Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Contrat FAF/Adidas : Un mastodonte algérien brouille les bandes !

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Contrat FAF/Adidas : Un mastodonte algérien brouille les bandes !

    09.10.2022
    La Fédération algérienne de football (FAF) et Adidas devaient prolonger leur collaboration en septembre dernier. Toutefois, un candidat algérien est entré sur la ligne pour brouiller les bandes. Il s’agit du mastodonte Play Mode Group (PMG) qui est un distributeur officiel de plusieurs marques internationales sur le marché algérien. De ce fait, si les négociations aboutissent, l’une d’elles sera l’équipementier des Verts à partir de janvier prochain. Et il pourrait s’agir d’un très gros poisson.

    La FAF informait du lancement d’un avis d’appel d’offres « national et international ouvert à la concurrence pour le choix d’un équipementier pour la fourniture d’équipements sportifs (vêtements et accessoires) pour ses Équipes nationales et ses membres ». Et, avec du recul, on comprend que le mot « national » n’avait rien d’anodin.

    6 marques éventuelles : Nike en pole position ?

    Avant-hier, vendredi, Djahid Zefizef, président de l’instance fédérale, révélait qu’“on va signer un contrat avec un grand équipementier ce mois-ci”. Quelques mois auparavant, Charaf-Eddine Amara, son prédécesseur aux commandes « fafiennes », s’asseyait sur une offre de prolongation très intéressante (un contrat de 3.5 millions d’euros est évoqué) d’Adidas en mars dernier.

    Ainsi, l’ex boss de la FAF espérait faire monter les enchères. D’autant plus qu’une qualification en Coupe du Monde 2022 se profilait. Au final, pas de prolongation du bail avec la firme allemande et point de présence de l’EN au Mondial qatari. Une double mauvaise affaire.

    La structure fédérale est en pourparlers (très) avancés avec Play Mode Group (PMG). Ce dernier est un « distributeur officiel et souvent exclusif en Algérie de grandes marques internationales d’équipement de sport et de prêt-à-porter ». Parmi elles, on retrouve: Nike, Puma, New Balance (Ex sponsor de Liverpool), Emporio Armani (équipementier de Naples SSC) et Reebok ainsi qu’Umbro qui ne sont plus trop présents sur le circuit foot.

    Multiples points de ventes dans plusieurs wilayas

    Le prochain sponsor de l’EN se trouve donc parmi ces « brands ». PMG sera un intermédiaire officiel entre la maison mère et la FAF. Le géant algérien, fondé en 2006 et qui s’étend sur tout le Maghreb à travers un puissant réseau, présente deux sacrés avantages. Le premier est qu’il dispose de plusieurs magasins qui lui permettent de commercialiser officiellement les maillots et les autres produits. En effet, ses nombreux « stores » se trouvent dans plusieurs régions du pays. On citera Alger, Blida, El-Eulma, Mostaganem, et Oran.

    Quant au second atout, c’est la capacité d’alimenter les stocks d’une manière continuelle avec une disponibilité d’articles plus constante sur le territoire algérien. Solidement ancré en Algérie, PMG a même développé sa propre marque de produits textile. Elle sous-traite auprès du complexe
    TAYAL, S.P.A L'Algérienne, une méga usine à Relizane, dans l’Ouest algérien.



  • #2
    présente deux sacrés avantages.
    c'est surtout que l'avantage premier ,c'est le piston solide qu'il doit avoir au niveau des hautes sphères politiques et footballistiques ..
    pourquoi passer par un intermédiaire ...même Algérien .
    ارحم من في الارض يرحمك من في السماء
    On se fatigue de voir la bêtise triompher sans combat.(Albert Camus)

    Commentaire


    • #3
      Logiquement , une grande équipe doit être stable côté équipementier , elle ne doit pas changer à tout bout de champs
      Il ne faut pas de tout pour faire un monde. Il faut du bonheur et rien d'autre.
      (Paul Eluard)

      Commentaire

      Chargement...
      X