Annonce

Réduire
Aucune annonce.

le président Tebboune reprend le bâton contre le Hirak

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • le président Tebboune reprend le bâton contre le Hirak

    Les arrestations de manifestants qui participent aux marches en faveur de la démocratie se multiplient à nouveau, à deux mois des élections législatives anticipées du 12 juin.

    Les autorités algériennes ont brutalement mis un terme à une parenthèse d’apaisement ouverte il y a deux mois. Le 18 février dernier, le président Abdelmadjid Tebboune avait ordonné la libération d’une cinquantaine de détenus politiques et avait dû concéder, après un an de trêve sanitaire, la reprise, chaque vendredi, des marches du Hirak, le mouvement populaire qui a fait tomber Abdelaziz Bouteflika au printemps 2019, après vingt ans de pouvoir.

    La tension est montée de plusieurs crans après la multiplication des arrestations. Selon le Comité national pour la libération des détenus (CNLD), 43 personnes ont été incarcérées depuis dimanche 4 avril, après un renoncement de six semaines aux mises en mandat de dépôt des manifestants. Elles s’ajoutent à la trentaine de détenus politiques qui n’ont pas été libérés en février.

    L’Algérie à la piètre 146e place du classement sur la liberté de la presse

    Les journalistes aussi sont dans la ligne de mire. Rabah Karèche, le correspondant du quotidien Liberté à Tamanrasset, capitale de l’extrême sud, a été placé en mandat de dépôt le 19 avril, la semaine où Reporters sans frontières a cantonné l’Algérie à la piètre 146e place du classement sur la liberté de la presse dans le monde. Rabah Karèche avait rendu compte d’une manifestation de Touaregs mécontents du découpage administratif décidé à Alger.

    La vague répressive a franchi un nouveau seuil cette semaine. Neuf membres de l’association socioculturelle SOS Bab-El-Oued ont été présentés comme une bande de malfaiteurs financée par une « représentation diplomatique » à Alger et incarcérés ; dans leurs locaux ont été retrouvées des affiches brandies par les manifestants. C’est la première fois qu’un chef d’accusation contre des activistes du Hirak fait référence à une partie étrangère avec une telle précision. Les avocats de la défense attendent de pouvoir accéder au dossier pour savoir si Alger est prêt à assumer un incident diplomatique en « désignant » un pays occidental dans une affaire de « financement d’affiches ».

    La rapide volte-face du régime

    Les observateurs ont été surpris par la rapide volte-face du régime. Au retour de sa longue convalescence post-Covid en Allemagne, le président Tebboune semblait avoir opté pour « un apaisement judiciaire », à défaut d’une vraie ouverture politique. L’enjeu était de franchir sans ambages le cap des élections législatives anticipées, promises à une désaffection massive, le 12 juin prochain.

    « Tout plaidait pour une inflexion politique et l’abandon de la criminalisation du Hirak », estime Samia Aljami de « Nida22 », un espace politique fédérant des acteurs du mouvement. « Les vagues de répression n’ont pas dissuadé les Algériens, la montée d’une crise sociale sans précédent apporte des alliés au Hirak, et l’image du pays se dégrade à l’international à cause des atteintes aux droits de l’homme », précise-t-elle.

    Un gouvernement paralysé

    Pour Mohcine Belabbas, le président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), parti de l’opposition, le pouvoir n’a en réalité jamais renoncé « à disloquer le Hirak ».« Toutefois, ajoute-t-il, le rapport de force entre le Hirak et le pouvoir va se maintenir, car ce régime n’a aucune solution pour le pays. »

    Ce sentiment de paralysie de l’action du gouvernement est largement partagé. Des pénuries de produits de première nécessité sont apparues ces dernières semaines. Des grèves dans le service public se succèdent. Une troisième vague de la pandémie se profile et menace de remettre le pays sous cloche les prochaines semaines. La deuxième vague avait failli emporter le président Tebboune. La troisième pourrait être fatale à son mandat plus que jamais appuyé sur la seule poigne sécuritaire face à la demande insistante de changement démocratique.

    Amine Kadi (correspondant à Alger, en Algérie),
    Lacroix

  • #2
    Amine Kadi (correspondant à Alger, en Algérie), et Lacroix! ????
    Le traité de Fès, nommé traité conclu entre la France et le Maroc le 30 mars 1912, pour l'organisation du protectorat français dans l'Empire chérifien,

    Commentaire


    • #3
      T'as as problème avec ?!
      a-t-il rapporté des mensonges ?

