Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le général Toufik redécouvre le concept de « JUSTICE INJUSTE » !

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le général Toufik redécouvre le concept de « JUSTICE INJUSTE » !

    Sorti du pouvoir, le général Toufik redécouvre le concept de « justice injuste »

    Le général Mohamed Mediene, dit Toufik, ex-patron du DRS mis à la retraite en septembre dernier, a rompu le silence ce vendredi pour dénoncer la condamnation dont a fait l’objet son ancien bras droit le général Abdelkader Aït Ourabi, dit Hassan. Ce dernier a été condamné le 26 novembre dernier à cinq ans de prison pour « infraction aux consignes générales et destruction de documents ».
    Le général Toufik s’est dit « consterné par l’annonce du verdict » rendu contre le général Hassan, « le chef d’un service érigé par le décret agissant sous l’autorité de mon département ». Surtout, l’ex-patron du DRS considère que « le plus urgent, aujourd’hui, est de réparer » ce qu’il estime être « une injustice qui touche un officier qui a servi le pays avec passion ».
    Le général Toufik semble avoir ainsi découvert le concept typiquement algérien de « justice injuste ». Il aura fallu attendre pour cela qu’il quitte le giron du pouvoir, près de trois mois après sa mise en retraite, et que « l’injustice » concerne l’un de ses plus proches collaborateurs.


    La notion de justice instrumentalisée ne date pourtant pas d’hier, elle est partie intégrante du système algérien depuis des décennies. Elle fut d’ailleurs l’un des piliers sur lesquels l’omnipotent DRS s’est appuyé durant le règne de Toufik pour attaquer aveuglément ses adversaires. La « justice injuste » ne posait pas tant problème à l’époque puisqu’elle permettait de servir ces intérêts-là.
    Coupables d’avoir usé et abusé à l’époque des « injustices » qu’ils dénoncent aujourd’hui, au lieu d’avoir cherché à établir un État de droit, le général Toufik et ses proches ne font que recevoir la monnaie de leur pièce par ceux qui détiennent aujourd’hui le pouvoir exclusivement entre leurs mains.
    Que le général Toufik soit néanmoins rassuré, ceux qui détiennent le pouvoir aujourd’hui risqueront eux aussi de subir le retour du bâton une fois que le pouvoir sera entre les mains d’autres. La roue finit inévitablement par tourner.


    TSA
    Lorsque vous changez votre manière de voir les choses, les choses que vous voyez changent !

    Ne cédez donc plus à la tentation de victimisation, si vous voulez êtes l’acteur principal de votre vie.

  • #2
    C'est affligeant. Dans un pays injuste, le désordre est roi.

    Dieu se démarque des gens injustes fussent-ils de croyants et se range toujours du coté de gens justes, fussent-ils des athées convaincus.

    Si le monde était juste, Bouteflika ne serait jamais président

    Commentaire


    • #3
      La roue finit inévitablement par tourner.
      Certes, mais ce n'est pas une bonne stratégie. L'Etat, dont l'armée est la colonne vertébrale (comme le rappelait récemment Hamrouche) doit être tenu loin de ces querelles. L'Etat est pérenne, tandis que les pouvoirs sont changeants...
      كلّ إناءٍ بما فيه يَنضَح

      Commentaire


      • #4
        Coupables d’avoir usé et abusé à l’époque des « injustices » qu’ils dénoncent aujourd’hui, au lieu d’avoir cherché à établir un État de droit, le général Toufik et ses proches ne font que recevoir la monnaie de leur pièce par ceux qui détiennent aujourd’hui le pouvoir exclusivement entre leurs mains.
        C'est le retour de la manivelle. On ne récolte que ce qu'on a semé.
        si on peut tromper beaucoup de monde quelque temps, ou tromper peu de monde longtemps, on ne peut tromper tout le monde tout le temps

        Commentaire


        • #5
          La roue tourne ........Sobhane allah moghayer elahouel !!!
          Lui qui avait érigé la hogra en système au sein même de son département ,lui qui avait mis de jeunes cadres de son institution en retraite précoce ,lui qui décernait les grades selon ses convenances et non la compétence .....N'en parlons pas dans la société civile ,celui qui ne lui prêtait pas allégeance n'avait droit à rien fut-il le plus compétent du monde (d'ailleurs une grande part de cette catégorie avait fuit le pays) ..........Qui aurait cru ,il vient pleurer la hogra au peuple qu'il avait naguère méprisé .
          L’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit.”Aristote

          Commentaire


          • #6
            Lorsque vous changez votre manière de voir les choses, les choses que vous voyez changent !

            Ne cédez donc plus à la tentation de victimisation, si vous voulez êtes l’acteur principal de votre vie.

            Commentaire


            • #7
              bienvenu au général parmi nous ; c'est pour quand la lettre qui dénonce le sachet de lait .
              "sauvons la liberté , la liberté sauve le reste"

              Commentaire


              • #8
                Ce type ne semble pas être au courant du mépris qu'une bonne partie du peuple a à son égard ainsi qu'à l'égard des autres personnages obscurs du système...pour penser prendre le peuple à témoin il devait croire que les gens le voient réellement en héro
                Il s' attendait à quoi avec sa sortie ? Il était clair que beaucoup allaient lui rappeler que c'est son système à lui qu'il est entrain de dénoncer !! C'est à se poser des questions sur ses facultés intellectuelles !
                Si le clan présidentiel à réussi à l'arracher tel un clou rouillé et s' en prend au grand jour a ses ex larbins c'est que ce clan n'a vraisemblablement pas peur de lui ou de ses soit disant révélations...il pensait qu'il allait les faire reculer ?
                Sa sortie est zaama une menace voilée ? Prend-il les devants pensant pouvoir subir le même sort ?

                Perso, je sais que la justice algerienne n'est pas indépendante, donc ce général Hassan coupable ou non n'a par principe pas bénéficié d'un procès impartial et équitable mais quelque part je ne peux m'empêcher de rire en douceur que ce Toufik fasse quelque part même indirectement face au monstre qu'il a participé à créer....j'ose espérer qu'il comprend enfin que tous les citoyens honnêtes qui ont dénoncé ou lutté de quelques manières que ce soit pour un état de droit avec une justice indépendante l'ont fait pour que tout le monde en Algérie du plus honnête à la pire des crapules puissent bénéficier d'une justice "juste" ...
                Dernière modification par NowOrNever, 06 décembre 2015, 13h09.
                مالي و للناس كم يلحونني سفها
                ديني لنفسي و دين الناس للناس

                Commentaire

                Chargement...
                X