Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ça paie bien de trahir l’Algérie ?

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Ça paie bien de trahir l’Algérie ?

    Ils pleurnichent devant leurs caméras tout en comptant le nombre de vues sur YouTube et l’argent qui arrive sur PayPal, ils accusent, ils persifflent, ils invectivent, ils vitupèrent, ils éructent, ils mentent. Ils ont recours à toutes les bassesses pour dénigrer l’Armée algérienne et les services de renseignement. Pour ces énergumènes, la fin justifie les moyens, et ils nous offrent des scènes grand-guignolesques en se couvrant de ridicule comme des Tartuffes gonflés d’une importance illusoire, laquelle n’existe que dans leur bouffissure spécieuse. Au fait, quel est le salaire de la trahison ? Quel est votre prix, Messieurs les traîtres qui attaquez des patriotes qui ont servi la nation avec dévouement et courage ?

    Quand un don Quichotte s’entête jusqu’au grotesque à combattre des moulins à vent, s’enorgueillissant de victoires qui n’ont cours que dans son imaginaire délirant, il néglige le fait que ses insanités proférées avec rage et forfanterie le condamnent à ne jamais revoir l’Algérie, car le sol de notre patrie est tellement pur qu’il ne peut être souillé par les serviteurs et mercenaires des services français, qataris, turcs ou du Makhzen marocain… bref, par des gens qui ont perdu toute notion de dignité et qui se sont rendus indésirables dans notre pays. Ils peuvent s’accrocher à leurs organisations «qui-tue-quistes» et «droits-de-l’hommiste» occidentales, ils ont perdu à jamais le ciel lumineux de l’Algérie et ses parfums qui caressent le front et font vibrer tout notre être. Qu’y a-t-il de plus triste que de perdre ses racines et de troquer un soleil radieux qui fait chanter les couleurs pour le gris et le froid glacial des capitales occidentales qui accueillent avec dégoût ces félons indignes et apatrides ?

    Ces pauvres fous se font le relais de l’agenda sioniste en attaquant les chefs historiques de notre armée, sur commande du Makhzen marocain, et espèrent gagner des batailles dans le virtuel alors qu’ils ont perdu des guerres dans le réel. Le démantèlement de l’Armée algérienne a toujours été un but à atteindre pour tous ces vendeurs de mirages, ces commerçants du vent, ces don Quichotte et Sancho Pança égarés dans leurs chimères et tout juste bons à expulser des flatulences et des rots derrière leurs ordis crasseux. Après des années de gesticulations et de logorrhées sans aucun sens, ils n’ont rien pu changer à part leur veste et leur pantalon en s’offrant à tous les services qui veulent l’éclatement et la ruine de l’Algérie et de sa colonne vertébrale l’ANP, notre glorieuse armée qui dérange tous les cercles occultes qui rêvent de piller nos richesses, armée issue du peuple qui protège notre Etat national des assauts impérialistes brutaux. Le mot loyauté n’existe pas dans le lexique de ces traîtres qui se sont vendus à l’empire qui les utilise comme des mouchoirs jetables. Et c’est bien là leur destin, ils finiront à la poubelle.

    Comble de l’idiotie, ces charlatans se transforment tantôt en diseuses de bonne aventure, tantôt en croque-morts ou encore en chroniqueurs funèbres. Cette pythonisse aurait-elle passé un contrat avec le Créateur ? Que nenni. L’annonce de cet ignoble individu devait sans doute être une démarche incantatoire dans l’espoir de voir se réaliser son rêve le plus cher. Sa réjouissance a fait long feu. Il ne reste que les grigris et les danses autour du feu à ces guignols minables dont la haine est si grande qu’ils en arrivent à souhaiter la mort de quelqu’un. Nous mourrons tous un jour, mais à l’heure du dernier soupir, où chacun, paraît-il, voit défiler sa vie, dans quelles affres partiront ces parias, ces crève-misère qui vendraient père et mère pour quelques euros ? Qu’ils méditent donc là-dessus et qu’ils consultent un bon psychothérapeute pour qu’il leur remette les idées en place.

    Il faut dire qu’ils n’ont rien à se mettre sous la dent, les marécages dans lesquels ils ont vécu se sont asséchés et il ne leur reste que les larmes pour pleurer. Ces maudits et autres opposants de pacotille ont toujours rêvé d’une Algérie disloquée et en miettes pour pouvoir rentrer au pays sur un char de l’OTAN, mais le «régime» qu’ils haïssent tant ne tombe pas… Alors ils se transforment tous en des Che Guevara du clavier, espérant rallier des troupes au sein du peuple algérien qui en a vus tellement de ces charognards déguisés en prêcheurs faussement patriotes, qu’il ne leur prête qu’une oreille distraite et vaque à ses occupations.

    Expliquez-nous donc ce que vous êtes : des partis politiques ? des opposants ? Dans toute l’histoire de l’humanité, on a beau chercher, on n’a jamais trouvé l’équivalent d’un Zarbout ou d’un Arboud… tous des danseuses du ventre du Makhzen et des toutous soumis à l’agenda sioniste. Ce que l’on sait de vous, c’est que vous avez tous trempé dans des affaires plus que douteuses en Algérie. Pauvres de vous, misérables énergumènes sans honneur et sans gloire, hakalkoum dabra et vous continuez à offrir votre f… à vos agents traitants comme les catins que vous êtes, empochant l’aumône qu’ils vous versent pour poursuivre votre activisme de quincaillerie. Vous traînez des batteries de casseroles derrière vous et vous voudriez diriger l’Algérie avec vos commérages de concierges de hammam, vos rodomontades de bravaches ? Rendez plutôt l’argent que vous avez volé en Algérie. Quand on pense que vous vous cachez derrière les «droits de l’homme» en Occident en prenant des mines de vierges effarouchées alors que vous avez côtoyé les pires crapules de la planète, allant des terroristes djihadistes violeurs et assassins aux mafieux et affairistes corrompus, on se demande comment une telle engeance a pu émerger dans notre si belle Algérie.

