Annonce

Réduire
Aucune annonce.

3 Millions de retraités attendent... Augmentations de salaires promises

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • 3 Millions de retraités attendent... Augmentations de salaires promises



    3 Millions de retraités attendent...
    Augmentations de salaires promises
    Abdelkader HARICHANEPublié dans L'Expression le 25 - 09 - 2021


    Il s'agit pour l'heure de déclarations d'intention qui n'engagent en rien le gouvernement, parce qu'il faut trouver d'abord les sources de financement, en cette période de vaches maigres. Mais la réalité est là, tenace, tangible et asphyxiante pour les ménages qui ne savent plus à quel saint se vouer. En temps de pandémie, la machine économique s'est ralentie dans, quasiment, tous les secteurs, y compris le privé. Le chômage a battu des records jamais égalés. Et ce sont les cadres formés dans les universités qui en souffrent le plus, faute de débouchés.
    L'inflation bat son plein; la planche à billets ne suffit pas à elle seule pour rendre l'espoir. Il faudrait trouver d'autres voies et moyens pour le faire.
    En guise de bonne nouvelle, le marché pétrolier est en hausse, il aurait dépassé le cap des 74 dollars, hier. C'est un bon signe, pourvu qu'il continue de grimper. Là aussi il faut garder à l'idée le pétrole et gaz de schiste exploités par les Américains et qui ont donné du fil à retordre aux pays de l'Opep qui mènent un long combat pour faire augmenter le prix du baril. Si tout se passe selon les pronostics, il y a espoir de voir se concrétiser cette politique, sinon on retomberait dans, encore, plus d'inflation et plus de planche à billets.



    Il est également question d'augmentation des retraites de près de 3,2 millions de personnes, d'une fourchette allant de 1,5% à 6%. La Caisse nationale de retraite (CNR) estime que la décision relative à ces mesures n'a pas encore été tranchée, de manière définitive.
    Pour le secteur de la recherche scientifique, il y a une instruction présidentielle destinée à la CNR pour faire augmenter les retraites des chercheurs hospitalo-universitaires de l'ordre de 26 à 32 millions de centimes, qui se calculera sur la base de l'ancienneté.
    S'agissant des salaires, le Premier ministre mise sur des enquêtes et des études qui vont toucher tous les secteurs d'activité, notamment économiques, pour y voir plus clair, sans pour autant avancer une date pour les augmentations annoncées. Comme il s'est prononcé pour un remaniement dans tous les secteurs publics qui sera suivi par une réforme de la fonction publique. Certains indices révélés attestent que les recrutements dans ce secteur se fera sur la base des compétences; ce qui est loin d'être le cas aujourd'hui, on a pris l'habitude de voir les enfants du clan gravir les échelons de la hiérarchie, sans aucune compétence, au grand dam de l'économie nationale, principalement dans les entreprises les plus en vue.



    Les mesures d'augmentation de salaires obéissent, en sus, à la production nationale, au taux d'inflation et la situation financière du pays dans son ensemble.
    C'est dire combien l'opération des augmentations s'annonce difficile, tant qu'il n'y a pas un redémarrage effectif de la machine économique dans un meilleur délai.
    L'immobilisme dû à l'éveil du Hirak en 2019, qui a duré plus d'une année, suivi de la pandémie qui a mis les économies du monde à terre, depuis près de deux années, marquées par un ralentissement de la production tous secteurs confondus, mais on n'est pas encore sorti de l'imbroglio parce que les méfaits de la Covid-9 ne semblent pas ralentir, malgré les opérations de vaccination très avancées.



    Il faut garder cependant, espoir pour que tout revienne à l'ordre dans les mois qui suivront et que l'histoire reprenne son cours vers un monde plus serein et plus productif. L'an 2020 du nouveau millénaire aura été le début d'une pandémie qui a tué plus de 5 millions de personnes et mis l'économie mondiale à terre, dans une crise jamais égalée, exception faite des laboratoires pharmaceutiques qui ont connu leur ère de gloire.


    Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.

  • #2
    La belle entourloupe, on augment les prix par 100% et on vous augmente le salaire par 6%

    Commentaire


    • #3
      Il faut garder cependant, espoir pour que tout revienne à l'ordre dans les mois qui suivront
      ce que ca peut être cons ces journaleux.
      Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

      Commentaire


      • #4
        Pendant ce temps on importe à tour de bras des joujous russes et chinois à coup de milliards de dollars!
        "La chose la plus importante qu'on doit emporter au combat, c'est la raison d'y aller."

        Commentaire


        • #5
          Jai peur quant cas de guerre, et avec tous ces joujoux, nous nous retrouvons a nu, comme face au covid, les feux de foret, l'oxygène, l'eau, en tant de paix on n'a pas pu gérer de simples choses, alors en tant de guerre ils peuvent commencer a tirés on oubliant de charger leurs arsenaux, ou de laisser mourir l'armée par manque de logistique ,ils ne pensent qu'a la logistique de leurs intérêts.

          Commentaire

          Chargement...
          X