      Commentaire


      • #4
        le hirak c est un ramassis de putchistes.manifester tout le temps wach personne ne travaille en algerie ? comment voulez vous que le pays progresse avec des contestataires a plein temps ?

        Commentaire


        • #5
          hirak c'est fini

          Commentaire


          • #6
            maroc,
            contrairement au Marocains, les Algériens veulent que ça change. Mais pour l'instant il n y a pas de grands changements ... à part le départ de boutef et ...

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par maroc Voir le message
              le hirak c est un ramassis de putchistes.manifester tout le temps wach personne ne travaille en algerie ? comment voulez vous que le pays progresse avec des contestataires a plein temps ?
              Occupe-toi de savoir où va l'argent du phosphate de ton pays

              Commentaire


              • #8
                un tout petit % de l'argent du phosphate, l'or, ... va dans les poches de Ayoub et sa clique

                Commentaire


                • #9
                  Envoyé par maroc Voir le message
                  le hirak c est un ramassis de putchistes.manifester tout le temps wach personne ne travaille en algerie ? comment voulez vous que le pays progresse avec des contestataires a plein temps ?
                  en quoi ça te regarde en fait . au Maroc c'est le plein emploi que fait tu a vivre ailleurs alors ... des contestataires ça risque pas d'arriver au Maroc sinon prison direct la bouteille et yala

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par hbibnaali Voir le message
                    un tout petit % de l'argent du phosphate, l'or, ... va dans les poches de Ayoub et sa clique
                    et zatla

                    Commentaire


                    • #11
                      ... et zatla ...

                      Commentaire


                      • #12
                        Le Hirak extrémistes d’aujourd’hui a bien changé depuis un mardi 22 janvier 2019. Ceux des membres du Rachad s'allient avec les 4 mousquetaires, au faite ''La Belle Entente.'' , on dirais un voyage de noces. Mais il est dit que,

                        Maître Corbeau, sur un arbre perché,
                        Tenait en son bec un fromage.
                        Maître Renard, par l'odeur alléché,
                        Lui tint à peu près ce langage :
                        Et bonjour, Monsieur du Corbeau.
                        Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
                        Sans mentir, si votre ramage
                        Se rapporte à votre plumage,
                        Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois.
                        À ces mots, le Corbeau ne se sent pas de joie ;
                        Et pour montrer sa belle voix,
                        Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
                        Le Renard s'en saisit, et dit : Mon bon Monsieur,
                        Apprenez que tout flatteur
                        Vit aux dépens de celui qui l'écoute.
                        Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute.
                        Le Corbeau honteux et confus
                        Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus.

                        Jean de la Fontaine
                        Le traité de Fès, nommé traité conclu entre la France et le Maroc le 30 mars 1912, pour l'organisation du protectorat français dans l'Empire chérifien,

                        Commentaire


                        • #13
                          Les arrestations de manifestants qui participent aux marches en faveur de la démocratie se multiplient à nouveau, à deux mois des élections législatives anticipées du 12 juin.

                          Ces
                          gens manifestent contre la tenue des élections législatives :

                          Existe-t-il une Démocratie sans élection dans le monde ?
                          Ce n’est pas parce qu’on a des idées fondées sur la religion qu’on est terroriste, et ce n’est pas parce qu’on se prétend moderniste ou démocrate qu’on ne l’est pas. Mahiou FFS assassiné le 4/11/1994

                          Commentaire


                          • #14
                            La démocratie occidentale est un leurre, un rideau de fumée.
                            Le traité de Fès, nommé traité conclu entre la France et le Maroc le 30 mars 1912, pour l'organisation du protectorat français dans l'Empire chérifien,

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par maroc Voir le message
                              le hirak c est un ramassis de putchistes.manifester tout le temps wach personne ne travaille en algerie ? comment voulez vous que le pays progresse avec des contestataires a plein temps ?
                              Un pays ne progressera jamais si il a a sa tète des corrompus qui ne savent rien faire !
                              ça fait 60 ans que Algérie fait du surplace ... le pétrole monte l'euphorie et gaspillage , redescend retour la casse départ misère et crise social , terrorisme
                              Alors les algériens ont marre donc si ils veulent manifeste pour que la future génération c est a dire leur enfants auront une chance de vivre dignement pourquoi tu veux les priver ?
                              Je comprends que les hypocrites veulent que ça reste comme ça que Algérie ne change pas ils trouvent bien leur compte dans la corruption et les passe-droit !
                              Dernière modification par Monsieur, 24 avril 2021, 22h40.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X