    Vous vivrez et vous mourrez dans l’infamie et l’indignité, loin de votre patrie que vous avez désavouée et qui ne veut plus de vous. Vous périrez dans un caniveau de Paris, de Londres, de Genève, de Bruxelles ou d’ailleurs, comme des chiens errants, sans même trouver un petit coin de terre algérienne pour recouvrir vos carcasses pourries, car plus rien désormais ne vous lie à cette belle Algérie que vous avez trahie par vénalité. Assumez vos actes de félonie et disparaissez à jamais dans les cloaques des capitales occidentales que vous chérissez tellement et oubliez ce beau pays qu’est l’Algérie. Celle-ci se portera très bien sans vous et vos propos orduriers. Disparaissez, bande de traîtres, et laissez-nous admirer la variété infinie de paysages de notre magnifique pays qui a été libéré par des braves au prix de sacrifices immenses, ces braves dont vous avez renié le martyre et qui nous ont donné ce paradis sur terre auquel seules les âmes propres et pures peuvent avoir accès. Et de ce rocher, je contemple le paysage qui s’offre à mes yeux éblouis, je goutte le vent salé qui vient de la mer et je remercie ceux qui nous ont transmis ce beau et grand pays à l’histoire millénaire, cette terre bénie de mes ancêtres où vous n’avez plus votre place.

    La différence entre les traîtres et les patriotes est très simple : nous sommes votre négation, votre antithèse. Tout nous oppose et nous vous combattrons toujours.

    Par Mohsen Abdelmoumen

  • #2
    Une contribution de Mohsen Abdelmoumen – Ils pleurnichent devant leurs caméras tout en comptant le nombre de vues sur YouTube et l’argent qui arrive sur PayPal, ils accusent, ils persifflent, ils invectivent, ils vitupèrent, ils éructent, ils mentent. Ils ont recours à toutes les bassesses pour dénigrer l’Armée algérienne et les services de renseignement. Pour ces énergumènes, la fin justifie les moyens, et ils nous offrent des scènes grand-guignolesques en se couvrant de ridicule comme des Tartuffes gonflés d’une importance illusoire, laquelle n’existe que dans leur bouffissure spécieuse. Au fait, quel est le salaire de la trahison ? Quel est votre prix, Messieurs les traîtres qui attaquez des patriotes qui ont servi la nation avec dévouement et courage ?
    Tu as raison, Mohcene, ces raclures se vendent telles prostituées pour dénigrer et souvent mentir...

    Mais toi, tu fais à peu près la même chose, tu te vends pour gagner les faveurs des généraux qu'eux, ils insultent..
    Tu n'as de cesse de défendre un régime mafieux alors que tous les Algériens ou presque honnissent ce régime et ont marre de vivre sous les bottes d'une junte militaire mafieuse. Des millions l'ont crié dans le rues, réclamant un régime civil et non militaire.
    Ceux que tu traites, avec raison, de vendus, font exactement comme toi, mais à l'envers.

    Commentaire


    • #3
      Le fasciste mafieux Tebboune et ses acolytes du cartel ANP/FLN ont littéralement dilapidé l'Algérie et l'ont transformé en une dictature mafieuse parmi les plus corrompues au monde et un bastion du terrorisme djihadiste qui dure depuis plus de 30 ans et qui a fait des centaines de milliers de victimes, ont encore l'audace de donner des leçons de patriotisme aux Algériens et d'accuser tout Algérien qui les critique d'être un traître? La décadence morale des fascistes mafieux du cartel ANP/FLN n'a littéralement pas de limites.

      Le fasciste corrompu Mohsen Abdelmoumen a la même idéologie fasciste que le sinistre ex ministre fasciste de l'intérieur Salah Eddine Damoune qui avait traité les Algériens anti-régime de tous les noms d'oiseaux (voir vidéo).

      Le mafieux fasciste Tebboune et ses acolytes du cartel ANP/FLN font exactement la même chose que sous le régime du mafieux Bouteflika : Tout Algérien opposé au régime corrompu du cartel ANP/FLN sera systématiquement accusé d'être un agent du Maroc, d'Israel, de la France...etc.

      Les mafieux du cartel ANP/FLN sont si enragés dans leur fascisme qu'ils n'avaient même pas épargné le défunt Lakhdar Bouregaa qui avait été diffamé et cruellement emprisonné pendant 6 mois à l'âge de 86 ans et en étant malade pour le motif fasciste de "atteinte au moral de l'ANP".

      Commentaire


      • #4
        Qu'a t'elle gagné la nouvelle génération algérienne de la désertification de la scène politique et ou va l'Algérie .
        le régime a remplacé l'opposition politique par des charlatan Youtubeurs et pseudo journalistes qui profite de cette situation surement se n'est pas le peuple algérien
        Dernière modification par katiaret, 09 octobre 2022, 08h32.
        dz(0000/1111)dz

        Commentaire

        Chargement...
        X