirage F1 CT, précise le ministère.

    Une enquête sera menée pour déterminer les causes de l'accident.

    Reuters
    mercredi 6 décembre 2006
    L'Homme s'obstine à inventer l'Enfer dans un monde paradisiaque. Jacques Massacrier

  • #2
    Bonjour Zek

    Ouf, heureusement que l'avion s'est crashé sur une zone inhabitée et qu'il n'y a pas de victime ni de dégats hormis le F1 et que le pilote a pus s'éjecter et qu'il est sain et sauf.

    Commentaire


    • #3
      ah ? je n'en ai pas entendu parler .. mziya salamat

      Commentaire


      • #4
        Un Mirage F1 français s’écrase à Oum Bouaghi

        salam

        On est pas en guerre d'algerie mais c passé hier !!! du retour d’une opération militaire au Tchad Un Mirage F1 français s’écrase à Oum Bouaghi ,,, parfois je me demande si l'algerie est un pays indépendant !!!!!
        souverainté , mise en question !

        %%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%



        Cet accident aérien, premier du genre pour des appareils de guerre d’un pays étranger, a été annoncé par un communiqué du ministère français de la Défense rendu public en début de soirée.

        Le pilote qui était aux commandes du Mirage s’en est sorti indemne, ajoute la même source, précisant qu’il s’est « éjecté de l’appareil et a été récupéré sain et sauf ». Le département que dirige Michelle-Alliot Marie souligne que les causes du crash restent « encore indéterminées ». Il rassure également qu’il n’a pas causé « de dommages aux tiers ». Le ministère de la Défense de l’Hexagone promet qu’une « enquête sera diligentée afin de déterminer les circonstances de l’accident ». Côté algérien, c’est motus bouche cousue ! Ni le ministère de la Défense ni celui des Affaires étrangères n’ont jugé utile de commenter cet accident survenu sur le territoire national. Contacté par El Watan, pour savoir si cet appareil de guerre français avait l’autorisation de survoler le territoire national, alors qu’il venait d’une mission de maintien de l’ordre au Tchad, dont l’Algérie n’est pas partie prenante, aucun responsable du MDN n’était disponible pour répondre à nos questions. Même topo au niveau des Affaires étrangères, où le téléphone de la direction de la communication sonnait dans le vide… Curieusement, l’information balancée sur le fil de l’AFP n’a pas été reprise par l’APS ni suivie d’un communiqué du MDN. En revanche, un responsable de l’ambassade de France en Algérie a confié que l’appareil avait sans doute une autorisation de survol. Cela est valable ailleurs quand un avion transite par un espace aérien d’un autre pays... C’est une question de routine… Cela étant dit, s’il est évidemment soulageant de savoir que l’accident n’a fait aucune victime et que son pilote soit aussi en vie, il ne serait pas inutile de s’interroger si les autorités algériennes étaient effectivement au courant du passage du Mirage F1 dans le ciel de Constantine, comme le soutient notre source à l’ambassade de France à Alger. A fortiori, quand on sait que cet appareil était de retour d’un champ de bataille au Tchad. En effet, le Mirage F1 monoplace revenait d’une mission « de convoyage », programmé depuis N’Djamena (Tchad) vers la France. Le communiqué du ministère français de la Défense note que l’appareil « était intégré à un dispositif aérien comprenant un Boeing ravitailleur C135 et trois Mirage F1 ». Il fait également partie du dispositif baptisé « Epervier » mis en place par Paris depuis 1986 au Tchad et renforcé en novembre dernier. Un dispositif fort de 1200 hommes, des hélicoptères, des blindés ainsi que ces chasseurs Mirage F1, des appareils de transport, de reconnaissance et de ravitaillement. Il est à préciser que la France est liée par des accords de défense avec le Tchad et la République centrafricaine. Et la base de N’Djamena où sont stationnés six avions de chasse de type Mirage F1 entre autres constitue une sorte de « plateforme stratégique » que Paris utilise pour ses missions humanitaires mais surtout militaires dans la région. D’ailleurs, ce sont ces Mirage qui avaient mis en avril dernier hors d’état de nuire le mouvement rebelle, le Front uni pour le changement (FUC) qui marchait sur N’Djamena, pour ne citer que celui-là. La France continue, en effet, à jouer le gendarme dans plusieurs pays d’Afrique.

        Hassan Moali
        journal elwatan
        Dernière modification par Tamedit n-was, 07 décembre 2006, 04h01.

