Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Traditions vestimentaires : Le caftan est algérien !

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Traditions vestimentaires : Le caftan est algérien !

    Contrairement à ce qu’on veut faire accroire outre frontières, le caftan est bel et bien une tenue traditionnelle algérienne, certes originaire d’Asie Mineure.

    Par Kamel Bouslama

    Il fut en effet porté d’abord par les anciens peuples de la Perse antique qui lui donnèrent le nom de «khaftan», puis repris par les tribus turques qui, à leur tour, lui donneront le nom de «biçilmis kaftan».

    Le caftan fut introduit en Algérie par les routes de l’Orient, lors de l’apogée de l’Empire ottoman en l’an 1515. Mais il faut savoir que l’introduction de cette noble tenue dans la tradition vestimentaire de notre pays a d’abord été faite par la gent masculine et bourgeoise ottomane. Les premiers Algériens qui ont porté le caftan étaient pour ainsi dire des hommes de haut rang, affiliés au pouvoir mis en place depuis l’an 1515 et ce, jusqu’à l’année 1830, début de l’occupation française. Au départ, c’était une fine veste en brocard avec des motifs somptueux et parfois même des galons d’or pour les souverains et notables les plus coquets. Toujours est-il qu’au fil du temps, il sera de plus en plus popularisé ; à leur tour, les caïds des tribus algériennes porteront ce vêtement, avec cependant plusieurs touches personnalisées.

    Mais le caftan est aussi et surtout l’un des plus beaux vêtements présents aujourd’hui dans les garde-robes des femmes algériennes citadines ou de haut rang. Car pour leur part, celles-ci ne tarderont pas à lui imprimer des touches féminines locales tout en continuant d’en respecter le patron originel, à savoir cette large étoffe de tissus luxueux en forme de veste longue et ouverte. Ainsi le génie des artisanes algériennes dans les métiers du textile donneront un nouvel aspect au caftan, en lui incorporant des motifs luxueux hérités du faste des anciennes dynasties berbéro-musulmanes. Par la suite, plusieurs types de caftans feront leur apparition dans notre pays, tout en respectant le patron originel de celui évoqué plus haut. A ce titre, il est important de rappeler, que le caftan féminin en Algérie n’était porté que par les femmes citadines uniquement, dont celles des villes d’Alger, Annaba, Bejaia, Blida, Constantine, Miliana, Nedroma ou encore Tlemcen, qui en feront d’ailleurs un composant essentiel dans la garde-robe nuptiale de la mariée.

    Le caftan algérien fut introduit dans le sultanat de Fès en 1832

    Cette noble tenue aura su ainsi charmer non seulement la haute société algérienne, mais aussi celle du sultanat de Fès qui suivait de près les modes importées d’Algérie. Il a fallu en effet attendre le milieu du XIXe siècle pour que le caftan soit popularisé chez les populations du Sultanat de Fès par le biais des immigrations massives de familles algériennes venues chercher refuge dans cette ville pour fuir les persécutions dues à la colonisation française. Pour tout dire cette tenue traditionnelle sera introduite en 1832 dans la capitale du Sultanat de Fès, par les réfugiés algériens de Tlemcen et Mascara dénommés «Ahl Tlemsan» et fuyant l’armée d’occupation française et ses persécutions. Tout cela bien avant que le Maroc ne soit connu comme tel, car autrefois il était partagé en deux sultanats rivaux et indépendants : celui de Fès et celui de Marrakech. Les maîtres artisans de Fès appelleront donc ce caftan algérien «qaftan b’ tarz dziri», littéralement «caftan à la broderie algérienne», comme pour rappeler l’origine de cette somptueuse tenue traditionnelle. Les femmes algériennes feront aussi connaitre le caftan dans plusieurs autres villes et régions du Maroc, plus précisément dans les villes de Tanger, Oujda et surtout Tétouan, fortement marquées alors par la culture algérienne. Selon le professeur, journaliste, écrivain et poète marocain, Driss Bouhlila, cet apport culturel algérien est ainsi redevable aux milliers de familles qui ont fui l’Algérie colonisée en 1832. Aujourd’hui, nombreux sont les couturiers algériens se remettant à faire de nouveaux modèles de caftan, un peu plus modernisé avec de nouvelles matières, mariant ainsi le gout de la femme algérienne à son époque actuelle.

