Les unités spéciales de l’ANP continuent à ratisser la région à la recherche d’un groupe terroriste activant au Sahara, dans la vallée d’Aghraren, au sud de la commune de Bordj Omar Driss.

Les forces de l’Armée Nationale Populaire ont abattu, hier, un terroriste dans la région d’Aghraren, au sud de la commune de Bordj Omar Driss, wilaya d’Illizi. Une quantité d’armes transportée à bord d’une voiture 4x4 a été récupérée.

Ces unités ont réussi à abattre un terroriste originaire de la région de Oued Souf et récupérer une quantité d’armes abandonnée par les terroristes à l’endroit bombardé par l’Armée.

Les terroristes se sont dispersés dans le désert pour échapper aux bombardements aériens de l’Armée, qui ont ciblé leurs voitures et camions dans les endroits découverts. L’Armée poursuit le groupe terroriste depuis vendredi dernier.

Des hélicoptères continuent à chercher les membres de ce groupe terroriste composé de plus de 15 éléments, supposés appartenir aux groupes terroristes basés dans les montagnes de la wilaya de Biskra.
Ces groupes s’infiltrent de temps à autre dans le Sahara pour recevoir des quantités d’armes ou pour exécuter des opérations terroristes.

Les forces de l’Armée ont obtenu des informations indiquant le déplacement de ces groupes vers l’extrême sud à travers les itinéraires des montagnes du Tassili. Selon un premier bilan, un 4x4 a été bombardé samedi matin dans la région d’Aghraren.

- El kHABAR