Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le Département d’Etat réagit aux appels à sanctionner l’Algérie

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Finalement il ne se passera rien
    Rabat a ainsi perdu de grosses sommes d'argent en payant les sénateurs us

    Laisser un commentaire:


  • ben boulaid
    a répondu
    A partir de janvier 1992 et l’arrêt du processus électoral en Algérie, l’ensemble des pays occidentaux ont imposé un embargo sur les ventes d’armes, l’union soviétique n’existait plus et la Russie naissante vivait une crise majeure, ce qui a fait que la première moitié des années 90 à privée totalement l’armée algérienne d’armes et de munitions, il aura donc fallu beaucoup d’ingéniosité pour faire face au terrorisme.
    Première mesure, concentrer les moyens aériens autour des zones touchées par le terrorisme.incorporer des officier de liaison des forces aériennes à l’intérieur des groupes de combats, afin de faire la liaison, guider les frappes, assurer les évacuations sanitaires ou l’approvisionnement. Véritables tours de contrôle humaines, les OLFA ont joué un rôle important dans la lutte anti terroriste.

    ayoub7 a junte a choisi sciemment d'etre seule durant la décennie noire, elle n'a demandé l'aide de personne d'ailleurs, parce que la junte adore jouer la victime. Et la decennie noire n'est pas une mauvaise affaire pour la clique de Nezzar à la base.

    Laisser un commentaire:


  • Tizwel
    a répondu
    Le Département d’Etat réagit aux appels à sanctionner l’Algérie
    par Anass Machloukh
    très maladroite cette preuve que le maroc est partie prenante de cette incitation à la haine contre son voisin.. tout en lui tendant la main dans un double discours qui frise la schizophrénie d'un pays désoeuvré

    Laisser un commentaire:


  • galaxy
    a répondu
    Nous Algériens ont a écrit a dieu pour qu'il vous coupe l'eau ​​​ visiblement pris en considération il doit vraiment vous trouvez de mauvaise gens.

    Laisser un commentaire:


  • elbieroi
    a répondu
    Oui elle était seule.... C'était un match de type elle contre elle-même
    On ne parle pas de choses dont on n’a aucune connaissance,

    les terro entaient supportés par tout un ensemble de services de renseignements de pays étrangers, ceux qui ont été démasqués "publiquement" sont les français, les saoudiens, les iraniens et les marocains. Il y avait ceux qui supportaient directement les tangos en fournissant argent, armes et tout autre support, et ceux qui les supportaient indirectement en imposant à l’Algérie un embargo non-déclaré. Personne n’a voulu vendre des armes à l’Algérie, les US ont refusé de vendre des drones et même de vendre des équipements de vison nocturne, même chose pour la France, les russes n’étaient pas dans le meilleur de leur forme a cette époque.

    Pour le Maroc, votre roi avait déclarait "l’Algérie peut être utilisée comme un excellent laboratoire de l’islamisme", il laissait transiter les armes qui venait de France à traverser son pays et hébergeait les terro algériens, lorsque Nezzar était parti lui demander de lui remettre Layadda, votre roi ridicule comme il 'l'etait avait essayé de négocier Layaddda contre le Sahra Occidental.

    On était très jeune, mais c’est des moments qu’on a vécu, ce n’est pas de l’histoire, personne ne peut venir nous raconter quoi que ce soit.

    Laisser un commentaire:


  • Maurice_94
    a répondu
    Oui elle était seule.... C'était un match de type elle contre elle meme.

    Pour une fois ce n'etait pas un énième occupant etranger, juste son armée et ses services secrets qui massacrent les ikhwanis et leur soutien populaire.

    Laisser un commentaire:


  • voldemor
    a répondu
    les américains et d autres pays n ont jamais voulu vendré d armes à l algerie pendant qu'elle combattait le terrorisme l un des seul pays à fournir des armes ont était les russes l algerie ne l oublira jamais c est facile de critiquer mais l algerie était bien seul durant la décennie noire

    Laisser un commentaire:


  • ben boulaid
    a répondu
    Dans leur correspondance, qui date du 29 septembre, les vingt-sept membres du Congrès ont fait part à Antony Blinken de l’appétence de l’Algérie pour les armes de fabrication russe. Les signataires de la lettre ont fait part de leur inquiétude du fait que l'Algérie ait tellement multiplié les achats d'armes russes qu'elle en est devenu le 3ème importateur à l'échelon international avec un total de 7 milliards de dollars. "L'Algérie a accepté d'acquérir des avions de chasse développés, tels que le Sukhoi 57, que la Russie refuse de vendre à aucun autre pays jusqu'à présent", ont-ils argué.

    par Anass Machloukh

    Laisser un commentaire:


  • ben boulaid
    a répondu
    ANASS MACHLOUKH Etudiant chercheur en relations internationales, Rabat

    Laisser un commentaire:


  • ben boulaid
    a répondu
    Et alors ???

    Laisser un commentaire:


  • Le Département d’Etat réagit aux appels à sanctionner l’Algérie

    Le Département d’Etat américain a réagi aux correspondances adressées par des membres du Congrès à Antony Blinken pour l’exhorter à imposer des sanctions contre l’Algérie, dont la coopération militaire avec Moscou est perçue comme un soutien à son offensive en Ukraine. Détails.

    L’Administration américaine a pris acte des appels de plus en plus nombreux de parlementaires américains à sanctionner l’Algérie vu sa proximité avec la Russie et l'essor de leur coopération militaire. L'engouement d’Alger pour l’armement russe est perçu par plusieurs membres du Congrès comme un soutien à l’offensive de Moscou en Ukraine. Ceci a poussé le sénateur républicain Marco Rubio et 27 membres du Congrès à envoyer deux correspondances au Secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, dans lesquelles ils ont appelé à des sanctions contre le régime algérien.

    Lors du point de presse quotidien, le Porte-Parole adjoint du Département d’Etat, Vedant Patel, a été interrogé sur cette lettre collective. Bien qu’il ait choisi de jouer la prudence, il n’a pas manqué de condamner tout pays qui soutient la Russie. “ Nous n’avons aucun commentaire à faire sur la lettre dont vous faites allusion, mais en somme, tout pays qui continuerait à soutenir la Russie en ce qui concerne son conflit en Ukraine en ce moment, son injustice et sa violation illégale de l’intégrité territoriale et de la souveraineté de l’Ukraine, serait profondément problématique. Mais je n’ai aucune action à prévoir", a-t-il rétorqué, en restant ainsi en phase avec une déclaration précédente du Secrétaire d’Etat lui-même. Dans une publication sur Twitter, ce dernier avait dit textuellement :“nous continuerons d'imposer des coûts à toute personne qui apporte un soutien politique ou économique à cette imposture”.

    Dans leur correspondance, qui date du 29 septembre, les vingt-sept membres du Congrès ont fait part à Antony Blinken de l’appétence de l’Algérie pour les armes de fabrication russe. Les signataires de la lettre ont fait part de leur inquiétude du fait que l'Algérie ait tellement multiplié les achats d'armes russes qu'elle en est devenu le 3ème importateur à l'échelon international avec un total de 7 milliards de dollars. "L'Algérie a accepté d'acquérir des avions de chasse développés, tels que le Sukhoi 57, que la Russie refuse de vendre à aucun autre pays jusqu'à présent", ont-ils argué.

    par Anass Machloukh


    le tweet
Chargement...
X