    Les différentes variantes du caftan algérien (Intertitre)

    Présentées sommairement, voici différentes variantes de caftans algériens telles le caftan en brocard, héritage ottoman auquel les femmes algériennes apporteront des motifs floraux très colorés. Ce caftan est garni de soutaches (galon fin et sobre) et de passementerie au fil d’or. Il a la particularité d’avoir des boutonnières des deux côtés, ce qui permet de mettre en valeur le gilet du dessous ; le caftan en velours, héritage ottoman aux influences algériennes notables tant dans les motifs d’ornementation que dans les techniques de broderies employées notamment la «fetla» ou/et le «mejboud». À ce titre, il faut savoir que dans la composition du costume nuptial de la mariée de Tlemcen, pour ne citer que cette variante-là, il y a la «lebset el arftan», tenue classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Le caftan en soie, héritage citadin algérien, ce caftan léger se porte sur un caftan de velours le mettant en évidence par sa transparence. Dans certaines villes du pays on le nomme «dfina» ou «mansouria» ; le caftan en laine fine, réservé aux domestiques des grandes maisons et des palais ou à la classe moyenne algérienne, ce caftan était beaucoup moins noble mais conservé sa fonction première fonction de vêtement.

    Radio M
    "Les vérités qu'on aime le moins à apprendre sont celles que l'on a le plus d'intérêt à savoir" (Proverbe Chinois)

  • #2
    Le caftan marocain (en arabe : قفطان qafṭān, en berbère : ⵇⴰⴼⵜⴰⵏ) est une tenue traditionnelle marocaine. Sous la forme d'une tunique longue, et en général à manches longues, portée avec une ceinture (mdama) qui se déploie sous énormément de styles et de couleurs. Le caftan marocain résulte des savoir-faire des artisans et couturiers (maalem) du pays sous l'influence des cultures arabe, berbère, andalouse et juive.

    C'est la tenue d’apparat par excellence des femmes marocaines lors des cérémonies (mariages, baptêmes, fêtes religieuses). Les stylistes ont démocratisé le caftan traditionnel en l’adaptant aux particularités de notre civilisation du xxie siècle. Le caftan marocain a gagné en popularité après avoir été introduit par de grandes lignes de vêtements, et stylistes, à travers des défilés de mode prestigieux tel que l'Oriental Fashion Show1 durant les Fashions week partout dans le monde. Ainsi que le travail de promotion de magazines marocains comme Femmes du Maroc.

    De nos jours le caftan marocain est très apprécié en dehors des frontières du pays, notamment en Algérie.
    Wiki
    Toutes les fleurs de l'avenir sont dans les semences d'aujourd'hui.

    Commentaire


    • #3
      De nos jours le caftan marocain est très apprécié en dehors des frontières du pays, notamment en Algérie.
      Mandat d'arrêt internationnal lancé contre Chouan
      أصبحنا أمة طاردة للعلماء مطبلة للزعماء

      Commentaire


      • #4
        Mandat d'arrêt internationnal lancé contre Chouan
        Je me rend!!!
        Toutes les fleurs de l'avenir sont dans les semences d'aujourd'hui.

        Commentaire


        • #5
          Le caftan marocain (en arabe : قفطان qafṭān, en berbère : ⵇⴰⴼⵜⴰⵏ) est une tenue traditionnelle marocaine. Sous la forme d'une tunique longue, et en général à manches longues, portée avec une ceinture (mdama) qui se déploie sous énormément de styles et de couleurs. Le caftan marocain résulte des savoir-faire des artisans et couturiers (maalem) du pays sous l'influence des cultures arabe, berbère, andalouse et juive.

          C'est la tenue d’apparat par excellence des femmes marocaines lors des cérémonies (mariages, baptêmes, fêtes religieuses). Les stylistes ont démocratisé le caftan traditionnel en l’adaptant aux particularités de notre civilisation du xxie siècle. Le caftan marocain a gagné en popularité après avoir été introduit par de grandes lignes de vêtements, et stylistes, à travers des défilés de mode prestigieux tel que l'Oriental Fashion Show1 durant les Fashions week partout dans le monde. Ainsi que le travail de promotion de magazines marocains comme Femmes du Maroc.

