hé bien... j'apprends ( en retards ) la mort de l'un des plus grands mangaka de tous les temps...

le monde :

Mangas : Kentaro Miura, le créateur de « Berserk », est mort à 54 ans


Le dessinateur, qui a su captiver ses lecteurs pendant plus de trente ans avec son chef-d’œuvre de dark fantasy, est mort le 6 mai 2021. Il emporte avec lui le dénouement d’une histoire sombre et magistrale.

Le mangaka Kentaro Miura, connu pour être l’auteur de la série Berserk, est mort le 6 mai 2021. Il avait 54 ans. L’annonce de sa mort a été faite jeudi 20 mai par l’équipe du magazine Young Animal, dans lequel il publiait sa série majeure de dark fantasy depuis 1989.

Pour son travail, Kentaro Miura avait été distingué en 2002 dans la catégorie prix d’excellence du prestigieux Prix culturel japonais Osamu Tezuka, un autre grand maître du manga. Fils d’un dessinateur de story-board publicitaires et d’une professeure d’arts plastiques, Kentaro Miura, né en 1966, griffonne ses premières créations en maternelle avant de se lancer dans son premier manga, Miuranger, à l’école primaire. Il publie sa première œuvre, le one-shot Furatabi, en 1985, dans la revue Weekly Shonen Magazine.

Trois ans plus tard, une première version de Berserk apparaît dans les pages dans le Monthly Comicomi. Depuis octobre 1989, le titre s’est écoulé à plus de 50 millions d’exemplaires dans une quinzaine de pays, dont la France et les Etats-Unis.

Ancré dans un univers dit « dark fantasy », à l’ambiance sombre et apocalyptique, Berserk raconte l’histoire de Guts, un guerrier solitaire traqué par des forces obscures qui cherche à se venger de son ancien maître et compagnon d’armes. Cette œuvre publiée en France chez Glénat était réputée pour le rythme de sa publication marqué par de longues pauses. Même si le titre était toujours en cours, il avait aussi fait l’objet de nombreuses adaptations en série animée, roman, film d’animation ou encore en jeux vidéo.

Un titre inachevé


En trente ans, Berserk est devenu un titre incontournable pour plusieurs générations de lecteurs qui attendaient avec impatience chaque nouvelle page de son récit. Kentaro Miura a créé un monde d’une noirceur et d’une profondeur inédites dans la culture populaire au Japon. Avec sa violence graphique et son dessin très détaillé, l’univers d’heroic fantasy imaginé par Kentaro Miura prend littéralement forme sous nos yeux grâce à un trait résolument réaliste.

En 2019, il expliquait à son éditeur français Glénat avoir peur de pas pouvoir terminer sa série avant de mourir. « A l’époque où j’ai commencé la série, je m’occupais moins de sa fin que de raconter une histoire qui, de toute façon, se terminerait tôt ou tard, expliquait l’auteur. Mais aujourd’hui, j’ai pris conscience que la vie n’est pas éternelle, c’est en prenant soin de ma santé que je tente de boucler la série. » Le dernier tome de Berserk (le chapitre 363, appelé Chōen) a été publié le 22 janvier 2021.
.... a tribute ...