Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Kamel Daoud reçoit le prix des cinq continents de la francophonie

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Kamel Daoud reçoit le prix des cinq continents de la francophonie

    C’est l’année de notre confrère et auteur, Kamel Daoud ? Quelques jours après avoir reçu le Prix François- Mauriac décerné par l’Académie française, il vient d’être l’heureux récipiendaire de la 13ème édition du Prix des cinq continents de la Francophonie pour son roman Meursault, contre-enquête.


    Le jury du Prix des cinq continents de la Francophonie, réuni le 26 septembre au siège de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) à Paris, a désigné Kamel Daoud pour son roman « Meursault, contre-enquête », paru chez Actes Sud, en, France et Barzakh,, en Algérie. La cérémonie de remise de cette distinction aura lieu le 28 novembre prochain à Dakar (Sénégal), dans le cadre du XVe Sommet de la Francophonie.

    Le jury, présidé par l'écrivain, Prix Nobel de littérature Jean-Marie Gustave Le Clézio (Maurice), a souhaité récompenser « un roman qui interroge nos aveuglements historiques toujours actuels et pose la question de la justice et de la prise en compte de l'altérité une fois apaisée la terreur coloniale ». Le Prix des cinq continents créé par la Francophonie en 2001 permet de mettre en lumière des talents littéraires reflétant l'expression de la diversité culturelle et éditoriale en langue française sur les cinq continents et de les promouvoir sur la scène littéraire internationale.

    Le Prix des cinq continents de la Francophonie est composé d'un jury international prestigieux : Jean-Marie Le Clézio (Maurice) - Président - Lise Bissonnette (Canada-Québec), Ananda Devi (Maurice), Hubert Haddad (Tunisie-France), Monique Ilboudo (Burkina Faso), Paula Jacques (France-Égypte), Vénus Khoury-Ghata (Liban), Pascale Kramer (Suisse), Jean-Marie Gustave Le Clézio (Maurice), René de Obaldia de l'Académie Française (Hong Kong), Lyonel Trouillot (Haïti) et Amal Sewtohul, lauréat du prix 2013, qui siège pour cette session.

    El Watan

  • #2
    Bravo, M. Daoud !
    Félicitations !

    Commentaire


    • #3
      vivement le concourt .....

      bsahtek Kamel !

      Commentaire


      • #4
        Félicitation DAVID , la valeur n'attend point le nombre des années ( dixit le Cid )

        Commentaire


        • #5
          Très belle plume dans la main d'un esprit fin, il le mérite.
          La kitscherie : admire la ou prends la au second degré !

          Commentaire


          • #6
            Félicitations à Kamel Daoud, il mérite amplement ce prix et bien plus .
            Une belle plume au service d'un esprit fin et objectif
            « Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. » Albert EINSTEIN

            Commentaire


            • #7
              Bravo Mr Daoud!
              Persévérez! Persévérez!
              "La chose la plus importante qu'on doit emporter au combat, c'est la raison d'y aller."

              Commentaire

              Chargement...
              X