Annonce

Réduire
Aucune annonce.

L'Algérie prend la présidence tournante du Sommet arabe

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • L'Algérie prend la présidence tournante du Sommet arabe

    23.10.2022

    L’Algérie a pris la présidence tournante du Sommet arabe lors de la réunion préparatoire du Conseil de la Ligue des Etats arabes au niveau des délégués permanents et des hauts responsables, dont les travaux ont débuté ce mercredi au Centre international des conférence (CIC) Abdelatif Rehal à Alger.

    L’ambassadeur Nadir Larbaoui, représentant permanent de l’Algérie auprès des Nations unies, a pris la présidence du 31e session du Sommet arabe, succédant ainsi à l’ambassadeur Mohamed Ben Youcef, délégué permanant de la Tunisie auprès de la Ligue des Etats arabes, dont le pays a assuré la 30e session du Sommet arabe.

    Dans son allocution liminaire, le délégué tunisien s’est dit « pleinement confiant » quant à « la poursuite par l’Algérie, de concert avec les autres pays arabes, des efforts visant à assurer l’unité des rangs à l’égard de la première cause arabe en vue de faire cesser les souffrances du peuple palestinien et de mettre fin aux politiques d’agression des autorités d’occupation ».

    « Nous remercions et nous félicitons l’Algérie et nous nous félicitons pour ses efforts généreux et son succès dans le rassemblement des frères palestiniens »‘, a-t-il dit. « Les foyers de tension dans notre région arabe et la persistance des conflits armés sont source d’inquiétude. Ils nous imposent à tous de conjuguer nos efforts pour régler les crises et trouver des solutions politiques aux conflits et aux divisions à l’intérieur de certains de nos pays, en vue de réaliser la sécurité et de renforcer les facteurs de stabilité dans nos pays et nos sociétés et de les protéger des interventions étrangères », a soutenu délégué tunisien. M. Larbaoui a salué, de son côté, les efforts consentis par la République tunisienne lors de la présidence de la précédente session du Sommet arabe. Souhaitant à nouveau la bienvenue aux hôtes de l’Algérie dans leur deuxième pays, il a rappelé que cette réunion se tient alors que « nous nous apprêtons à célébrer le 68e anniversaire du déclenchement de la Glorieuse Révolution de libération, un date chère à tous les citoyens arabes », a-t-il dit.

    Evoquant le Sommet arabe, il a formulé le souhait qu’il soit « un sommet consensuel reposant sur les constantes communes et traduisant les aspirations de nos peuples à davantage de solidarité, de cohésion et d’intégration ».

    « Un sommet qui puisse tirer les enseignements du passé, relever collectivement les défis du présent et envisager l’avenir avec une vision stratégique globale afin de renforcer la sécurité et la stabilité, à travers l’établissement des ponts de la coopération constructive et positive avec notre monde islamique et africain », a-t-il poursuivi. M. Larbaoui a insisté, par ailleurs, sur l’impérative adoption d’une « approche renouvelée en vue d’examiner notre ordre du jour, riche en questions politiques, une approche efficace et positive qui nous permette, collectivement et de manière consensuelle, de traiter ces questions et soumettre des projets de décisions et des recommandations pertinentes, pratiques et constructives aux ministres des Affaires étrangères lors de leur réunion préparatoire au Sommet arabe ».

    Les travaux du Conseil de la Ligue des Etats arabes au niveau des délégués permanents et des hauts responsables en prévision de la réunion des ministres des Affaires étrangères préparatoire à la 31e session du Sommet arabe prévu à Alger, les 1er et 2 novembre prochain, ont débuté ce mercredi. Le projet de l’ordre du jour des travaux du Conseil de la Ligue des Etats arabes au niveau du Sommet, devra être adopté lors de cette réunion. Jeudi, les hauts responsables du Conseil économique et social tiendront une réunion préparatoire au Conseil de la Ligue des Etats arabes au niveau du Sommet. La journée du vendredi sera consacrée à la réunion du Conseil économique et social au niveau ministériel, suivie les 29 et 30 du même mois, de la réunion des ministres des affaires étrangères.





  • #2
    « la poursuite par l’Algérie, de concert avec les autres pays arabes, des efforts visant à assurer l’unité des rangs à l’égard de la première cause arabe en vue de faire cesser les souffrances du peuple palestinien et de mettre fin aux politiques d’agression des autorités d’occupation ».
    Voilà pourquoi certains dirigent arabes, ont reçu l'ordre coucher pas bouger de la part de leur maitre sioniste.
    Bien dresser et obéissant.

    Commentaire


    • #3
      A défaut de présence des chefs d’États arabes ou dits arabes qui se sont tous défaussée ou presque, et bien le sommet va se tenir avec les représentants Palestiniens, quittent à leurs remplir une fois de plus les poches de biftons...

      L'important est d'en finir avec ce sommet l'A3rrbouba el khortie tellement galvaudé, à vous donnez la nausée.

      Commentaire


      • #4
        Des milliards de dinars de gaspillage inutile ; franchement c'est haram ! Avec tout cet argent du peuple, on pourrait construire des logements !
        « Même si vous mettiez le soleil dans ma main droite et la lune dans ma main gauche je n'abandonnerais jamais ma mission". Prophète Mohammed (sws). Algérie unie et indivisible.

        Commentaire

        Chargement...
        X