          De nos jours le caftan marocain est très apprécié en dehors des frontières du pays, notamment en Algérie.
          Wiki
          comme quoi wikipédia est une très mauvais référence. ce wiki estr assurément écrit par un 3ayyach.

          Commentaire


          • #6
            Oubliez wikipedia et internet, êtes vous prêt à passer commande pour le Caftan Marocain? On n'a pas que ça à faire...
            "Tout ce qui te dérange chez les autres, c'est seulement une projection de ce que tu n'as pas résolu en toi-même" - Bouddha

            Commentaire


            • #7
              il faut jsute les laisser, ils finissent toujours par oublier qu'ils mentaient et ils finissent toujours par dire la vérité





              "Tout ce qui te dérange chez les autres, c'est seulement une projection de ce que tu n'as pas résolu en toi-même" - Bouddha

              Commentaire


              • #8
                aprés zellije, voila autour du caftan !

                bientot ils vont dire que Mohamed 6 est en réalité le roi d'Algerie !!

                Commentaire


                • #9
                  tenebre chaque artisanat marocain va être utilisé la durée d'une semaine de propagande afin de faire oublier aux masses les camouflets qui se répètent.

                  Cette fois, le caftan marocain va permettre a la junte de faire oublier la tbahdila du sommet arabe.

                  Le mois prochain ce sera la bataille virtuelle sur l'Argan le temps que la coupe du monde passe...

                  Et ainsi de suite...
                  Dernière modification par ayoub7, 25 octobre 2022, 02h00.
                  "Tout ce qui te dérange chez les autres, c'est seulement une projection de ce que tu n'as pas résolu en toi-même" - Bouddha

                  Commentaire


                  • #10
                    On ne peut pas travestir l’histoire, le caftan est bien d’origine algérienne. Il a été introduit en 1830, dans la ville de Fès capitale du sultanat de Fès, par les réfugiés algériens de Tlemcen et Mascara fuyant le début de la colonisation française

                    Ce n'est pas pour rien que les maîtres artisans de Fès appellent le caftan d'origine algérienne "Qaftan Bel Tarz Dziri", littéralement le "caftan à la broderie algérienne". Ce type de caftan était autrefois porté par les juges de la Régence d'Alger et le reste des hauts fonctionnaires tels que les Aghas et Bachaghas

                    Dernière modification par icosium, 27 octobre 2022, 01h28.
                    "Les vérités qu'on aime le moins à apprendre sont celles que l'on a le plus d'intérêt à savoir" (Proverbe Chinois)

                    Commentaire


                    • #11
                      appropriez vous ce que vous savez faire, pas ce que les autres font et ont fait depuis la nuit des temps....

                      vous avez votre caftan, nous avons le notre, présentez les vôtres au monde et nous faisons déjà de même.

                      allez à la conquête de la planète avec vos zellij vos caftans, votre couscous votre tadelakt votre artisanat quoi, et dite que c'est Algérien.

                      c'est fini le cache cache sous le drapeau du Maghreb. chacun pour soit....

                      Commentaire


                      • #12
                        j'ai vu une vidéo youtube d'une femme qui dit que dans les livres d'histoire, quand on parle des marocains, on parle en vrai des algériens , et les marocains sont les mrarka !!
                        je sais je sais, ce que dit cette bonne dame n'engage qu'elle, je ne généralise pas ! mais avouez que c'est drôle d'en arriver là

                        la video en question

                        Commentaire


                        • #13
                          j'ai vu un mec qui a débité la même connerie....

                          10en1 hada makane..

                          t'imagines des gens complexés que par le nom d'un pays.... si c'est pas lmarok c lmoughrib et le pire, ils pensent za3ma nous insulter avec lemrarka

                          wALLAH ila hareb lihom lfarkh

                          Commentaire


                          • #14
                            tant qu'ils ne font pas comme Bensdira, on peut les excuser pour leurs ignorance !!

                            Commentaire


                            • #15
                              c'est qui ca encore?

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X