Annonce

Réduire
Aucune annonce.

L'armée algérienne demande l'aide des citoyens dans la lutte contre le terrorisme

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • L'armée algérienne demande l'aide des citoyens dans la lutte contre le terrorisme

    Bonsoir

    ALGER (AP) - Les services de sécurité algériens demandent l'aide des citoyens face au terrorisme: des affiches placardées sur les murs de plusieurs villes les appellent à contribuer à la lutte contre les groupes islamistes armés encore en activité.

    "L'évolution de ton pays et sa prospérité dépendent fondamentalement de sa stabilité et de sa sécurité qui sont un devoir pour tous les Algériennes et Algériens, indépendamment de leur différence d'opinion", proclame cette affiche observée vendredi par l'Associated Press, dans la ville de Ain El Hammam en Kabylie (150km à l'est d'Alger).

    Trois numéros de téléphone sont indiqués sur ces affiches dans lesquelles est demandé aux Algériennes et Algériens "de fournir toutes les informations en leur possession concernant les mouvements, les actions et les endroits où se trouvent les terroristes qui refusent la réconciliation nationale plébiscitée par tous les Algériens en toute souveraineté".

    Ces appels à l'aide en directions des citoyens sont placardés dans les régions où le Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) continuent de perpétrer des actes de violence, notamment dans l'est et le centre du pays.

    Les services de sécurité algériens avaient eu déjà recours à ce procédé de communication sous l'ère du président Liamine Zeroual, au lendemain de l'adoption par le parlement de sa politique de la Rahma "pardon" en 1996. Une période pendant laquelle le Groupe armé islamiste (GIA) perpétrait des massacres collectifs en Algérie.

    Il y a deux semaines, le président Bouteflika avait renouvelé son offre de réconciliation aux groupes islamistes armés en affirmant "notre coeur reste ouvert" à tous ceux qui renoncent à la violence.

    Une offre rejetée juste après par Abdelmalek Droudkel dit Abou Mossab Abdel Wadoud, le chef du GSPC qui a renouvelé l'allégeance de son organisation terroriste à Oussama ben Laden "notre émir bien aimé". AP

  • #2
    pour que cela soit efficace
    il faut donner une prime de 500000 da
    a ceux dont le renseignement est traite

    meme a ceux qui denoncent les soutiens logistiques
    Dernière modification par nacer-eddine06, 19 janvier 2007, 16h46.
    The truth is incontrovertible, malice may attack it, ignorance may deride it, but in the end; there it is.” Winston Churchill

    Commentaire


    • #3
      Absolument il faut des primes et après ça va aller vite

      Commentaire


      • #4
        C'est effectivement en se rendant compte qu'il faut une prime à l'algérien pour agir que l'on peut se demander s'il est vraiment citoyen?

        Commentaire


        • #5
          c le resultat qui doit primer
          l appat du gain est une faiblesse humaine qu il faut utiliser pour mettre fin et vaincre ces fous furieux
          le but du jeu est de faciliter les trahisons au sein de leur camp ou des sympatisans de cette mouvance
          The truth is incontrovertible, malice may attack it, ignorance may deride it, but in the end; there it is.” Winston Churchill

          Commentaire


          • #6
            Mais pourquoi ne réveiller les consciences citoyenne que dix ans après le terrorisme, pourquoi maintenant?

            Commentaire


            • #7
              moi je ne pense que proposer une prime n'encouragera pas à dénoncer. les Algériens ne sont pas à vendre.Il faut faire comprendre au gens ,faire de la prévention et je pense que ce dois être le but de cette campagne.
              Alya pourquoi rester sur les si on avaient fais comme si comme ça.
              Dernière modification par 100%DZ, 19 janvier 2007, 17h54.

              Commentaire


              • #8
                Mais, si je comprends très bien.....

                Commentaire


                • #9
                  L'aide ils l'on eut grâce aux patriotes, ils suffisaient de renouveler leurs contrats.
                  L'Homme s'obstine à inventer l'Enfer dans un monde paradisiaque. Jacques Massacrier

                  Commentaire


                  • #10
                    Maceo

                    <<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<--------------------------------------------------------------------------------

                    Absolument il faut des primes et après ça va aller vite<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<





                    LOOOOOOOOOOOOOOOOOOOL !

                    TERRORISTS WANTED! 1 000 000 $$ cash DEAD OR ALIVE.

                    On nage en plein western! Que c'est comique!

                    Commentaire


                    • #11
                      Effectivement, c'est du western (Mort ou vif-si possible mort!-).

                      Commentaire


                      • #12
                        moi je ne pense k 'il ne fo pa d prime:oh c d citoyen algéri1 si sav kchos sur c terrorist fo ki le dis san ri1 atendr en retour c la moindr d chos(c pr son pay koi!)

                        Commentaire


                        • #13
                          LOOOOOOOOOOOOOOOOOOOL ! TERRORISTS WANTED! 1 000 000 $$ cash DEAD OR ALIVE.

                          On nage en plein western! Que c'est comique!
                          C'est peut être comique mais en tout cas c'est utilisé aux etats-unis et ca marche trés bien
                          Ma d lebher asma'aa yeqqar, Tamazight assen a tt-nag°i ... (Quand la mer sera devenue désert, ce jour-là nous refuserons tamazight)

                          Commentaire


                          • #14
                            Oui mais aux USA, c'est culturel.

                            L'Algérie avait armée de civils pour combattre le terrorisme, mais elle enregistrait ceux à qui elle fournissait des armes. Des terroristes avaient eu accès à ces enregistrements et se rendaient chez le civil armé afin de lui faire la peau et lui voler son arme.

                            Commentaire


                            • #15
                              Tarek

                              Sauf que si c'était réaliser en Algérie, il risquerait d'y avoir des débordements. Aux USA il faut la preuve de la culpabilité pour envoyer quelqu'un en prison, en Algérie il faut la preuve de l'innocence pour en sortir ......
                              Les libertés ne se donnent pas, elles se prennent

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X