Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Élection présidentielle : Le FLN appelle le Président Tebboune à briguer un second mandat

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Élection présidentielle : Le FLN appelle le Président Tebboune à briguer un second mandat





    Élection présidentielle : Le FLN appelle le Président Tebboune à briguer un second mandat

    Le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), Abdelkrim Benmbarak, a appelé le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, à se présenter pour un second mandat.
    Dans son discours à l’occasion de l’ouverture de la troisième session du Comité central du Front de libération nationale (FLN), tenue à l’École d’Hôtellerie et de Restauration d’Alger.
    Abdelkrim Benmoubarak a déclaré à l’assistance qu’«en votre nom à tous, et au vu des résultats positifs obtenus à plusieurs niveaux, nous appelons le président de la République à se présenter à un second mandat ».
    Abdelkrim Benmubarak a ajouté avoir déclaré lors de ses rencontres avec les militants que « notre soutien au président de la République Abdelmadjid Tebboune dépasse le concept de loyauté, il est issu de notre engagement et valorisation des résultats réalisés, dans le cadre de poursuivre les réformes ».

    « Aujourd’hui, nous sommes une seule famille politique avec un seul objectif, celui de servir l’Algérie nouvelle, bien que certains aient parié sur l’échec, mais notre parti est sorti la tête haute » a poursuivi Abcdelkrim Benmbarak dans son discours.

    « Ce rassemblement est un message fort qui confirme la justesse de la vision que nous avons adoptée en termes d’efficacité et de liaison entre les militants, et notre objectif à travers les changements opérés au sein du parti n’est pas de distribuer les postes mais de redynamiser les structures », a-t-il relevé.

    A cette occasion, il a réitéré que le FLN « était et est toujours la première force politique du pays du fait que ses valeurs s’imprègnent des valeurs de la Révolution de libération ».
    En ce qui concerne la Coalition des partis majoritaires en Algérie, Abdelkrim Benmubarak réaffirme que « le FLN est ouvert à toutes les propositions ».


    S.R.


  • #2
    on a connu ca avec Boutoz...
    On suppliait le président sortant, indispensable au pays, de daigner rester encore. Celui-ci finit toujours par se sacrifier et accepter.

    Commentaire


    • #3
      Toujours les mêmes pratiques ...c'est écoeurant !
      Tebboune n'avait qu'à déposer sa canditature sans besoin de tout ce tintamarre.
      La guerre c'est le massacre entre gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent mais qui ne se massacrent pas.

      Commentaire


      • #4
        on a connu ca avec Boutoz...
        On suppliait le président sortant, indispensable au pays, de daigner rester encore. Celui-ci finit toujours par se sacrifier et accepter.
        oui

        Commentaire


        • #5
          Toujours les mêmes pratiques ...c'est écoeurant !
          La solution de facilité, il est plus facile d’être un wagon que d’être une locomotive.
          Il n y a pas de partis politiques en Algérie, il y a des personnes qui cherchent des positions au sein de l’état qui utilisent des partis politiques pour y arriver. Tu as déjà vu des partis politiques actifs à travers le territoire national en dehors des périodes des élections ? Ou même sur YouTube ? Rien le néon.

          Commentaire

          Chargement...
          X