http://www.lemonde.fr/web/dh/0,14-0@...2802629,0.html

La justice de Machhad a interdit aux cinémas la diffusion du "Lézard", histoire irrévérencieuse de la conversion d'un voleur multirécidiviste sous les habits d'un mollah, qui se déroule dans cette ville sainte du nord-est de l'Iran, ont indiqué les autorités culturelles.
Selon Javad Jafari, un responsable du bureau local du ministère de la Culture et de l'Orientation islamique, c'est un des tribunaux de la ville qui a interdit aux salles de montrer "Le Lézard".La police a retiré toutes les affiches annonçant le film au fronton des cinémas, et a saisi les bandes, a rapporté l'agence officielle Irna, citant une source dans l'un des plus grands complexes de la cité. Les policiers ont aussi emmené le directeur de cette salle pour l'interroger."Je suis cette affaire pour essayer d'obtenir la levée de cette interdiction", a assuré Javad Jafari.

Le "Lézard" a froissé certaines sensibilités islamistes. Sa sortie mercredi avec un mois de retard, le temps de laisser passer les mois sacrés de moharam et safar, a cependant rencontré le succès populaire escompté. Selon Irna, le film suit sa carrière normalement dans les grandes villes de Téhéran, Chiraz (sud-ouest) et Kerman (sud-est).

Le long métrage de Kamal Tabrizi, vainqueur du prix du public lors du festival international de film de Téhéran en février, met en scène Marmoulak (le lézard), alias Reza, voleur impénitent arrêté une fois de trop au cours d'un braquage et condamné à la prison à perpétuité.Il profite d'un séjour à l'infirmerie de la prison pour subtiliser à un religieux son turban et sa tunique, sous lesquels il s'évade et dont il découvre vite les avantages, au point de ne plus les quitter.

C'est à Machhad qu'il choisit de disparaître en se fondant parmi les nombreux mollahs de cette cité, le plus grand lieu de pèlerinage d'Iran sur la tombe de Reza, huitième des 12 imams chiites et descendant direct du Prophète.Là, il prêche la bonne parole dans les prisons et dirige même la prière collective du vendredi à la demande des habitants admiratifs, gagnés par sa bonté et sa simplicité.Un peu contre son gré, Marmoulak devient un homme respecté et respectueux des préceptes religieux.Sans rien avoir du brûlot, un tel scénario n'est pas fait pour plaire aux musulmans les plus sourcilleux, dans un pays où l'on ne touche pas impunément à l'image du religieux et où l'on continue à amputer les voleurs en vertu de la loi islamique.

------------------------------------------------------------------------------------------
Y' a certains pays muslmans ou les imams ou sheikhs beneficient d'une aura exceptionnelle on les mets au dessus des autres !!!





--------------------

Every morning in Africa, a gazelle wakes up. It knows that it must outrun the fastest lion or it will be killed.

Every morning in Africa, a lion wakes up.It knows that it must out run the slowest gazelle or it will starve.

It does not matter whether you are a lion or gazelle.

When the sun comes up you better be running.