Annonce

Réduire
Aucune annonce.

A qui revient le mérite si le pays prospère?

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • A qui revient le mérite si le pays prospère?

    Quoiqu'on dise, on doit reconnaitre que si le pays prospère, c'est surtout grace au travail de quelqu'un ou d'un groupe.

    Le sondage est valable pour les non-algeriens aussi.

    Alors à qui revient la reconnaissance?
    50
    Le Président de la république, ou le Roi
    20,00%
    10
    Le premier Ministre
    6,00%
    3
    Les Ministres
    2,00%
    1
    Militaires, police, douanes..
    14,00%
    7
    Les Sénateurs
    0,00%
    0
    Les Députés
    2,00%
    1
    Les Cadres de l'Etat (cols blancs)
    10,00%
    5
    Les subalternes (cols bleus)
    0,00%
    0
    Le privé (Toi, Lui, Elle, nous)
    30,00%
    15
    Personne
    16,00%
    8
    Dernière modification par Al-Fares, 17 décembre 2006, 21h27.

  • #2
    Quoiqu'on en dise et bien que je ne l'aime pas trop, le mérite revient à Boutef.

    C'est l'homme qui a su pacifier et sans cela tous les hydrocarbures du monde n'auraient pu sortir l'Algérie de ses tourmentes.
    Mais il reste tant à faire.
    Mais j'espère des hommes plus démocrates et un état de plus de droit.
    Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

    Commentaire


    • #3
      Bonjour Bachi,
      T'es plus rapide que l'éclair.

      Absolument, au moins il a su comment écarter le totalitarisme des militaires.

      Commentaire


      • #4
        Je pense aussi que le mérite revient à Bouteflika mais d'un côté je me demande si un autre homme à sa place n'aurait pas fait la même chose. Ne peut-on pas dire que le processus du retour à la paix a commencé du temps de Zeroual et avant même l'arrivée de Bouteflika au pouvoir?
        (رأيي صحيح يحتمل الخطأ، ورأي غيري خطأ يحتمل الصواب (الامام الشافعي

        Commentaire


        • #5
          Le merite revient a ........

          Le merite revient a Mr HASSI Messaoud et Mme HASSI Rmal, le reste ils ont aucun merite sauf de profiter de cette periode qui ne pourra durer indefinement.

          Merci bcp Mr et Mme HASSI

          Commentaire


          • #6
            le mérite revient en premier lieu à ces couches
            défavorisées de la population sacrifiées pour que
            notre pays prospère.
            la rente pétrolière profite aux nantis comme toujours.

            Commentaire


            • #7
              Si le monde va bien c'est grace a moi, si quelque chose va mal c'est a cause de vous

              Commentaire


              • #8
                comme racdavid

                mais je rajouterais une chose
                grace aux militaires qui ont empecher que l algerie retourne a l age de pierre
                The truth is incontrovertible, malice may attack it, ignorance may deride it, but in the end; there it is.” Winston Churchill

                Commentaire


                • #9
                  Hassi Messaoud et Hassi R'mel !

                  Jetez un coup d'oiel sur les années 70: réunion des non-alignés à Alger, la décision de Boumédienne de nationaliser les M. Premières, son discours à l'ONU ( premier discours en langue arabe), le bras de fer entre Kissinger et un certain jeune ministre des affaires étrangères....
                  Un peuple aussi courageux soit-il ne peut avancer sans un leader!
                  Et sans un peuple de qualité aucun chef d'Etat ne peut réussir (sauf par la violence) mais ailleurs.

                  Commentaire


                  • #10
                    De quelle prospérité parle t'on ? Je reserverais ce terme à des pays comme la Chine ou l'Inde.
                    La question en Algérie devrait plutot etre "A qui revient la responsabilité si le pays se delite?"

                    *La paupérisation de la société , le chomage des jeunes, la crise du logement sont des problèmes de plus en plus criants chaque année.

                    *Le système éducatif est en totale déliquescence, quand dans le meme temps, des pays sans aucune ressource naturele font de la matière grise une richesse nationale (Corée du Sud, Singapour, etc ...)

                    *La dégradation écologique est toujours plus dramatique : avancée du desert, pollution, déficit pluviométrique et hydrique ... Alors que la population continue à augmenter, l'espace habitable se réduit comme peau de chagrin ...

                    *Après des années de calme relatif, le terrorisme refait son apparition, ...

                    Les énormes ressources pétrolières engrangées ces dernières années ont données l'illusion de "prospérité", mais sans voiloir jouer les Cassandre, je voie pas spécialement d'horizon dégagé pour l'Algérie ...
                    "Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." Geronimo

                    Commentaire


                    • #11
                      A qui revient le mérite si le pays prospère?


                      A Dieu , tout simplement !
                      Mr NOUBAT

                      Commentaire


                      • #12
                        Au sacrifice, a l'espoir et surtout a l'optimisme

                        Commentaire


                        • #13
                          grace a la societé en generale qui a toujour l'envie et l'acharnement de sensortir et je donnerais 60% pour le peuple Algerien et 40% au President Boutef

                          Commentaire


                          • #14
                            d'accord avec Sapien

                            Tout à fait d’accord avec Sapien.
                            Les hydrocarbures sont vendus pour acheter de la quincaillerie, selon la fameuse formule de Ben Bitour ; et le reste des recettes est thésaurisé.
                            Les valeurs sont totalement inversées : les terroristes sont fêté comme des héros alors que leurs victimes, morts ou exilés, sont oubliées, effacées des mémoires.
                            Les cuisines politiciennes continuent à faire bonne recette ; alors que régulièrement les mouvements de protestations sont réprimés.
                            Bien sure, les fast-foods et autres méga-épicerie se multiplient ; mais à l’horizon de l’après pétrole point d’apport technologique.
                            Et tout cela grâce à qui ???
                            Si tu parles, tu meurs. Si tu te tais, tu meurs. Alors, dis et meurs

                            Commentaire


                            • #15
                              le mérite revient à un pétrole supérieur à 50 dollars et à rien d'autre, quands le pétrole chuttera on se retrouvera à bref échéance dans la ***** comme d'hab

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X