Annonce

Réduire
Aucune annonce.

15 ans après:état des lieux

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • 15 ans après:état des lieux

    Algérie:1991-2006.

    A votre avis?


    «Si tu parles tu meurs. Si tu te tais tu meurs. Alors parle et meurs...» a dit Tahar Djaout. Il a parlé et il est mort".


    "Le rempart socialiste tombe

    Le pouvoir de main et de rideau de fer qu’imposait Boumediene ne donnait que peu d’évolution et d’influence aux islamistes, sans doute aussi parce que l’orientation socialiste faisait en sorte d’obliger le pouvoir à tolérer, sinon soutenir, l’activisme du PAGS et celui des syndicats, empêchant ainsi l’islamisme de s’implanter dans le cœur de la société, soit le monde du travail. En revanche, le régime de Chadli Bendjedid qui s’approchera à pas de loup du libéralisme par un travail de «déboumédiénisation» autant politique qu’économique, offrira de multiples brèches aux islamistes qui hâteront leur travail envers la société. Le contexte du premier mandat de Chadli Bendjedid (1979-1984) a été celui qui a été le plus favorable aux islamistes qui verront dans le déclin du FLN et de son discours démagogique, une occasion pour exiger encore plus de concessions. Cela, notamment depuis que Chadli a engagé une politique de rapprochement avec l’ancien colonisateur (visite de Mitterrand à Alger, en 1981, visite de Chadli à Paris en 1983, en… novembre)".

    Source:

    http://www.lejourdalgerie.com/Editio...venement.htm#1

  • #2
    Selon nombreux observateurs, les années de plomb connues par l'Algérie étaient prévisible. A leur avis, il s'agit là de sequelles de la colonisation lors de laquelle un peuple avait été totalement dissolu de son identaire.
    ____________________________________________
    L'extrême droite italienne avait été fortement influencée par les théories sur la «guerre révolutionnaire» propagées par les exilés français de l'Organisation de l'armée secrète (OAS). On sait que, traumatisés par la défaite en Indochine, des officiers français avaient mis au point une doctrine stratégique basée sur l'action psychologique, la guérilla et le harcèlement des civils, laquelle fut expérimentée durant la guerre d'Algérie. Suite à son échec, l'OAS se dissémina, notamment au Portugal, où l'un de ses protagonistes, Yves Guérin-Sérac, créa en 1966 l'Aginter Press, une centrale contre-révolutionnaire qui noua des contacts avec les néofascistes italiens.

    Commentaire

    Chargement...
    X