        Commentaire


        • #5
          ceci n'a rien avoir avec la souvrainete ou l'indepandance.

          tout les pays du monde le fon, il autorisent la passage ou la transit ponctuel d'aeroneuf ou de batiment de srface militaires de pays tiers.

          ce sont des accords, parfois le pays qui veut un passage soumet son plan d'autre foi c'est des accord signé qui precisent le modalités de passage et les itineraires a emprunter.

          ceci dit le droit au passage inoffensive est expressement cite dans le droit interational.

          quand on envoi parfois certain de nos avion militaires, il passent aussi audessus d'espace aeriens d'autres pays..non.

          fqut pas voir la chose d'un point de vue strictement chauvin.

          Commentaire


          • #6
            Ce qui est bizarre plutôt ridicul et bazar, c’est qu’on a eu aucune info sur au moins toutes les chaînes que j’ai vu. info top secrète ou quoi ?!?
            En tout cas c’est vrai « aucun avion militaire français ne s’est écrasé depuis l’indépendance du "pouvoir algérien" » c’est pt'être pas un truc a annoncer avec la complication des « non-relations algéro-françaises » à part ça y’a de l’eau sur Mars..
            Dernière modification par postra, 07 décembre 2006, 10h29.
            Le jour se lève ! Les cœurs reprennent le fardeau des siècles, aller vers la nature ou se consumé dans la pénombre de sa tanière ?

            Commentaire


            • #7
              De quoi vous parlez?
              L'avion a bien sur l'autorisation de l'Algerie pour passer, faut arreter de delirer deux secondes, personne peut faire passer un avion sans demander l'avis du pays a moins qu'il veuille entendre une diatribe le soir meme a l'ONU.

              Commentaire


              • #8
                je ne sais pas, peut être que les médias n'ont pas jugé l'info importante, surtout qu'il n'y a pas de victime, après tout des accidents de ce genre ça arrive.
                En tout cas la presse écrite en parle largement ce matin

                Commentaire


                • #9
                  je crois que l'avion en question n'a meme pas été detecté et le pilote à du marcher des heures pour trouver un telephone,ils ont eu honte de le dire au MDN sinon comment expliquer ce silence,pas un mot sur l'unique alors toutes les autres chaines ont repris l'info il aurait eté plus judicieux de nous mentir comme dab au lieu d'entretenir le doute et les speculations et dire qu'on se vantent d'etre une puissance régionale,meme le Niger pourrait nous envahir et avancer des centaines dn Km avant qu'on se rendent compte,je pari qu'ils sont entrain de se marrer coté français...une autre tbahdila.

                  Commentaire


                  • #10
                    si si l'avion est tombé a 3 km de la base aerienne de Oum El Boughi,

                    car al la suite de la defaillance technique qu'il a signalé par radio le controle aerien militaire de la zone de defnese aerienne Est lui a indiqué la BA Oum El Boughi comme terrian de secrour pour atterir.

                    mais il semble que le probleme est assez serieux pour quen l'avion se crash a 3 km de la base.

                    le pilote a ete tres vite recuperer a passe son examen medical.

                    Commentaire


                    • #11
                      == MODERATION ==

                      Pollution de topic. Pensez à relire ET à respecter le règlement du forum. La récidive ne sera pas tolérée.

                      Commentaire


                      • #12
                        je crois que l'avion en question n'a meme pas été detecté et le pilote à du marcher des heures pour trouver un telephone,ils ont eu honte de le dire au MDN sinon comment expliquer ce silence,pas un mot sur l'unique alors toutes les autres chaines ont repris l'info il aurait eté plus judicieux de nous mentir comme dab au lieu d'entretenir le doute et les speculations et dire qu'on se vantent d'etre une puissance régionale,meme le Niger pourrait nous envahir et avancer des centaines dn Km avant qu'on se rendent compte,je pari qu'ils sont entrain de se marrer coté français...une autre tbahdila

                        thug il faut que tu soit sur de tes informations cette avion ne pourra jamais traverser la frontiére algerienne sans autorisation de vol sinon il sera intercepté par la police des airs (le droit international) sinon cette avion aurait etait suivi par des ardars dés son entrée dans le territoire national et il fort possible que des mig29 n'etait pas loin lui c'est la procédure.

                        Commentaire


                        • #13
                          @kmou21

                          je viens te croire ,mais comment explique tu le silence de nos autorités?

                          Commentaire


                          • #14
                            il fort possible que des mig29 n'etait pas loin lui c'est la procédure.

                            Sauf que ce jour la, les Russes qui pilotent les Migs etaient en vadrouille du cote de Bou Saada.

                            Commentaire


                            • #15
                              je ne suis pas dans les secrets des DIEUX, mais entre la France et l'Algérie, il doit y avoir des accords sur l'utilisation de l'espace aérien. C'était quand même pas une attaque surprise. Cela relève du fait divers, et le gouvernement algérien l'a traité comme il se doit.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X