Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Tahar Abdelkrim, Artiste peintre Kabyle

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    aqezoul morjane,

    en clair, je voulais juste crier une colère qui me poursuit depuis quelques années; celle du depriment niveau de culture artistique du peuple algérien, chose évidemment encouragée et entretenue par les pouvoirs en place, qui eux-même, sont les premiers à mépriser le culturel.
    je n'ai absolument rien contre le fait de peindre le dimanche ou le vendredi, mais il ne faut pas laisser croire que le peintre du dimanche est égal, en pertinence et en intérêt, à un plasticien sérieux. c'est tout.

    peut être que toi-même tu ne fais pas cette confusion des genres, mais il faut croire que ton post la sous-tend.

    Chafou le'bharr i'zebed, hasbouh birra (Cheikha Remitti)

    Laisser un commentaire:


  • morjane
    a répondu
    Azul Kro -Magnon,

    Libre à toi de penser cela. Tu sais, je ne crois pas qu'il se prétend être le représentant exclusif de la Peinture Algérienne ou berbère. Je ne le connais pas mais en visitant son site, ce n'est pas l'impression qu'il m'a laissé.
    Il est un artiste peintre et j'aimerai avoir ce
    niveau scolaire près DEUG arts plastiques.
    et peindre comme lui.
    J'ai aimé ses peintures, je voulais vous en faire part et puis les textes mis en dessous ne sont que seulement de moi et de ce fait n'engage que moi car ce sont justes quelque mots que m'ont fait ressentir ces tableaux et c'est cela qui est merveilleux dans l'Art en général que ce soit en littérature, poésie, théatre, cinéma chacun interprète selon son ressenti chaque oeuvre.
    J'aimerai qu'il puisse trouver le temps de passer et là il te répondra peut être.

    bonne journée


    Azul Sentenza, Azul Anakin

    Merci à vous et oui pour les nus tu as bien fait de préciser.

    Bonne journée à tous

    Laisser un commentaire:


  • sentenza
    a répondu
    Merci Merci Morjane

    Je ne puis qu'être admiratif devant des oeuvres pareilles !
    Et merci pour tes textes sublimes les accompagnant !

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Je ne veux pas jouer au trouble-fête

    Un bémol s'impose, il ne faut pas tout confondre au risque de porter préjudice à la culture en Algérie. On voit tous les jours cette confusion qui consiste à commenter toujours avec les même termes des pratiques diamètralement opposée et se situant à des niveaux de lecture très différents.
    Le peintre Tahar Abdelkrim mérite des encouragements, mais il est très loin de représenter la peinture algérienne ou berbère... sans être mauvaise langue, ses peintures sont d'un niveau scolaire près DEUG arts plastiques.

    Laisser un commentaire:


  • nassim
    a répondu
    Ah! Je crois qu'il est plus prudent de signaler que le site du peintre comporte une section "NUS" que je déconseille aux personnes de moins de 18 ans mais aussi aux personnes pudiques! Vous êtes averti! :wink:

    Laisser un commentaire:


  • nassim
    a répondu
    Bonsoir,

    Je ne connaissais pas Tahar Abdelkrim et ce soir, je découvre son immense talent de peintre! Ses oeuvres sont d'une excellente qualité et parlent bien de la Kabylie, celle que l'on a dans nos coeurs.
    Merci morjane de nous l'avoir fait découvrir et merci à Tahar de nous avoir donné accès à son oeuvre. Bonne continuation, Tahar.

    Laisser un commentaire:


  • morjane
    a répondu
    Azul Schérazade,

    Il a peint de nombreuses autres peintures et elles sont toutes belles. Il se dégage tant de sentiments de ses toiles. J'ai beaucoup aimé.

    Bonne soirée

    Laisser un commentaire:


  • scherazade
    a répondu
    Azul morjane

    Merci beaucoup morjane de nous les faires partager.Les premiéres peintures m'ont bien rappeller l'algerie,ce vieillard,ces femmes...
    Mais les suivantes sont douloureuses et touchantes.C'est un peintre qui a énormément de talent.

    Laisser un commentaire:


  • morjane
    a crée une discussion Tahar Abdelkrim, Artiste peintre Kabyle

    Tahar Abdelkrim, Artiste peintre Kabyle

    Azul Fellawen,

    Les peintres sont des virtuoses. Là où les mots sont parfois impuissants, rien de mieux qu'une peinture pour dire, raconter et décrire.
    J'ai découvert ce peintre Tahar Abdelkrim par hasard et ses oeuvres m'ont émue, fait souffrir et fait voyager au delà de la mer et au delà du temps.
    Je lui avais écris pour lui demander si je pouvais exposer ses toiles dans ce forum et il m'a donné son accord.

    Place à l'Artiste! Je me suis permise d'écrire ce que je ressentais sous le titre de ses tableaux .


    Autour du Bassin
    Point de rencontre
    A la recherche de l'eau ou de l’autre ?
    Quelques ragots, quelques nouvelles
    Autour de vous, mes belles.



    LE HENNE
    Pour toi ma beauté
    Un peu de rougeur
    En forme de fleurs
    Couleur de henné
    Oui je suis enchantée



    Le vieux Fatigué
    Regard tourné vers le lointain
    Sillon creusé par les années
    Mémoire intacte il a gardé
    Que de bébé il a vus naître..
    Et quand son heure viendra
    Des larmes du passé jaillira
    De sa mémoire qui s’éteindra




    Tendre complicité
    Assemblés, en train de s’activer
    Voici les fées de la maisonnée
    Instant complice, elles vont papoter
    Les hommes sont loin, on peut parler




    Salon de coiffure
    Une tête a raser ?
    Un instant de tranquillité
    Mes cheveux ont poussé
    Fais moi beau, s’il te plait !




    Temps suspendu
    Dans la fraîcheur de la maison
    Plus un son.
    le temps a suspendu son vol
    L’esprit un instant se repose
    Et ce regard perdu au loin
    Voyage au delà des nuages
    Instant de tranquillité,
    L’esprit peut s’évader.




    Le Cri de la douleur
    Les cris de la douleur
    Jaillissent du fond de l’âme
    Plus un son ne sort
    Pour nommer l’innommable
    Douleur terreur et sang
    Tout est glacé…. A perpétuité





    Le bébé Explosé
    L’innocence martyrisée
    Corps innocent explosé
    Une âme s’est enfuie
    Au paradis
    L’ignominie faite homme
    Au nom de Qui ? Dites moi pourquoi
    Vous avez commis cet acte là?
    L’enfer est là et vous tends les bras





    Silence on tue
    Dans la nuit noire mon désespoir
    Jaillit
    Que de sang que d’innocents
    Cette nuit on massacre
    On tue sans relâche
    Les barbares sont là
    Circulez, le cauchemar est là.




    Rendez-vous quotidien au cimetière
    Mères courages quels outrages
    Enfants massacrés
    Larmes épuisées
    Larmes de sang du désespoir
    De n’avoir pas eu le bonheur
    De voir grandir leurs enfants.





    Matoub
    L'eternelle rebelle, Tu as sus dire
    Qu'il fallait lutter pour notre identité
    Même si ils t'on tué, La mort
    N'a pas empêcher à tes paroles
    de pousser et de fleurir
    Dans nos coeurs à jamais.
Chargement...
X